Comment tailler un cyprès ? Guide complet (2021)

Quand et comment tailler le cyprès ?
Découvrez sur cette page le bon moment pour tailler un cyprès, les outils et les gestes à connaître pour tailler un cyprès qui embellira votre jardin d’ornement, retirer de la hauteur au cyprès sans en dénaturer la silhouette, et avoir un arbre en bonne santé dans votre jardin.

tailler le cyprès

Cyprès : fiche de présentation

Le cyprès est un arbre très commun de nos jardins. Jadis symbolisant le deuil, notamment le Cupressus sempervirens, il était commun dans les cimetières.

Aujourd’hui cette image, sans avoir disparu, s’est effacée, et il est maintenant usuel d’en trouver dans de nombreux jardins d’ornement.

Dotés de feuilles à écailles, les cyprès sont des conifères (résineux).

Son port très droit et élancé et sa régularité en font un arbre parfait pour les haies d’alignement. Il peut être planté en alternance avec d’autres espèces comme les photinias.

Suivant les variétés, le cyprès peut atteindre des hauteurs impressionnantes, allant de cinq à plus de quarante mètres. Nous avons tous en tête les images des grands alignements de cyprès de Toscane au nord de l’Italie !

Le saviez-vous ?

À bien des égards les cyprès évoquent l’Antiquité.

Le nom de cyprès vient de la mythologie grecque. En effet, il s’y dit que le dieu de la clarté solaire, Apollon, changea un jeune homme, Cyparissos, en cyprès.

Dans l’antiquité, son bois était utilisé pour la construction de temples…

Le cyprès dans nos jardins

cyprès toscane

Même quand on n’a pas la chance d’avoir une propriété toscane toutefois, le cyprès est un arbre d’ornement apprécié pour son élégance toute en finesse.

Au-delà de la possibilité de le laisser exprimer sa beauté en tant qu’exemplaire unique se découpant parfaitement au loin sur la ligne d’horizon, il est aussi possible d’en faire des haies, épaisses et touffues.

Dans le bassin méditerranéen, les cyprès sont depuis des temps immémoriaux utilisés comme brise vue et brise-vent.

Le bois du cyprès est parfois utilisé pour quelques usages de marqueterie, ou encore pour la préparation d’huiles essentielles. Quasiment imputrescible et très dense, après un temps de séchage adapté, il peut aussi être utilisé comme combustible.

Comme tous les résineux cependant, son compostage et son paillis ne sont pas de grande qualité, et il faut faire attention si vous avez des ruminants (chèvres, chevaux…) à ce qu’ils ne s’intoxiquent pas en les consommant.

Le cyprès fait partie des arbres les plus allergisants.


Son pollen, qu’il répand dans l’air, au printemps, est susceptible de causer des problèmes de santé aux personnes allergiques, voire de déclencher une allergie pour ceux qui ne le sont pas. C’est pourquoi il est recommandé de ne pas planter de cyprès aux abords directs des habitations, et particulièrement à proximité des fenêtres de chambres.

Les espèces de cyprès

cyprès de Toscane

Cyprès de Toscane

cyprès du Portugal

Cyprès du Portugal

cyprès tibétain

Cyprès tibétain

cyprès nootka

Cyprès de Nootka

Il y a des dizaines d’espèces de cyprès. Mais on peut toutefois retenir parmi les plus populaires :

  • Le cyprès commun, aussi appelé cyprès d’Italie, cyprès de Toscane ou encore cyprès de Provence (Cupressus sempervirens) est l’un des plus répandu dans le bassin méditerranéen.
  • Le cyprès du Portugal (Cupressus lusitanica) est un arbre utilisé tant en ornement que pour la qualité de ses grumes.
  • Le cyprès tibétain, Cupressus gigantea, est le plus grand de l’espèce. Un spécimen âgé de plus de 2600 ans a été mesuré a plus de 50 mètres.
  • Le cyprès de Nootka (Cupressus nootkatensis) est un arbre grand et majestueux originaire de la côte pacifique de l’Amérique du Nord. Sa taille peut dépasser les 40 mètres.

Focus sur le pin

Les pins sont la plus grande famille d’arbres résineux conifères.

Ce sont des arbres forestiers qui ont été énormément plantés en France, au point de devenir envahissants. Il faut dire que les pins ont un métabolisme qui leur permet de croître sur des sols pauvres en nutriment, voire hostiles, où beaucoup d’autres espèces d’arbres ne survivraient pas.

À l’intérieur de la famille des pins, on retrouve une immense diversité de formes, de couleurs, et de tailles. Ce sont généralement des arbres de très grande taille (plus de 50 mètres, plus de 75 mètres pour certaines espèces !). 

Certains peuvent vivre 1000… plus de 5000 ans ! D’ailleurs le plus vieil arbre au monde est un petit épicéa de 2 mètres de haut et de 9550 ans, identifié en Suède en 2008.

Les attaques d’insectes nuisibles, notamment les chenilles processionnaires du pin (chenille urticante et très dangereuse pour les animaux et les enfants) que le réchauffement climatique encourage à coloniser nos jardins, sont assez dramatiques pour les pins.

Il existe actuellement plusieurs méthodes pour contrer l’invasion. À ce jour la méthode la plus efficace est l’utilisation de nématodes et de pièges à phéromones. Les nichoirs à mésanges invitent également ces précieux insectivores à limiter les populations de chenilles processionnaires du pin.

Le pin compte plus de cent dix espèces, parmi lesquelles :

  • Pin d’Alep (Pinus halepensis) 
  • Pin maritime (Pinus pinaster) ou pin des landes
  • Pin à crochets ou Pin de montagne (pinus uncinata)
  • Pin Mugho, pinus Mugho
  • Pin noir d’Autriche, Pinus nigra
  • Pin laricio de Corse (Pinus nigra laricio calabrica) 
  • Pin blanc des Japonais (Pinus parviflora 'Negishi')
  • Pin de montagne « Gnom » (Pinus mugo 'Gnom')
  • Pin de montagne « Winter Gold » (Pinus mugo « Winter Gold »)
  • Pin des Balkans (Pinus leucodermis « Compact Gem »)
  • Pin à gros cônes (Pinus coulteri)
  • Pin pleureur de l’Himalaya (Pinus griffithii)
  • Pin parasol ou pin pignon (Pinus pinea)
  • Pin des Balkans (Pinus leucodermis)
  • Pin sylvestre (Pinus sylvestris)

Pourquoi et quand tailler un pin ?

tailler un pin

Les pins peuvent devenir très hauts, et présenter des risques pour les constructions et les personnes. Tailler un pin permet donc de s’assurer qu’il ne présente aucun danger.

Toutefois la taille du pin n’est pas sans conséquence. Mal taillé, au mauvais moment, le pin risque de mourir, car sa tige principale n’est pas capable de produire de nouveaux bois sur l’ancien boisé.

Étêter un pin est donc une manière quasiment garantie de le tuer ! On n’élague pas plus d’un étage de branches (les branches du pin poussent en étoile, par étage) par an. Par ailleurs, le pin ne produit pas de rejets sur une branche taillée.

Voici pourquoi il est plus indiqué de faire une taille d’entretien régulière plutôt qu’une taille drastique.

Le but de la taille de pin est de s’assurer que sa flèche pousse droite et sans fourcher, d’élaguer les branches basses et les branches malades ou frêles et de généralement nettoyer les branches charpentières ainsi que les branches mortes qui alourdissent la cime en tendent à faire s’affaisser le pin.

Tailler un pin nain permet de lui garder un aspect bonsaï lorsqu’il est en pot. C’est un choix esthétique qui ne se prêt pas à toutes les variétés de pins.

La taille du pin se fait en fin d’été, avant l’arrivée du froid.

Si vous optez pour une taille de printemps, vous saurez quand tailler un pin maritime en observant la pousse des nouvelles branches, et pourrez vous lancer juste après.


La taille du pin parasol

tailler pin parasol

Pour tailler un pin parasol, l’objectif est d’équilibrer le houppier pour ne pas que le poids aux extrémités soit trop important et que le tronc finisse par rompre ou se fendre.

  • Limitez l’accentuation de l’angle dans lequel penche le tronc.
  • Ne cherchez jamais à réduire la taille du pin en hauteur : le pin parasol n’a pas de bourgeons dormants et l’arbre dépérirait.
  • Ne taillez pas les branches de plus de 10 cm de diamètre.
  • Les branches creuses sont mortes : élaguez à 15 mm du tronc.
  • Équilibrez les branches principales de chaque côté de l’arbre, pour homogénéiser.
  • Aérez l’intérieur de l’arbre. 

Si vous n’avez pas la patience d’attendre et souhaites acheter un pin parasol grande taille pour donner immédiatement un cachet méditerranéen à votre jardin, il est possible d’en trouver chez certains pépiniéristes qui vous le livreront et le transplanteront.

Sachez toutefois que le prix d’un pin parasol grande taille peut grimper rapidement. Si un pin parasol de 1 m coûte dans les 100 €, un pin de plus de 30 cm de diamètre du tronc commencera à 1700 €.


Comment tailler un pin en nuage ?

tailler pin nuage

Vous aimeriez un pin taillé en nuage, en pot ou en bac, à la manière de ces superbes bonsaïs des jardins japonais ?

C’est possible avec le pin sylvestre par exemple, ou le pin noir, le pinus densiflora, ou encore le pin japonais ou pin blanc.

Il faudra commencer au stade d’arbuste. Vous ne pouvez pas prendre un pin adulte et changer subitement sa forme, vous le tueriez.

L’idée est donc de composer plusieurs petits nuages dans le houppier du pin, en rendant son tronc visible et en sélectionnant un nombre limité de branches charpentières.

Les nuages sont à l’extrémité de ces branches principales.

La taille en nuage se fait au début de l’hiver.

  • Supprimez le bois mort et les branches qui se croisent.
  • Dégagez le départ des branches charpentières en supprimant les rameaux au ras du tronc.
  • Supprimez les branches entre deux nuages.
  • Taillez légèrement l’extrémité des petites branches sur chaque nuage et plus sévèrement les branches du dessous de chaque branche porteuse : la pousse doit se faire en vertical et vers le haut.
  • Au besoin, contraignez l’orientation de certaines branches en les haubanant ou en les attachant entre elles pendant plusieurs années.
  • Soyez patients : les plus beaux pins nuages du Japon ont plusieurs centaines d’années et ont été sculptés par plusieurs générations !

Nos conseils pour entretenir votre cyprès

cyprès malade

Des branches qui brunissent sont le signe d'un cyprès malade

  • Semis

  • Plantation

  • Multiplication

  • Arrosage

  • Fertilisation

  • Traitements et soins

Plantation

Pour planter un cyprès acheté en jardinerie, déjà grand, il vaut mieux privilégier les saisons froides, entre automne et printemps, pourvu qu’il ne gèle pas et dans un sol bien drainé.

Ainsi l’arbre aura le temps d’installer ses racines pour la venue des beaux jours et sera moins dépendant d’un arrosage dans ses premières années.

Le saviez-vous ?

À bien des égards les cyprès évoquent l’Antiquité.

Le nom de cyprès vient de la mythologie grecque. En effet, il s’y dit que le dieu de la clarté solaire, Apollon, changea un jeune homme, Cyparissos, en cyprès.

Dans l’antiquité, son bois était utilisé pour la construction de temples…

Guide de taille du cyprès

Pourquoi tailler le cyprès ?

La maladie est la premiere raison de tailler un cyprès.

En effet il serait regrettable qu’un champignon emporte de nombreux arbres du jardin par contagion, et il vaut mieux prévenir que guérir.

D’autre part, en tant qu’arbre d’ornement, il est souvent plus beau, dans les jardins bien ordonnés, d’avoir des cyprès bien taillés qui s’alignent parfaitement pour former d’harmonieuses perspectives.

Bien que leur forme naturellement allongée suppose qu’on n’intervienne pas sur la pointe du cyprès, on peut vouloir l’affiner s’il a tendance à pendre de l’embonpoint ! Si l’on ne taille pas, le cyprès trouvera naturellement sa forme, conique pour un cyprès commun. On peut alors se contenter d’affirmer cette propension naturelle de l’arbre pour cette forme géométrique et de reprendre simplement les petits défauts.

Si le cyprès est placé en haie contiguë avec un voisin, la réglementation impose que la haie ne dépasse pas les deux mètres de hauteur. Il faut alors tailler pour respecter cela (sauf s’il a été planté il y a plus de 30 ans, en quel cas l’exception trentenaire s’applique).

Trouver facilement un jardinier pour vos travaux d'élagages, d'entretien de jardin ou d'aménagement

Quand et comment tailler un cyprès ?

Pour tailler le cyprès deux fois par an et avoir ainsi un feuillage régulier et impeccable, il est conseillé de tailler les cyprès entre mars et avril, puis à la fin d’août et jusqu’en septembre.


Par exemple la première taille de cyprès de Leyland pourra se faire dès les premiers beaux jours.

La taille des cyprès en décembre est à proscrire, comme pour tous les conifères, d’autant plus qu’il s’agit alors d’un refuge pour la petite faune des jardins, tels que les hérissons ou les oiseaux.

cyprès chandelle

Les outils pour tailler le cyprès

  • Sécateur
  • Tailles haie, pour désenrober le cyprès sur les côtés
  • Gants pour vous protéger de la sève
  • Nettoyant dégraissant pour nettoyer la sève sur vos outils de coupe

Comment tailler le cyprès ?

taille d'une haie de cyprès
  • Taille de forme du cyprès
    Le cyprès commun se taille traditionnellement soit en haie droite, dans le cas où il serait collé à ses congénères, soit en cône, pour respecter sa forme naturelle.
    Il est possible aussi d’imaginer toute autre forme.
    Voici par exemple comment tailler un cyprès en spirale : la première chose à faire est de tailler un cône régulier. Il faut ensuite enrouler une ficelle autour de ce cône pour bien visualiser les parties à couper, puis faire une coupe profonde pouvant descendre jusqu’au tronc.
    Il est possible de tailler un if de la même façon qu’un cyprès. Ces deux arbres des cimetières peuvent alors former une harmonie de forme.
  • Taille de développement du cyprès
    Il est mieux pour effectuer cette coupe de commencer sur un arbre jeune, puis de suivre son évolution.
    De préférence seul le bois jeune doit être coupé. Les bois anciens mettront plus de temps à cicatriser, offrant plus de portes d’entrée possible à la moindre maladie.
    Ceci est particulièrement vrai dans les environnements un peu humides, ou les champignons se développent facilement.
  • Taille d'entretien du cyprès
    Un cyprès isolé n'a pas besoin d'être taillé. Gardez à l’esprit que toute coupe peut être une porte d’entrée pour une maladie de l’arbre. Choisir une variété pour la taille cyprès bleu, comme le cyprès d’Arizona ( Conica ) peut être un bon choix, car cette variété venue d’Amérique du Nord est moins sensible au chancre que ses homologues européens.

Lors de la taille, pensez à bien éliminer les branches qui se croisent


Avec le frottement entre elles pourraient se former des blessures qui seraient autant de portes d’entrée pour les maladies.

Prix d’une taille de cyprès par un jardinier

Le prix pour tailler un cyprès par un jardinier sera un tarif horaire, entre 25 et 40 € de l’heure.

Le recours à un professionnel est sans doute une bonne idée si l’on ne sait pas comment tailler un cyprès de Provence trop haut. Bien entendu les cyprès les plus grands, nécessitant des moyens supplémentaires tels qu’un échafaudage ou une nacelle, seront plus coûteux à faire tailler.

Le prix pour faire abattre un cyprès malade devra tenir compte du dessouchage, et coûtera entre 150 et 350 €.

Comment tailler un cyprès isolé trop haut ?

Si un cyprès est trop grand pour être taillé simplement depuis le sol, il faut utiliser une nacelle ou un échafaudage pour atteindre la hauteur nécessaire pour tailler le cyprès. Ces équipements sont disponibles à la location, mais gare à la chute !

Comment tailler un cyprès en boule ?

La mode de tailler les conifères en boule, en nuage ou en bonsai est assez récente.

Le choix du cyprès pour ce genre d'exercice est assez discutable, car il va à l'encontre de la forme naturelle de cet arbre !

Afin de tailler un jeune cyprès en boule, il faut couper au ras du tronc la totalité des branches jusqu’à une hauteur d’un mètre environ, puis laisser le feuillage sur une trentaine de centimètres, et couper le tronc supplémentaire.

Ceci est considéré comme une taille sévère du cyprès et l'expose inutilement à des plaies et maladies.

Quelle taille peut atteindre un cyprès ?

Un cyprès plusieurs fois centenaire peut mesurer plus de 50 mètres !

Donnez-nous votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. 

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}