Installation de système d’arrosage automatique. Guide (2021)

Un système d'arrosage automatique de jardin c'est un programmateur (ou minuteur) connecté à votre arrivée d'eau, qui donne les ordres d'irrigation à un réseau de tuyaux d'arrosage et d'embouts arroseurs.

Grâce à cet ingénieux système, plus besoin de rester debout pendant des heures à tenir le tuyau d'arrosage, ou pire : à transporter les arrosoirs !

Guide des programmateurs d'arrosage, des arroseurs et asperseurs, et comment installer un système d'arrosage automatique.

système d'arrosage automatique

Comment fonctionne un système d’arrosage automatique ?

fonctionnement arrosage automatique

Un programmeur (ou programmateur) d’arrosage automatique géré électroniquement est relié à une arrivée d’eau.

Selon la programmation (horaire, fréquence, volume d’eau, débit…), le programmateur va envoyer de l’eau dans le réseau d’arrosage automatique (tuyaux) qui va la distribuer aux plantes grâce à des arroseurs adaptés à chaque type de plante et à ses besoins.

Le jardinier n’a pas besoin d’être physiquement présent pour activer ou fermer l’irrigation, ni à tenir les tuyaux ou diriger les opérations.

Le système d’arrosage « sait » quelles parties du jardin arroser, comment, et quand.

Avantages du système d’arrosage automatique

  • L’arrosage automatique goutte à goutte est un système d’arrosage automatique du potager qui permet d’apporter juste la quantité d’eau nécessaire à vos légumes.
  • Vous ne prenez pas le risque de voir vos légumes et racines du potager pourrir par excès d’eau. Cela diminue également le risque de maladies transmissibles par les feuilles mouillées.
  • L’arrosage automatique d’intérieur pour vos plantes en pot, jardinières, etc., est un arrosage automatique de balcon qui peut se faire aussi bien dans les bacs de plantation que dans les murs végétalisés
  • Vous évitez ainsi les problèmes de débordements d’eau d’arrosage et les fuites d’eau vers les étages inférieurs. Vous profitez également d’un arrosage qui continue de se faire en votre absence, lorsque vous partez en vacances quelques jours par exemple.
  • L’arrosage automatique au jardin permet de concilier le besoin vital des plantations en eau tout en renouant avec le plaisir de jardiner, débarrassé de la corvée d’arrosage
  • Lorsque par exemple vous venez de semer un gazon, les jeunes pousses doivent être régulièrement abreuvées dans les premiers temps, pour garantir une bonne pousse. 
  • De même, lors des périodes de sécheresse, pour éviter aux gazons les plus fragiles de griller, un arrosage automatique de pelouse est un dispositif très pratique pour qui n’a pas le fastidieux loisir de doucher son gazon 1 à 2 h tous les soirs.
  • Économie d’eau : l’eau n’est plus versée en quantité trop abondante, avec des arrosages ponctuels et de surface dont plus de 50 % partent en évaporation.
  • Optimisation de l’hydratation des racines : ce ne sont plus les couches supérieures uniquement des racines des plantes qui sont alimentées en eau, mais toute la masse racinaire. Une petite quantité plus régulière hydrate mieux les racines en développement qu’une masse d’eau ponctuelle. Les plantations s’installent plus vite et plus solidement.
  • Idéal pour les sols sablonneux et imperméables : les sols sablonneux drainent trop vite l’eau d’arrosage, qui descend rapidement dans les couches profondes de la terre sans profiter aux racines des plantes. À l’inverse, les sols perméables comme l’argile lorsqu’ils reçoivent une grande quantité d’eau vont faire une sorte de croûte et empêcher l’eau d’arrosage de pénétrer. L’irrigation automatique compense ces phénomènes.
  • Économie de temps et d’effort : les plus petits jardins requièrent au minimum 1 h de travail d’arrosage quotidien en été. Et souvent des allers-retours vers l’arrivée d’eau pour remplir et porter les arrosoirs de 10 kilos minimum, ou de longues séances en station debout à tenir le tuyau. Il y a des activités au jardin bien plus intéressantes. 
  • Meilleure santé des végétaux : on sait que mouiller le feuillage des plantes lors de l’arrosage est vecteur de maladies et champignons, et potentiellement de pollution de la nappe phréatique lorsque l’eau vient rincer les produits phytosanitaires présents sur les parties aériennes. L’arrosage automatique en n’humidifiant que les racines contrôle cet aspect.

Comment installer un système d’arrosage automatique ?

schéma d'arrosage automatique

Qu’il s’agisse de l’installation d’un arrosage automatique par asperseurs ou d’un arrosage automatique goutte à goutte dans une serre ou un intérieur, la mise en place commence avec un plan d’arrosage automatique.

Un schéma d’arrosage automatique permet de :

  • estimer le métrage de tuyaux et les diamètres
  • calculer le nombre de voies
  • calculer le nombre d’asperseurs
  • organiser les zones du jardin selon leurs besoins en eau
  • déterminer les programmes horaires d’arrosage en fonction.

Dessiner sur papier l’ensemble du réseau permet donc de planifier les besoins, d’estimer les coûts, et d’optimiser les opérations, avant de programmer les appareils de commande.

Découvrir comment installer un arrosage automatique goutte à goutte ici : 


  1. Marquez l’emplacement du matériel sur le terrain comme prévu sur le plan à l’aide de fils et de piquets
  2. Si votre arrosage automatique est enterré, creusez les tranchées avec une bêche étroite
  3. Montez les électrovannes
  4. Mettez les regards en place
  5. Déroulez les tuyaux et raccordez les tronçons
  6. Montez les arroseurs sur les tubes
  7. Montez les microjets et goutteurs
  8. Montez les buses appropriées
  9. Tassez la terre dans la tranchée
  10. Réglez l’angle de couverture des tuyères et des turbines et réglez la portée des jets
  11. Installez le programmateur
  12. Réglez le programme d’arrosage selon les instructions du manuel 
  13. Raccordez l’ensemble du réseau

Voici quelques exemples de plans d’arrosage automatique :

plan d'arrosage automatique
plan d"irrigation
plan d'arrosage automatique

Cliquez pour agrandir l'image

Faut-il enterrer son système d’arrosage automatique ?


L’arrosage automatique enterré est un système d’arrosage caché sous terre, à la différence des systèmes de surface.

Un kit complet d’arrosage automatique enterré a l’avantage d’être moins exposé aux UV, au froid et aux petits animaux qui pourraient endommager les composants à long terme.

Enterrer l’arrosage automatique a également un avantage esthétique puisque les tuyaux deviennent « invisibles ».

Opter pour un système enterré suppose de réaliser des tranchées et d’utiliser du matériel adapté, c’est donc un chantier plus long et un peu plus difficile que celui de l’arrosage aérien.

Toutefois, le rendu sera également beaucoup plus satisfaisant, sans compter que vous ne prendrez plus le risque de vous prendre les pieds dans les tuyaux, ni n’aurez à rentrer tout le système pour l’hiver.

Vidéo sur comment installer une ligne d'arrosage automatique pour votre jardin

Les éléments du système d’arrosage automatique

Le programmateur d'arrosage automatique

Le programmateur ou programmeur d’arrosage sans pression peut prendre plusieurs formes, selon la technologie choisie.

C’est cependant l’élément essentiel de tout votre système d’arrosage automatique.

C’est lui qui va diriger l’ensemble des opérations : plages horaires, débit, pression, etc.

Le programmateur d’arrosage vous remplace au jardin lorsque vous n’êtes pas là ou que vous avez mieux à faire.

Le kit arrosage goutte à goutte avec programmateur électronique d’arrosage est généralement alimenté par des piles de type 9 V.

Il se présente avec un écran (tactile pour les modèles haut de gamme) qui permet de saisir la programmation de commandes d’arrosage.

Pourquoi le programmateur est-il si important ?

  • Il calcule les quantités d’eau tout seul
  • Il fractionne les apports d’eau aux moments opportuns
  • Il permet de programmer les zones de couvertures du système d’arrosage automatique dans votre jardin.
  • Il permet, si nécessaire, de pratiquer des arrosages nocturnes, ou tout simplement de vous absenter plusieurs jours sans craindre pour la survie de vos plantations
  • Il s’assure que chaque plante reçoit exactement la quantité d’eau dont elle a besoin
  • Il se ferme automatiquement et évite tout risque de vanne laissée ouverte accidentellement
  • Il suffit à avoir une pelouse et un gazon parfaitement entretenus, augmentant la valeur immobilière de votre bien
  • Il vous offre plus de disponibilité de votre temps
  • Il vous permet de réaliser des économies d’eau et d’énergie en adaptant ses plages horaires de fonctionnement
  • Grâce à la connexion avec un pluviomètre ou une sonde d’humidité, il évite seul d’arroser lorsque la pluie vient de tomber, et au contraire peut accélérer un arrosage si le sol est trop sec
programmeur arrosage
programme d'arrosage wi-fi

L’arrosage intelligent avec le programmateur d’arrosage connecté


La révolution technologique et la domotique (la « maison connectée ») s’invitent désormais également dans votre jardin.

Grâce à un programmateur d’arrosage Wi-Fi vous avez un arrosage automatique connecté, non seulement commandable à distance, mais capable de faire appel à l’intelligence artificielle pour gérer et prendre lui-même des décisions sur l’arrosage de vos plantations !

Tout simplement parce qu’il réagit et s’adapte aux informations qu’il reçoit via différents capteurs.

Vous pouvez donc commander votre programmateur à distance, peu importe le nombre de kilomètres qui vous séparent.

Le paramétrage et l’installation sont rendus faciles et intuitifs avec une interface agréable, qui permet d’élaborer des tâches allant de basiques à très complexes.

Il gère seul les pluviomètres, sondes, débitmètres, électrovannes d’arrosage… et même l’éclairage du jardin !

Il est capable d’utiliser les données météorologiques locales données par Internet pour affiner votre système d’arrosage afin qu’il ne se déclenche que si c’est nécessaire.

Il peut modifier la durée de l’arrosage sans en modifier la fréquence.

Il tient les comptes de la consommation d’eau par votre jardin et vous indique les économies réalisées.

Il détecte les anomalies électriques ou fuites d’eau (très pratique si votre système d’arrosage enterré fait des siennes).

Plusieurs marques et fabricants de systèmes d’arrosage automatique proposent des programmeurs intelligents et connectés.

Ils sont reliés à des logiciels de gestion centralisée tels que TBOS, Site Control, Maxicom² la plateforme Rain Bird IQ, le kit Smart Water Control de Gardena…

Tous sont utilisables depuis un smartphone.

Bien entendu, ce genre d’équipement est à privilégier si vous avez un très grand jardin ou des plantations dont l’arrosage est complexe à gérer. Inutile d’investir pour dix mètres carrés de jardin.

Différents types de programmateurs

programmateurs d'arrosage automatique

Minuterie d’arrosage ou temporisateur

C’est le plus basique. Il permet de régler la durée de l’arrosage.

C’est un dispositif mécanique qui se règle manuellement.

Programmateur d’arrosage en nez de robinet

Il s’installe directement au niveau de l’alimentation en eau. Sa pose est très facile : il suffit de l’insérer entre le nez de robinet et le tuyau d’arrosage.

Ses paramètres essentiels sont la périodicité, l’heure de la mise en route du système, la durée d’arrosage et éventuellement la fréquence et la rotation du jet.

Les centrales d’arrosage ou programmateurs d’irrigation

Les modèles de programmateur d’arrosage se déclinent selon le nombre d’accessoires ou de voies d’eau à gérer.


Programmateur d’arrosage 1 voie

Le programmateur 1 voie permet d’arroser son jardin, sa pelouse ou ses gazons s’ils ont des exigences différentes et peut diriger un arrosage goutte à goutte.


Programmateur d’arrosage multivoie ou programmateur secteur (programmateur d’arrosage 2 voies, programmateur d’arrosage 4 voies…)

Les programmateurs multivoies sont plus performants, et généralement réservés aux systèmes d’arrosage automatique enterrés et aux très grands jardins ou aux parcs publics, terrains de golf, etc.

Il est possible de relier ce genre de programmateur jusqu’à 30 tuyaux d’arrosage !

Programmateur déporté

C’est un dispositif d’automatisation multivoie pour les espaces verts ayant à gérer à la fois des systèmes d’arrosage automatique en surface et enterrés.

C’est une commande numérique complexe et à distance de différents réseaux d’arrosage et d’irrigation.

Comment installer un programmateur d’arrosage ?

Avant d’installer votre programmateur, retirez vos gants de jardin et lavez-vous les mains.

Nettoyez également les raccords et le nez du robinet de toute terre ou poussière.

Le programmateur est un composant électronique sensible.

L’installation du programmateur doit être conforme aux normes électriques, sur une prise de courant alternatif de tension appropriée.

  1. Placez le programmateur à hauteur du regard, dans un boîtier fixé dans le mur, de préférence étanche
  2. Choisissez un endroit distant d’au moins 5 m de tout moteur électrique (climatiseur, pompe à chaleur, pompe de piscine…)
  3. Insérez les piles ou connectez l’alimentation et fixer le programmateur dans son coffret avant de procéder aux réglages
  4. Fixez le raccord au nez du robinet, puis sur le programmateur d’arrosage automatique
  5. Sur la sortie d’eau, branchez le tuyau de votre dispositif d’arrosage avec raccord
  6. Procédez ensuite aux réglages :

    D’abord la fréquence du cycle d’arrosage, ensuite la durée de l’écoulement de l’eau ainsi que l’intervalle entre les arrosages. Réglez la durée de l’arrosage en minutes. Programmez le départ différé.

Comment programmer un arrosage automatique ?


  • En été, programmez l’arrosage le soir, voire la nuit, afin de limiter les effets de l’évaporation d’eau. 
  • Lorsque les nuits deviennent fraîches, programmez l’arrosage de préférence le matin. 
  • La fréquence et la durée d’arrosage dépendent de la nature des végétaux, des conditions climatiques et de la nature du sol.
  • Arrosage de pelouse : peu souvent, mais longtemps. Si elle est bien implantée (plus de 2 ans), programmez par exemple un arrosage tous les 2 à 4 jours pendant 12 à 20 minutes. Si la pelouse vient d’être semée, tous les jours, voire 2 fois par jour, en petite quantité.
  • Arrosage du potager : fréquemment
  • Arrosage des massifs de fleurs : arrosage par aspersion tous les 2 jours pendant 10 à 20 minutes.
  • Arrosage par goutte-à-goutte : arrosage tous les 2 jours pendant 45 à 75 minutes.

Prix moyen d’un programmateur d’arrosage dans les grandes enseignes

Prix d’un programmateur d’arrosage Castorama : 15 à 90 €.

Prix d’un programmateur d’arrosage Hunter : 30 à 400 €.

Prix d’un programmateur d’arrosage Claber : 40 à 100 €.

Prix d’un programmateur d’arrosage Hozelock : 35 à 120 €.

Prix d’un programmateur d’arrosage Rain Bird : 35 à 180 €.

Prix d’un programmateur d’arrosage Leroy Merlin : 20 à 150 €.

Prix d’un programmateur d’arrosage Amazon : 20 à 400 €.

Prix d’un programmateur d’arrosage Gardena : 20 à 75 €.

Les types d'arroseurs

Les arroseurs sont les têtes d’aspersion ou d’irrigation en fin de réseau des systèmes d’arrosage automatique.

Ce sont eux qui font jaillir l’eau des tuyaux.

On trouve divers types d’arroseurs selon les besoins:

  • arroseurs mobiles pour réseaux de surface (oscillants, rotatifs, sur pique…)
  • arroseurs fixes pour réseaux enterrés (avec ou sans pied)

L’arroseur oscillant

arroseur oscillant

En arrosage de surface, l’arroseur oscillant est un arroseur mobile qui produit un jet d’eau en éventail et en hauteur. Les arroseurs sont parfois réglables en largeur et en hauteur.

L’arroseur est adapté aux surfaces rectangulaires et permet d’ajuster votre arrosage sur une surface allant de 25 m² à 250 m². L’arroseur oscillant est tout de suite. On distingue les arroseurs oscillants « en T » et les arroseurs oscillants « en S ».

Sa plage d’irrigation est optimale à partir de 2 bars.

Le prix d’un arroseur oscillant est compris entre 10 et 70 €.

L’arroseur rotatif ou arroseur circulaire

arroseur rotatif

En arrosage de surface, l’arroseur rotatif est un arroseur mobile qui produit un jet d’eau, pour arroser par aspersion. 

L’arroseur rotatif est équipé de 2 ou 3 bras horizontaux qui tournent, soit au niveau de la surface soit surélevés sur pic ou pied. Il permet un arrosage uniforme d’une zone circulaire ou semi-circulaire (0 à 360°) et le jet est réglable en portée et en débit.

Il permet d’arroser de petites superficies, 50 à 400 m² selon les modèles, sur une portée de 4 à 10 m de rayon environ.

Le prix d’un arroseur circulaire varie entre 7 et 50 €.

L’arroseur canon

arroseur canon

L’arroseur canon est un arroseur de surface fixe ou rotatif, qui remplace la main du jardinier pour tenir le tuyau. 

L’arroseur canon envoie de l’eau à un haut débit pour la propulser le plus loin possible sur un rayon donné. Il convient donc aux grandes surfaces de jardin qui ne demandent pas de différence dans les besoins en arrosage.

Il permet un gain de temps important pour les massifs par exemple. On ne peut l’utiliser que sur les plantes adultes (le jet peut endommager les végétaux fragiles) et de pleine terre. Le vent peut changer la trajectoire du jet d’eau et c’est un arroseur avec lequel l’économie d’eau est minime : la déperdition reste importante.

Le prix d’un arroseur canon va de 10 à 50 €.

L’asperseur

asperseur

L’asperseur est un arroseur par micro aspersion. Il produit une pluie très fine à basse pression sur un rayon de 1 à 3 m. Les asperseurs doivent être positionnés de façon à ce que les jets d’eau se croisent pour que l’arrosage soit suffisant. Les micros asperseurs permettent de ne pas endommager les fleurs fragiles et de ne pas mouiller les feuillages.

Ce type d’arroseur permet aussi de faire de grosses économies en eau.

Le prix des asperseurs varie de 2 à 5 €.

Installer un arroseur

Les arroseurs sont équipés de joints toriques.

Il suffit de les visser sur le tuyau en forçant légèrement.

Certaines marques fournissent avec leur kit d'arrosage automatique une pointe perforante.

Ci-dessous une vidéo sur comment raccorder un système d'arrosage

Prix d’un système d'arrosage automatique

Généralement, on compte le prix d’un système d’arrosage automatique comme ceci :

  • Prix d’un tuyau : 1 € le mètre
  • Prix d’un raccord : 3 € par raccord de jonction
  • Prix d’un arroseur : 18 € en moyenne par arroseur.
  • Prix d’un programmateur : 40 % du budget total, soit entre 50 et 200 €.

Soit 400 € en moyenne pour un système couvrant 50 m² en système de surface.

Le prix de pose d’un système d’arrosage (hors fourniture) par un jardinier ou paysagiste est situé entre 5 et 10 € par mètre carré, et dégressif selon la surface. 

Le budget de consommation en eau d’un arrosage automatique est estimé à 0,80 à 1 € par m² et par an.

  • Le prix d’un arrosage automatique enterré pour un jardin de très grande taille reviendra à 7 à 15 € du m², contre 2 à 5 € pour un arrosage automatique de surface.
  • Prix d’un système d’arrosage automatique Leroy Merlin complet (kit), pour un jardin de petite taille : environ 90 €
  • Prix d’un système d’arrosage automatique Gardena complet (kit), pour un jardin de petite taille : environ 50 €
  • Prix d’un système d’arrosage automatique Rain Bird complet (kit), pour un jardin de petite taille : comptez environ 130 €

Quel professionnel appeler pour installer un système d’arrosage ?


Un jardinier ou un paysagiste (spécialiste de l’entretien des espaces verts) sont les professionnels recommandés pour l’installation d’un système d’arrosage automatique, qu’il soit de surface ou enterré.