Comment tailler un noisetier ? Guide complet (2021)

Découvrez sur cette page la bonne période pour tailler un noisetier, les outils et les gestes à connaître pour tailler le noisetier fruitier ou ornemental, et avoir un arbre en bonne santé, dans votre jardin ou votre sous-bois.

tailler le noisetier

Noisetier : fiche de présentation

vieux noisetier

Le noisetier (corylus) est un arbre également appelé coudrier ou avelinier. On le confond souvent avec l’orme, le tilleul ou le charme, surtout quand il est jeune, en raison de la ressemblance de leurs feuilles. Aussi parce que ce sont tous des arbres de sous-bois, rustiques, que l’on retrouve essentiellement à l’état sauvage et qui survit jusqu’à des températures très basses (-30).

C’est un proche cousin du bouleau et c’est un arbre très commun en France, où on le retrouve dans pratiquement chaque forêt.

Le noisetier est apprécié pour plusieurs raisons :

  • pour les excellentes noisettes qu’il produit et dont nous sommes tous friands
  • pour les récents hybrides ornementaux
  • parce que les amateurs savent que dans les bois, il n’est pas rare de trouver des truffes à ses pieds !

La floraison du noisetier est assez remarquable, avec ses longs chatons jaunes d’hiver (ses fleurs mâles) pendant sur rameaux nus, très décoratifs et mellifères. 

Le saviez-vous ?

Les rameaux tortueux et assez spectaculaires du noisetier sont très utilisés en décoration ou fleuristerie, pour apporter du caractère à une composition florale d’ikebana.

Le noisetier dans nos jardins

tailler un noisetier

Tous les noisetiers produisent des noisettes, mais le rendement, les formes, les couleurs et les saveurs varient.

Le noisetier sauvage le plus commun, à maturité, a une forme naturelle de parasol qui offre un ombrage agréable au-dessus d’une terrasse. Il faut dire que le port du noisetier est rendu particulièrement esthétique par ses feuilles rondes et dentelées. Bien que ses feuilles soient caduques, la floraison de ses chatons décore joliment l’arbre dénudé en hiver.

Chez les variétés hybrides ornementales (des hybrides du coudrier), on trouve des couleurs de feuillages spectaculaires, des formes de branches tortueuses, et certains n’hésitent pas à transformer leur noisetier en véritable petite œuvre d’art ou bonzaï.

Qui plus est, les branches du noisetier sont très utilisées pour confectionner des palissages dans les potagers, car elles sont faciles à tresser et se conservent bien.

D’autres variétés de noisetiers autofertiles ont été travaillées pour mettre l’accent sur la fructification et produire des noisettes plus grosses et plus savoureuses.

On retrouve la plupart du temps le noisetier dans les jardins :

  • isolés, avec une belle forme parasol naturelle
  • en bosquet
  • en haie ou brise-vent
  • en pot
haie noisetier

Le noisetier convient très bien dans une haie de petits arbustes

Les espèces de noisetiers

Le noisetier est l’un des rares arbres à fleurs apparus sur terre à l’ère secondaire, il y a plus de 70 millions d’années et qui ait survécu jusqu’à nos jours. De nombreux fossiles de noisettes retrouvés dans les sépultures du néolithique en attestent !

Les variétés fruitières

Voici quelques variétés avec un bon rendement en noisettes.

  • Noisetier géant de Halle ou Noisetier Merveille de Bollwiller
    Un noisetier très vigoureux et rustique, adapté aux climats froids, qui produit rapidement des noisettes assez grosses à la chair blanche, parfumée, et sucrée, de fin septembre à octobre. Excellent pollinisateur, pour les autres noisetiers alentour.
  • Noisetier Nottingham
    Une variété précoce à fruit moyen à gros, qui se récoltent dès la mi-août. Avantage particulier : les noisettes sont faciles à ouvrir.
  • Noisetier fertile de Coutard
    Cette espèce donne les plus grosses noisettes, avec une chair blanche assez parfumée. Seul bémol : il n’apprécie pas trop le froid et il vaut mieux le protéger.

Un noisetier seul ne produira pas de fruits

Il lui faut un partenaire à proximité pour se reproduire !


Si vous voulez un noisetier uniquement pour son aspect ornemental, vous pouvez le planter isolé, mais si vous voulez croquer ses noisettes, préférez une paire d’arbres ou un bosquet, ou au grand minimum avoir d’autres noisetiers dans le voisinage pour en assurer la fécondation.

Les variétés d'ornement

Bien que ces noisetiers sont plus décoratifs que fruitiers, ils produiront tout de même quelques noisettes à la saison.

noisetier tortueux

Les rameaux très graphiques du noisetier tortueux

  • Noisetier tortueux
    L’un des plus spectaculaires, en raison de ses rameaux sinueux et entrelacés comme en tire-bouchon. C’est un arbre très graphique du plus bel effet même en hiver lorsque le feuillage est tombé. Il est facile à cultiver même au froid, mais son développement est assez lent. De par l’originalité de son branchage, il sera parfaitement mis en valeur isolé ou en pot, voire dans un jardin très graphique de bonzaïs par exemple.
  • Noisetier pourpre
    Cette espèce également a des branches sinueuses pleines d’entrelacs, mais sa particularité vient de ses longs chatons pourpres qui paraissent au printemps. Même ses noisettes sont pourpres ! Un peu lent à pousser, il s’adaptera tout de même en pleine terre ou en bac. Son feuillage lui aussi pourpre le rend remarquable au milieu d’un bosquet ou d’une petite haie.
  • Noisetier doré.
    C’est peut-être le compromis idéal entre le noisetier ornemental et le noisetier à fruits : son feuillage jaune vif cache des noisettes d’un brun rougeâtre très parfumées.
  • Noisetier de Byzance
    Ornemental est très pratique, il est utilisé en bosquets avec d’autres espèces pour faire des mini forêts dans votre jardin ou retenir la terre de vos talus. Il apprécie plutôt les climats doux, mais supportera le gel.

Peut-on manger les noisettes du noisetier ?

manger noisettes noisetier

Toutes les noisettes sont comestibles lorsqu’elles sont mûres, mais elles ne sont pas toutes bonnes.


Si c’est le fruit qui vous intéresse en premier lieu sur votre noisetier, choisissez une espèce fruitière. Pour savoir si une noisette est bonne à manger, choisissez-la dans son enveloppe verte lorsqu’elle est encore fraîche. Lorsque vous la secouez, elle ne doit pas sonner « creux » ni faire de bruit de fruit contre la coque. Cela signifierait que le fruit ne s’est pas bien développé.


Vous pouvez également la ramasser sèche, mais veillez à ce que la coque soit bien lisse, brillante et ne présente pas de petits trous, qui seraient signes d’attaques de vers. Plus la coque est dure, plus le fruit est sucré.

Elles se mangent fraîches (en modération sinon attention aux troubles gastriques) ou sèches (conservez-les dans un endroit frais pendant environ un an).

Il faudra attendre environ 6 ou 7 ans pour que votre noisetier produise des fruits.

Conseils pour entretenir votre noisetier

  • Semis

  • Plantation

  • Multiplication

  • Arrosage

  • Fertilisation

  • Traitements et soins

Traitements et soins

Le noisetier a un ennemi bien connu : le ver du noisetier ou balanin des noisettes.


Il s’agit d’un charançon de petite taille. Pour en venir à bout, on secoue énergiquement l’arbre au printemps et en août/septembre au-dessus d’une bâche au sol, afin de récupérer les adultes et de s’en débarrasser. Il faudra veiller à récupérer au fur et à mesure les noisettes trouées au sol, et à les brûler.


Un piège à glu autour de chaque branche permet de stopper l’insecte qui s’aventurerait le long du tronc. Pendant l’hiver, grattez le sol autour du tronc, pour faire remonter les larves en surface et les exposer aux prédateurs.

charançon du noisetier

Le petit charançon du noisetier fait de minuscules trous dans les coques des fruits

Quelle est la longévité d’un noisetier ?

La durée de vie du noisetier commun est d’environ 60 ans, et de plus de 100 ans chez le noisetier de Byzance.

Trouver facilement un jardinier pour vos travaux d'élagages, d'entretien de jardin ou d'aménagement

Guide de taille du noisetier

Les noisetiers supportent très bien la taille (raisonnée !), même en hauteur lorsqu’ils sont constituants d’une haie d’arbustes.

Pourquoi tailler un noisetier ?

C’est un arbre qui se développe rapidement et drageonne facilement : il produit de nombreuses tiges droites et ses branches charpentières auront tendance à s’épaissir et se ramifier à leur tout. D’où sa forme naturelle de parasol qui doit être maintenue de temps en temps avec une taille d’entretien.

Quand tailler un noisetier ?

À quel moment peut-on tailler un noisetier ? Le noisetier se taille après la fructification et avant la reprise de végétation : en fin d’automne ou à la fin de l’hiver, en février-mars.

Ne taillez jamais le noisetier en période de gel, mais favorisez la taille noisetier en octobre.

Il faut attendre que votre noisetier ait au minimum 7-8 ans pour le tailler de manière importante.

Les outils pour tailler le noisetier

  • Sécateur
  • Ébrancheur pour les vieilles branches plus grosses et bien dégager le centre de l’arbre
  • Scie à main
  • Désinfectant
  • Glu pour lutter contre le charançon du noisetier (profitez de noisetier taille période pour faire les soins).

Quand et Comment tailler le noisetier ?

chatons noisetier
  • Taille d’aération
    Aérez le cœur du noisetier pour que les rayons de soleil y pénètrent bien. Créez un puits de lumière.
  • Taille de régénération : comment tailler un vieux noisetier 
    Supprimez les vieilles branches fruitières moins productives en taillant jusqu’à la base pour permettre aux nouvelles branches de s’installer.
    Rabattre progressivement sur trois années successives.
    Une taille sévère n’est pas recommandée.
  • Taille d’entretien
    Élaguez les branches trop basses à mesure que l’arbre vieillit.
    Supprimez le bois mort, sec et malade
    Élaguez les branches qui se croisent ou se gênent.
    Élaguez les branches qui poussent vers l’intérieur ou vers le bas.
    Tous les 5 ans, supprimez 4 ou 5 des tiges les plus anciennes sur un noisetier grande taille.
bordure jardin noisetier

Utilisez les branches taillées du noisetier pour fabriquer une treille ou une bordure de jardin

Le noisetier n’apprécie pas les tailles sévères


La taille de grosses branches est très mal tolérée de même que l’art topiaire (sauf la taille noisetier de Byzance qui y réagit mieux), mieux vaut laisser l’arbuste en port libre que se lancer dans une taille des noisetiers ornementale.

Prix d’une taille de Noisetier par un jardinier

Le prix pour tailler un noisetier par un jardinier sera un tarif horaire, entre 25 et 40 € de l’heure.

Si vous devez faire procéder à un rabattage ou une taille de régénération, comptez un prix forfaitaire entre 50 et 80 € pour tailler noisetier.

Tailler noisetier tortueux est un peu plus délicat, car il faut garder les sinuosités équilibrées, mais cela ne changera rien au prix.

Que faire avec un noisetier envahissant ?

Le noisetier n’apprécie pas les tailles trop franches. Si vous devez diminuer drastiquement sa taille, procédez à un recépage (couper noisetier à ras )en rabattant l’arbre ancien.

Jusqu’à quelle taille peut aller un noisetier ?

La hauteur d’un noisetier taille moyenne adulte est de 3 mètres, mais un noisetier bien installé et mature en pleine lisière de forêt peut atteindre 15 mètres !

Noisetier stérile, quelles solutions ?

Le noisetier commun est auto stérile. Ce qui veut dire que seul, il ne se reproduit pas. Pour avoir des noisettes vous devez impérativement avoir un ou plusieurs autres noisetiers à proximité (ne serait-ce que chez le voisin), même s’ils sont d’une autre variétét.

Comparez les tarifs de jardinier en ligne