Ramasser les feuilles mortes… et après ?

Grâce à la chanson, nous savons tous que « les feuilles mortes se ramassent à la pelle », inéluctablement, à l’approche de l’hiver.

Il en va ainsi du cycle de la nature : en automne les arbres se mettent en sommeil et en repos végétatif. Les tapis de feuilles dorées qui couvrent le sol des parcs, des allées et de nos jardins signifient que le froid s’installe progressivement.

Joie des chiens et des enfants qui s’ébrouent volontiers de dedans, les feuilles mortes sont parfois la plaie des jardiniers. Ainsi commence inlassablement, pendant 2 mois, la valse du râteau à feuilles sur leur gazon.

Faut-il ou non ramasser les feuilles tombées au sol ?
Et qu’en faire une fois ramassées ?
Nos conseils de pros et astuces feuilles mortes sur cette page.

ramasser les feuilles

Pourquoi les feuilles tombent-elles ?

Les arbres s’alimentent en eau et en nutriments via un réseau de sève, comparable à notre système sanguin.

La sève est dirigée jusqu’aux feuilles, qui sont recouvertes de petits pores capteurs de lumière, pour produire de la chlorophylle. Les feuilles sont indispensables aux arbres : ce sont leurs poumons.

En automne, les journées raccourcissent et la lumière se fait plus rare.

Ce signal indique aux arbres qu’il est temps de se mettre en dormance et de stocker les éléments nutritifs qui leur serviront à fabriquer de nouvelles feuilles, tiges ou bois au printemps prochain.

Les réseaux de sève se contractent et se mettent en réserve, n’atteignant plus les feuilles. Une hormone est sécrétée qui forme de petits « bouchons de liège » qui coupent l’alimentation des feuilles en sève.

Ce phénomène permet également aux arbres de se protéger contre les grands froids en se mettant en sommeil.

pourquoi les feuilles tombent

Peu à peu la chlorophylle verte des feuilles se dégrade et les autres colorants caroténoïdes naturellement présents dans les feuilles sont révélés, donnant aux feuilles automnales des couleurs jaune, orange ou brune.

À l’issue de ce « sacrifice volontaire » des feuilles, ces dernières finissent par tomber naturellement.

Les confères sont plus résistants à l’hiver et au froid. Leurs aiguilles ou écailles sont moins exposées et elles sont recouvertes d’une sorte de cire résineuse qui les isole des températures basses. Elles n’ont donc pas besoin de surconsommer de l’énergie pour survivre, et ne sont pas sacrifiées.

Fait intéressant, les arbres ont ce même réflexe de survie s’ils sont exposés à des températures trop chaudes et une sécheresse. Ils sacrifient leurs feuilles pour garder l’énergie et les nutriments dans les autres organes vitaux.

C’est pour cette raison que les arbres en sécheresse ont des feuilles qui jaunissent et tombent.

Arbres à feuillage caduc / Arbres à feuillage persistant

feuillage caduc

De la même manière que les conifères, les espèces d’arbres à feuilles persistantes (par opposition aux arbres à feuilles caduques), produisent une substance qui leur permet de supporter le froid et de garder leurs feuilles.

Les arbres à feuillage persistant n’ont donc pas besoin de sacrifier leurs feuilles et celles-ci ne tombent pas, même pendant la période de repos végétatif des arbres persistants en hiver.

Chez certains arbres comme le chêne ou le charme par exemple, les feuilles dessèchent mais sont retenues aux branches et restent attachées. On parle de marcescence.

Les arbres à feuillage persistant (arbres sclérophylles), perdent eux aussi leurs feuilles régulièrement, mais ce phénomène est beaucoup plus lent. Les feuilles mettent des années à tomber et sont remplacées. Les arbres ne sont donc jamais « nus ».

La persistance des feuilles chez certains arbres est le fruit d’une adaptation botanique à l’environnement : leurs feuilles sont plus « coriaces ».

Du fait de leur feuillage persistant, ils sont plus recherchés pour les haies brise-vue.


Mais cette résistance a un prix : de manière générale, les arbres et arbustes caducs ont une floraison plus spectaculaire.

Doit-on enlever les feuilles mortes sur la pelouse ?

ramasser les feuilles mortes

En automne, deux écoles de jardiniers s’opposent.

Il y a d’un côté ceux qui sont pour le ramassage et l’élimination de la moindre feuille morte.

Et de l’autre ceux qui considèrent que les feuilles mortes qui jonchent le sol sont naturelles, et qu’elles participent au cycle normal de décomposition de certains végétaux, qu’elles vont produire de l’humus et enrichir le sol, et qu’elles doivent donc être laissées sur place.

À vrai dire, les deux écoles ont des arguments valables.

L’avantage indubitable de ne pas ramasser les feuilles mortes est que cela prend moins de temps et moins d’énergie. À condition de supporter de voir sa terrasse couverte de feuilles mortes.

Dans le groupe des ramasseurs, l’avantage est celui d’une pelouse et d’allées immaculées, mais encore faut-il savoir quoi faire de ces feuilles ramassées.

Faut-il oui ou non ramasser les feuilles mortes ?

OUI, il faut tondre les feuilles mortes

  • Jardin propre et net
  • Allées et terrasse non glissantes
  • Moins de mousse au printemps
  • La pelouse respire mieux
  • Le terrain est moins propice aux maladies, champignons et insectes nuisibles
  • Moins de risque de boucher les évacuations d’eau
  • Les feuilles malades ramassées ne risquent pas de contaminer les autres plantes  

NON, il faut laisser les feuilles mortes sur le sol

  • Manteau protecteur contre le froid
  • Paillis naturel
  • Réserve à nutriments
  • Refuge pour les auxiliaires (carabes, coccinelles, hérissons…)
  • Enrichissement et compost naturel du sol
  • Moins de temps, moins d’efforts consacrés au ramassage
  • Protection naturelle contre le gel et la pollution 

Comment ramasser les feuilles sans se fatiguer ?

Ramasser les feuilles avec un balai ramasse feuilles ou râteau à gazon

balai à feuilles

C’est la méthode la plus classique et la plus économique.

Si vous n’avez pas un trop grand parc arboré et simplement quelques feuilles à ramasser, ce râteau fin et léger muni de dents très souples aux extrémités recourbées vous permettra de ratisser les feuilles mortes sur la pelouse, la terrasse, la cour en graviers…

Choisissez un balai ramasse feuilles (on l'appelle aussi râteau à gazon) en métal plutôt qu’en plastique : il sera plus résistant.

Un balai à feuilles coûte entre 7 et 20 €.

Ramasser les feuilles avec une balayeuse à feuilles

balayeuse à feuilles

Le balai-ramasseur fonctionne comme un ramasse feuilles mécanique. Ce ramasse feuilles à pousser possède un bac de ramassage sur roue, avec un balai rotatif, que l’on pousse devant soi pour ramasser les feuilles. Il en existe des versions à fixer sur votre tondeuse.

Seul inconvénient : il faut le vider souvent.

Ramasser les feuilles avec une souffleuse

aspirateur à feuilles

La souffleuse ou souffleur à feuilles est très pratique si vous avez des allées, une pelouse vaste ou un terrain assez spacieux à entretenir.

On trouve des souffleurs simples qui ne font que « pousser » les feuilles, des souffleurs aspirateurs avec un sac de récupération des feuilles et des souffleurs-aspirateurs-broyeurs qui en plus broient les feuilles ramassées avant de les mettre au compost ou de les utiliser en paillis.

La souffleuse est souvent très bruyante et c’est son principal inconvénient. Il existe des souffleurs à feuilles thermiques, pour les très grandes pelouses.

Selon la technologie, le souffleur électrique va de 30 à plus de 200 €.

Ramasser les feuilles avec la tondeuse

tondeuse ramasse feuilles

Si le tapis de feuilles mortes n’est ni trop épais ni compact et que vous n’avez affaire qu’à quelques feuilles éparses, une simple tondeuse avec fonction mulching vous permettra de ramasser les feuilles dans son bac.

Utiliser la machine pour ramasser les feuilles mortes devra cependant être fait plus souvent, que le ramassage à la main, lorsque les feuilles sont encore sèches et éparses.

Malheureusement les tondeuses manuelles ne vous permettront pas de faire ce travail.

Trouver facilement un jardinier pour vos travaux d'élagages, d'entretien de jardin ou d'aménagement

Enfin, si votre surface à nettoyer est vraiment trop importante (parc arboré), vous pouvez également recourir à la location de ramasse feuilles professionnel. Il s’agit d’un tracteur-tondeuse équipé d’un aspirateur à feuilles avec une benne de récupération.

Les feuilles mortes tombent entre la mi-octobre et la fin du mois de novembre.

Cette période peut être plus ou moins allongée selon votre emplacement géographique, votre climat, et les espèces d’arbres que vous avez chez vous.

De manière générale, les feuilles tomberont en continu, c’est-à-dire pas en une seule fois.

Il vaut mieux, même si cela prend plus de temps, ramasser vos feuilles en plusieurs fois, au fur et à mesure qu’elles tombent.

Attendez que la litière de feuille morte soit suffisante pour ramasser à chaque fois.

Ne tardez pas trop, car les feuilles s’engorgeraient d’eau et finiraient par coller entre elles, elles deviendraient alors lourdes et difficiles à ramasser, formant une masse compacte.

Ramassez les feuilles idéalement après un coup de vent, par temps sec. Si la météo annonce de la pluie, ramassez vos feuilles avant les précipitations.

Un ramassage par semaine devrait être suffisant.

Nos conseils pour ramasser facilement les feuilles mortes

bâche ramasse feuilles
  • Pour pouvoir régulièrement vider vos bacs de collecte (fixés ou non sur une tondeuse ou souffleuse), utilisez soit une petite remorque de jardin, soit une simple bâche sur laquelle vous verserez vos tas de feuilles, et que vous tirerez derrière vous sur la pelouse. Vous n’aurez ensuite qu’à la refermer en « balluchon » grâce aux attaches autobloquantes (tie wrap) pour la vider au compost. 
  • Des sacs à déchets verts, légers, résistants et de gros volume, autoportés et éventuellement sur roulette, feront également très bien l’affaire.
  • Si vous nettoyez une surface fragile (béton ciré, marbre, pelouse de mousse…) : utilisez un grand carton pour balayer les feuilles dans un mouvement naturel de va-et-vient.
  • Ménagez votre dos en choisissant un manche de balai d’une longueur suffisante, ou une souffleuse qui se porte avec un harnais sur les épaules. Vos lombaires vous remercieront.
  • Pour nettoyer vos gouttières (c’est indispensable si vous ne voulez pas que vos évacuations se bouchent et avoir des problèmes d’infiltrations sur le toit), utilisez soit :
    > Un kit de nettoyage gouttière à fixer sur un nettoyeur haute pression : cet équipement est conçu spécialement pour le nettoyage de gouttières, à condition que vous ayez suffisamment de tuyau et un toit pas trop haut.
    > Une pelle à gouttière et une brosse.
  • Pensez à équiper préalablement vos gouttières de hérisson ou de grilles qui retiendront les feuilles avant qu’elles n’atteignent la descente d’eau. 

Que faire de vos feuilles mortes ?

Les feuilles mortes sont un précieux matériau pour votre jardin.

Il existe plusieurs façons de les recycler et de les valoriser.

En paillage : placez-les sur vos bordures de fleurs, au pied des arbustes, autour des plantes qui craignent le gel.

paillage de feuilles

Elles les protégeront non seulement du froid, mais leur apporteront des nutriments et freineront la repousse des adventices. Attention toutefois à ne pas pailler trop épais. Vous pourrez également les disperser sur votre pelouse pour la nourrir. Broyez bien vos feuilles à la broyeuse de végétaux ou avec votre tondeuse afin qu’elles ne s’agglutinent pas en couche hermétique qui au contraire étoufferait vos plantes.

En petit tas pour les hérissons  : laissez un petit tas de bûches pourries/tuiles cassées/feuilles mortes dans un coin de votre jardin. Les hérissons s’en feront un abri pour l’hiver et les oiseaux y trouveront des insectes à picorer.

Au compost : jetez vos feuilles dans le compost (alternez toujours une couche verte et une couche brune).

Attention : écartez de cette valorisation toutes les feuilles malades, abîmées, sur lesquelles vous suspectez la présence d’œufs de larves ou parasites ou encore des champignons. Si vous les ajoutez à votre paillage ou compost, elles risquent de contaminer vos autres plantes.

Les aiguilles de résineux, trop acides, font un très mauvais compost ou paillage : jetez-les dans le bac à déchets verts de votre déchetterie. Ne gardez pas non plus les feuilles qui mettent plusieurs années à se décomposer comme celles des lauriers, platanes, chêne, hêtre, ou troènes. Ni celles du noyer qui contiennent un tanin nocif pour les autres végétaux.

Compost pour terreau de feuilles

Pour faire un composteur de feuilles mortes, roulez un morceau de grillage à poules sur lui même, d’un diamètre de 50 cm à 1 mètre.

Placez ce tube ainsi obtenu à la verticale et fixez-le au sol avec des piquets ou des agrafes de jardin.

Placez les feuilles ramassées à l’intérieur et laissez-les se décomposer tranquillement en compost.

 Vous obtiendrez un terreau de feuilles mortes que vous pourrez utiliser dans plusieurs mois.

composteur à feuilles

Existe-t-il un kit de ramassage de feuilles magnétique pour tondeuses ?

Le kit de ramassage de feuillage GLSK UNI2 permet de transformer presque toutes les tondeuses en ramasseur de feuilles.

Le kit universel s’adapte sur un bâti de tondeuse (toutes marques) en métal magnétique, fixé par des aimants.

Il s’adapte sur les tondeuses d’une largeur de 456 mm, 508 mm et 550 mm.

Quel tarif pour un ramassage de feuilles par un jardinier ?

Le ramassage des feuilles n’est pas une tâche de jardinage complexe.

Vous n’aurez pas nécessairement besoin de faire appel à un jardinier qualifié pour ce travail : une entreprise de services à la personne ç domicile suffira.

Comptez entre 15 euros et 30 € par heure pour le prix horaire d’un ramassage de feuilles, et jusqu’à 40 € si vous faites appel à un jardinier qualifié.

Ramené à la surface, le prix du ramassage des feuilles au mètre carré est de 1 à 4 €.

Tout dépendra du matériel utilisé : balai, souffleuse, tondeuse ramasse feuilles…

Donnez-nous votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. 

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}