La véranda : une extension de maison pour mieux profiter du jardin

La véranda est l’un des aménagements extérieurs de maison préférés des propriétaires.

Tout simplement, car une véranda permet à la fois :

  • de profiter plus de son habitation en l’ouvrant sur l’extérieur
  • de profiter plus du jardin en l’invitant à l’intérieur
  • de mettre considérablement en valeur un bien immobilier
  • d’avoir un espace utilisable et appréciable aussi bien en été qu’en hiver
  • de créer une pièce absolument polyvalente, avec une gamme possible d’utilisations.

Comme tous les ouvrages d’architecture et de jardin, la véranda s’adapte à tous les styles, tantôt rustique et campagnarde, tantôt contemporaine et minimaliste.

véranda exemple

Qu’est-ce qu’une véranda ?

La définition de la véranda a tendance à changer dans la bouche de celui qui utilise le terme.

Tantôt pergola, tantôt jardin d’hiver, tantôt patio…

Pourtant la véranda est très clairement définie en architecture : il s’agit d’une pièce supplémentaire de la maison, construite comme extension de maison, qui ouvre l’habitation sur le jardin, avec des parois vitrées.

Cependant, l’usage peut varier d’un foyer à l’autre : salon d’hiver, cuisine, bureau, salon TV, galerie…

La véranda est le plus souvent en appentis et appuyée sur l’une des façades de la maison, avec laquelle elle est connectée.

Une véranda étant fermée (avec des baies vitrées) elle peut être isolée et chauffée.

véranda définition

Différence entre véranda et pergola

Une pergola est une structure charpentée posée sur une terrasse, avec un toit plein ou ajouré.

Comme la véranda, elle peut être adossée ou autoportante.

La différence essentielle dans le match pergola VS véranda est la fermeture de la structure : la pergola n’est pas fermée ni isolée, encore moins chauffée.

Les seules fermetures temporaires de pergola sont les stores d’ombrage ou éventuellement lames brise vue.

La véranda a non seulement des pans sur les côtés, mais un toit fermé.

La pergola est utilisée l’été pour profiter de la terrasse en se protégeant de l’ombre.

La véranda peut être ouverte, voire climatisée en été et chauffée en hiver.

Peut on transformer une pergola en véranda ?

transformer pergola en veranda

Il est très fréquent que les propriétaires jouissant d’une terrasse avec pergola se dirigent vers un projet de construction de véranda sur terrasse. Ravis de leur pergola en été et n’ayant pas nécessairement la place sur leur terrain pour une véranda, ou pour une véranda en extension de maison ancienne, ils optent pour « recycler » leur pergola en véranda. Ce qui consiste donc à fermer la charpente de pergola pour obtenir contre le froid et contre la chaleur une véritable Isolation de véranda.

Tout va dépendre du matériau de votre pergola.

Si celle-ci est en aluminium, il est difficile de lui faire porter le poids de matériaux isolants. En revanche, si vous avez une pergola en acier ou en bois, vous pouvez parfaitement l’aménager en véranda bois en terrasse.

Un menuisier vous proposera de lui attacher des baies vitrées ou plaques sandwich, voire en polycarbonate. Ou encore de construire sur votre pergola des pans en lame PVC rigide pour véranda.

Bien sûr, nous ne recommandons ce type d’aménagement que sur les pergolas de bonne qualité et « solides et durables », car l’investissement sera probablement important, et les exigences mécaniques et d’isolation plus importantes que pour une simple pergola.

Les différents types de vérandas

Un seul point commun : une véritable véranda est adossée à la façade de la maison, avec une porte d’accès entre les deux espaces.

Ce qui va véritablement « faire » la véranda, c’est la forme de sa toiture et le matériau de son vitrage.

C’est par le toit que la chaleur, le froid et la pluie passent : un toit fermé, opaque ou transparent change toute la donne. Selon l’usage prévu pour votre véranda, il faudra veiller à une forme et une couverture de toit de véranda adaptées.

De même, verre, panneaux sandwich ou polycarbonate, vos baies et pans de véranda n’offriront pas du tout les mêmes qualités.

Les principaux types de vérandas sont :

Véranda à toit incliné (appentis)

véranda à toit incliné ou appentis

Le toit de véranda incliné permet de conserver une harmonie esthétique avec le reste de l’habitation si vous avez une toiture en pente.

Qui plus est il garantit un écoulement naturel de la pluie vers le dispositif d’évacuation des eaux pluviales.

Véranda à toit en pointe (ou flèche)

véranda à toit en pointe

Le toit de véranda en pointe donne à votre véranda un look ou industriel ou belle époque si vous avez la chance d’avoir une véranda en fer forgé.

Véranda à toit arrondi

véranda à toit arrondi

Elle rappelle absolument les orangeries et serres grandioses et classiques avec une belle coupole de verre.

Réservée aux demeures de luxe jusqu’ici, elle se démocratise cependant avec l’arrivée des toits ronds de véranda en panneaux photovoltaïques (toitures solaires).

Entendons-nous bien toutefois : les prix de ces matériaux ne sont pas exactement grand public…

Véranda à toit plat

véranda à toit plat

La toiture de véranda plate : la toiture plate est le choix des maisons contemporaines et sobres aux formes épurées. L’évacuation des eaux de pluie, assurée par des descentes intégrées dans les poteaux de la véranda.

Véranda sur mesure ou véranda en kit ?

C’est l’une des premières questions à vous poser lorsque vous avez le projet de construire une véranda.

Allez-vous vous lancer dans le chantier d’une véranda sur mesure ou vous contenter de limiter le coût d’une véranda avec une véranda en kit pas cher ?

Votre budget et la vocation de votre véranda sur la durée vont déterminer ce choix.

Véranda en kit

véranda en kit

Une véranda en kit sera fatalement moins chère, surtout si vous en faites l’acquisition lors d’une opération de déstockage de véranda. Mais elle durera moins longtemps, et laissera moins de possibilités d’aménagement et d’isolation.

La véranda en kit est proposée dans la plupart des magasins de bricolage, à des dimensions standard, et dans des matériaux accessibles (aluminium, aluminium et bois, bois, ou PVC) et généralement meilleur marché.

Si vous êtes bricoleur et avez plusieurs paires de bras à disposition, vous pourrez poser vous-même votre véranda en kit, en respectant scrupuleusement la notice de montage.

Même si certaines vérandas en kit sont garanties jusqu’à 10 ans, sachez que ce ne sont pas des ouvrages de construction faits pour durer dans le temps. Le toit de véranda en kit lui est généralement en aluminium (isolation inexistante).

Véranda sur mesure

Véranda sur mesure

Une véranda sur mesure est à concevoir comme une extension définitive de votre maison, et un bâti « en dur ». C’est une véranda de meilleur rapport qualité prix.

Bien que l’offre de vérandas en kit soit de plus en plus axée vers des matériaux de qualité et aux options paramétrables (couleurs, finitions…), vos besoins particuliers ne seront pris en compte que par un vérandaliste (fabricant et poseur de vérandas) ou par un charpentier menuisier.

Prix véranda en kit

Prix d’un kit véranda bois Leroy Merlin

À partir de 3000 € environ (hors pose, hors travaux de terrassement)

Prix d’une véranda de 10 m2 en kit

2500 € environ (hors pose, hors travaux de terrassement)

Prix d’une véranda de 20 m2 en kit

Jusqu’à 7000 € (hors pose, hors travaux de terrassement)

Prix d’une véranda en kit bois

À partir de 2000 € en moyenne

Prix d’une véranda en kit Brico Dépôt

Non proposé

Prix d’une véranda en kit Bricoman

Non proposé

Prix d’une véranda en kit Castorama

À partir de 4000 € environ (hors pose, hors travaux de terrassement)

Prix d’une véranda en kit pas cher (premier prix)

1500 € environ, en PVC (hors pose, hors travaux de terrassement)

Prix d’une véranda en kit au Portugal (import)

À partir de 1500 € (hors pose, hors travaux de terrassement)

Prix d’une véranda en kit sur muret

À partir de 4000 € (hors pose, hors travaux de terrassement)

Prix d’une véranda sur mesure

1200 € à 9000 le m² (pose comprise)

Bien choisir votre couverture de véranda

Si c’est par elle que la véranda se définit, c’est aussi par elle que la véranda se choisit : la couverture. C’est-à-dire la toiture de véranda et le matériau de couverture des pans (les « vitres »).

Au moment de négocier une véranda avec un vérandaliste, ne faites surtout pas l’impasse sur cet important point de discussion ! Autant que l’esthétique et le confort de votre véranda, la sécurité de véranda est un aspect primordial.

Toiture de véranda

toiture véranda
  • Toiture de véranda en verre : pour optimiser les apports de soleil et avoir une vue à 180 degrés sur le jardin, ciel compris ! La toiture vitrée doit obligatoirement être feuilletée et à isolation thermique renforcée. Attention, stores anti chaleur indispensables l’été. Le verre pèse très lourd : uniquement pour les structures en bois ou acier !
  • Toiture de véranda mixte en panneaux sandwichs : mélange de panneaux vitrés et opaques pour laisser entrer la lumière, mais préserver l’isolation thermique ! Cela permettra de ne pas cuire, mais aussi de préserver votre chauffage de véranda. C’est la véranda « bioclimatique » à panneaux inclinables en persiennes.
  • Toiture de véranda polycarbonate : des panneaux épais et isolants, légers et transparents. Meilleurs isolants, mais assez peu résistants dans le temps et sous le soleil.
  • Toiture véranda solaire : photovoltaïque, pour stocker l’énergie solaire pour la maison. Convient à une toiture de véranda plate ou arrondie.
  • Toiture de véranda en aluminium : léger, mais performances isolantes zéro.
  • Toiture de véranda en bois : opacifiant, mais isolant thermique. La véranda avec bois sur toit plat est très proche de la pergola fermée.
  • Toiture de véranda en acier : à doubler impérativement avec de l’isolant.
  • Toiture de véranda en tuiles, ardoise, shingle… : tous les matériaux habituels de couverture de toiture sont adaptables au toit de véranda, a fortiori pour unifier le style de véranda et le style de la maison.

Vitrage de véranda

vitrage de véranda

On distingue plusieurs sortes de vitrages de véranda. Ils varient en fonction du type d’ouverture des baies vitrées.

Sachant qu’il est possible d’avoir de 1 à 3 côtés de véranda à baies vitrées avec ouverture.

  • La fenêtre à la française : ouverture vers l’intérieur de la véranda.
  • La fenêtre à l’anglaise : ouverture vers l’extérieur de la véranda.
  • La fenêtre oscillo-battante : ouverture par pivotement, sachant que l’axe de rotation se situe sur la bordure basse de la fenêtre. L’espace ouvert est donc dans sa partie haute.
  • La fenêtre à l’italienne : ouverture par pivotement avec un axe de rotation horizontal qui se situe, contrairement à l’ouverture oscillo-battante, sur la bordure haute de la fenêtre. La fenêtre à l’italienne s’ouvre vers l’extérieur de la véranda et son espace ouvert se trouve dans sa partie basse.
  • La fenêtre coulissante : le type de baie vitrée le plus utilisé. La fenêtre coulisse sur un rail latéralement.

Le vitrage que vous choisirez devra être adapté au climat dans lequel vous vivez et aux usages (hiver/été).

Il existe littéralement des dizaines de types de vitrage : teintés, miroirs, isolants, anti buée…

  • Le vitrage à isolation thermique renforcée (VIR) : limite les déperditions d’énergie
  • Le vitrage à contrôle solaire : évite la surchauffe
  • Le vitrage antieffraction : verre renforcé pour lutter contre les effractions
  • Le vitrage acoustique : isolant phonique, pratique contre le bruit de la pluie

Pour une véranda exposée plein sud, on choisira un double vitrage à isolation thermique renforcée, avec un verre filtrant UV (sinon attention à l’effet serre !).

Sachez que les prix des vitrages de véranda varient considérablement selon le matériau :

Prix des vitres de véranda

Panneaux de polycarbonate

30 € le m²

Panneaux sandwich

45 € le m²

Verre

de 100 à 500 € le m²

Panneaux photovoltaïques

1 000 € le m²

Vitrage simple

75 € le m²

Double vitrage pour véranda

de 150 à 180 € le m²

Vitrage antieffraction

À partir de 200 € le m²

Vitrage renforcé à lame argon

À partir de 280 € le m²

Comment chauffer sa véranda ?

Chauffer véranda l'hiver

Outre l’isolation qui passe en grande partie par les matériaux utilisés en structure et en couverture, le chauffage de véranda est important pour profiter de sa véranda toute l’année.


Sans chauffage, l’isolation ne sert pas à grand-chose en hiver, même si elle permet de ne pas transformer votre véranda en four solaire l’été.


Attention à la dalle de sol et à la ventilation : elles sont là encore tout aussi importantes que dans la maison !


Les systèmes de chauffage de véranda sont exactement les mêmes que ceux utilisés dans la maison : la géothermie, la climatisation inversée, les radiateurs basse consommation, le poêle, le plancher chauffant basse température…

Les matériaux de construction pour une véranda

Véranda en aluminium

véranda en aluminium

L’aluminium résiste aux chocs (moins bien à la torsion et à l’écrasement), il est léger et facile à manipuler, ne rouille pas, ne s’entretient pas et il est bon marché.

Pour ces raisons, c’est l’un des matériaux privilégiés pour les vérandas en kit.

Les vérandas en aluminium sont faciles à installer, mais penchez-vous attentivement sur la qualité de l’aluminium : à force de réduire les prix des vérandas pas cher, l’aluminium devient une fine feuille ! Et votre véranda s’envolera en cas de gros temps, sans parler du fait qu’elle risque de crouler sous le poids de sa couverture.

Une véranda aluminium sur mesure utilisera un bien meilleur alliage et sera capable d’imiter le fer forgé pour une véranda aluminium style ancien.

Principal inconvénient : l’aluminium est un piètre isolant. Il faudra doubler votre véranda.

Le prix d’une véranda en aluminium tourne autour de 400 à 1000 € le m².

Véranda en acier

véranda en acier

L’acier galvanisé est rarement proposé dans les vérandas en kit, mais bien souvent dans les vérandas sur mesure. Les vérandas en acier accolées aux maisons sont souvent des aménagements haut de gamme. Elles peuvent également prendre un look plus « industriel ».

Très robuste et résistant, l’acier galvanisé ne souffrira pas de la rouille et sera capable de supporter de grosses charges et des couvertures en tuile, en ardoise ou en verre (il est le seul matériau capable de cette prouesse avec le bois).

Cependant l’acier conduit le froid : si vous voulez profiter de votre véranda l’hiver, vous n’échapperez pas à l’isolation.

Le prix d’une véranda en fer forgé (acier) est difficilement en dessous de 2000 à 2500 € le m².

Véranda en bois

véranda en bois

Chaleureux, écologique, naturel, esthétique, façonnable… On ne liste plus les qualités du bois.

La véranda en bois donnera un aspect « chalet » à toutes les propriétés. Elle s’adaptera également très bien à votre paysage.

Avantage indiscutable : le bois est un excellent isolant (à condition de l’entretenir) et il est très solide pour supporter une lourde charge sur le toit par exemple.

Le budget varie considérablement entre les bois blancs autoclaves et les essences exotiques et l’entretien annuel vient s’ajouter au budget.

Le prix d’une véranda bois alu (véranda ossature bois) commence à 500 € le m².

Le prix d’une véranda en bois plein tourne autour de 1200 à 1700 € le m², selon l’essence.

Véranda en PVC

véranda en pvc

La véranda PVC ou alu est légère et bon marché, on la retrouve systématiquement dans les vérandas en kit (véranda PVC Leroy Merlin et autres magasins de bricolage).

Le PVC est meilleur isolant thermique que l’aluminium et tout aussi léger, mais il est moins durable et esthétiquement il n’est pas sans faiblesses : vous vous lasserez vite de de votre véranda PVC blanc ou beige…

Il vieillit assez mal : décoloration, jaunissement, éclats, fissures…

Toiture et couverture en PVC ou polycarbonate seulement.

Le prix d’une véranda en PVC commence à moins de 150 € le m².

Header

Véranda en aluminium

Véranda en acier

Véranda en bois

Véranda en PVC

Points forts

Léger

Résistant

Économique

Antirouille

Peu d’entretien

Résistant

Antirouille

Peu d’entretien

Longévité

Toutes couvertures

Résistant

Longévité

Isolant

Toutes couvertures

Léger

Économique

Points faibles

Peu de choix de couvertures

Mauvais isolant

Prix élevé

Mauvais isolant

Prix élevé

Peu de choix de couvertures

Comment construire soi-même une véranda en kit ?

Construire soi-même une véranda

Il est somme toute facile de répondre à la question comment construire une véranda ossature bois en kit : il suffit de lire la notice d’installation du constructeur et de la suivre pas à pas, comme vous monteriez un meuble Ikea.

Seule variante toutefois : si vous terrassez une dalle en amont. En quel cas il vous faudra des connaissances en terrassement et maçonnerie.

La véranda en bois à faire soi-même n’est pas un chantier pour débutant cependant. Selon le modèle de véranda en bois que vous choisirez, le montage pourra être complexe. Notre conseil : avant de commencer le montage, consultez un éventail de photo de véranda en bois correspondant à votre référence, sous tous les angles, et archivez-les soigneusement.

Le prix moyen d’une véranda à faire soi-même vous convaincra sans doute d’opter pour une pose de véranda en PVC en kit, mais passer par un pro pour une véranda personnalisée, malgré l’investissement plus important, pourrait bien vous faire gagner énormément de temps, d’argent en chauffage et en isolation et de soucis rien que sur la pose et l’installation… sans compter que vous la garderez beaucoup plus longtemps…

  1. Réalisez vos travaux de nivellement de terrain ou de terrassement seront nécessaires
  2. Passez les câbles pour l’électricité
  3. Triez les pièces par ordre de pose et regroupez la visserie
  4. Assemblez au sol et à bois les éléments principaux de votre véranda
  5. Commencez à monter la structure en commençant par la partie plancher
  6. Montez ensuite la charpente de toit
  7. Assemblez les deux parties
  8. Placez toutes les vitres en faisant très attention à ce qu’elles soient parfaitement intégrées
  9. Jointez les vitres aux structures
  10. Ajoutez des joints de silicone
  11. Ajoutez les éléments d’évacuation de l’eau de pluie
  12. Procédez à la peinture ou au traitement anticorrosion
  13. Isolez votre véranda
  14. Installez l’éclairage et les éventuels dispositifs de sécurité

Trouver facilement un jardinier pour vos travaux d'élagages, d'entretien de jardin ou d'aménagement

Permis de construire véranda

construire une véranda

(Articles R 421-14, R 421-9 et R421-17 du Code de l’Urbanisme) :

La déclaration préalable est obligatoire pour une surface de plus de 5 m² jusqu’à 20 m².

  • Au-delà de 20 m² et jusqu’à 40 m², si la construction ne dépasse pas 150 m² de planchers cumulés (existant + véranda) et si elle se trouve en zone urbaine du plan d’occupation des sols (POS) ou du plan local d’urbanisme (PLU) de la commune.
  • Au-delà de 20 m² et jusqu’à 40 m², si la surface de plancher cumulée (existant + véranda) dépasse 150 m² > Attention appel à architecte pour établir le volet paysager et valider la demande de permis de construire.
  • Au-delà de 40 m² à créer, dans tous les cas > Attention éventuel recours à architecte pour établir le volet paysager et valider la demande de permis de construire si la surface de plancher cumulée dépasse les 150 m².

Dans tous les cas vous devrez vous renseigner en mairie sur votre règlement d’urbanisme (PLU, POS, carte communale), le classement éventuel du secteur et les règlements spécifiques. Tout n’est pas permis en termes de couleurs et de matériaux…

Réglementation véranda et voisinage

véranda et voisinage

Pour installer votre véranda, sachez que vous devrez respecter certaines règles de mitoyenneté, avec des distances légales avec le voisinage.

Le code de l’urbanisme prévoit que la distance à respecter est fonction de la hauteur de la construction et de la visibilité. Ces règles sont variables d’une commune à l’autre, et seul votre PLU saura vous préciser exactement les distances à respecter.

Prix de pose d'une véranda (achat et pose)

véranda : prix

La plupart des fabricants de vérandas vous proposeront une offre pour la pose ou vous adresseront vers des professionnels.

Si vous projetez une véranda en acier, en bois, ou de taille conséquente, les services d’un architecte seront conseillés pour assurer l’harmonie de votre maison.

N’oubliez pas que la pose d’une véranda inclut plusieurs postes :

  • terrassement
  • électricité
  • isolation
  • chauffage
  • couvertures
  • étanchéité
  • éclairage
  • aménagement et décoration
  • entretien

prix de pose d’une véranda en kit

500 €

Prix de pose par un maçon

30 à 45 € de l’heure

Prix de pose par un charpentier ou menuisier

40 à 65 € de l’heure

Tarif horaire d’un poseur de vérandas indépendant

25 € de l’heure

Les différentes marques

Vérandas Rideau

Pour un projet sur-mesure, vous devrez vous adresser soit à un menuisier ou charpentier, soit à un professionnel de la véranda (vérandaliste).

Les fabricants généralement de venir sur place prendre des mesures et vous feront un devis précis, pose incluse.

  • Vérandas Rideau : vérandas en aluminium en prêt-à-poser, avec différentes options. 
  • Clikit : Une gamme de vérandas aluminium et PVC en kit assisté : vous fournissez vos mesures, la marque réalise les plans et le devis, et vous assiste durant le montage, par téléphone, webcam et mail. 
  • Concept Alu : vérandas aluminium haute qualité, garantie 10 ans.
  • Komilfo : victoriennes, à pans ou à toiture plate, ces vérandas sont fabriquées par Alu Glas. Vérandas personnalisables avec la possibilité de créer de grandes ouvertures grâce à des châssis grandes hauteurs et grandes largeurs.
  • Le Vérandier : la marque de véranda de l’entreprise Tryba. Vitrage à haute isolation thermique ou volets roulants.
  • Akena Vérandas : fabricant français de vérandas et pergolas en aluminium depuis 35 ans. Labélisée Qualicoat et Qualimarine.
  • Schuco : spécialiste des vérandas alu de 20 à 60 m², validées par les Avis Techniques du Centre Scientifique et Technique du Bâtiment. Véranda victorienne, pyramidale, kiosque, quatre pentes, plate, opaque, avec verrière éclairante…

Prix des devis véranda en ligne selon les fabricants

Prix d’une véranda Gustave Rideau

11 000 à 40 000 €

Prix d’une véranda Clikit

À partir de 8000 €

Prix d’une véranda Concept Alu

900 à 1500 € le m²

Prix d’une véranda Komilfo

800 à 2000 € le m²

Prix d’une véranda Le Vérandier

1200 à 1800 € le m²

Prix d’une véranda Akena

8000 à 40 000 €

Prix d’une véranda Schuco

Environ 1300 € le m²

Assurez-vous de faire appel à un prestataire Qualibat 9141 (société qui fournit et pose) ou 9142 (société qui fabrique et pose). Le label RGE (Reconnue Garant Environnement) sera également apprécié.

Taxes véranda

véranda et taxes

Construire une véranda augmente la surface cadastrale de votre bien immobilier. L’assiette de calcul des impôts locaux (taxe foncière) est, par conséquent, plus élevée.

  • la taxe départementale des espaces sensibles (TDES)
  • la taxe locale d’équipement (TLE)
  • la redevance d’archéologie préventive et la taxe pour le financement des Conseils d’Architecture, d’Urbanisme et d’Environnement (TDCAUE)

Les vérandas de moins de 20 m² sont exonérées.

Pour les vérandas de grande taille, vous pouvez demander une exonération pendant deux ans.

Aide pour l’installation d’une véranda

installation véranda

Prévoyez dans votre budget véranda sur mesure de bénéficier d’une TVA réduite à 10 % sur la main d’œuvre et les fournitures achetées par l’artisan pour l’aide à l’installation d’une véranda isolée.

Certains travaux qui permettent une amélioration des performances énergétiques de l’habitat peuvent permettre de bénéficier d’une TVA réduite à 5,5 %.

Le prêt à taux zéro pour véranda, le crédit d’impôt véranda 2021 ou la subvention pour véranda ne sont pas prévues, sauf à titre de rénovation importante et dans le cadre d’une enveloppe globale.

Donnez-nous votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. 

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}