Les différentes techniques pour dessoucher un arbre

Les arbres morts, malades trop vieux et arrachés par la tempête ou présentant des dangers avérés sont automatiquement condamnés. Il n’y a malheureusement pas d’autre choix que de les abattre.

Si l’opération d’abattage en soi est déjà relativement complexe, proportionnellement à l’âge et à la hauteur de l’arbre et aux équipements alentour (fils électriques, constructions, piscines, canalisations, voie publique…), une fois réalisée, vous n’en avez pas terminé !

Si l'arbre cache la forêt, il cache d'abord sa souche ! Songez que les racines occupent en sous-sol jusqu’à 3 fois la hauteur de l’arbre en partie aérienne !

Il faut donc extraire la souche d’un arbre abattu de la terre où elle est accrochée par ses racines.

Et cette opération est rarement une mince affaire... 

Voici les différentes techniques pour dessoucher un arbre facilement.

dessoucher arbre

Pourquoi déssouche un arbre mort ?

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles abattre un arbre en coupant le tronc ne suffit pas :

  • L’enracinement d’un arbre abattu peut continuer à gêner des travaux futurs. Si vous envisagez de procéder à des travaux de terrassement, les racines seront fatalement sur votre chemin.
  • Les racines d’un arbre abattu finissent par pourrir et offrir un support de prolifération pour les champignons et bactéries présentes dans le sous-sol. C’est par là que se fera la contamination aux autres arbres et plantations.
  • On dessouche les arbres pour pouvoir exploiter le sol qu’ils occupent, ce qui n’est pas possible si on laisse la souche sur place.
  • Si l’arbre qui a été abattu était malade ou parasité, il faut décontaminer le sol pour empêcher la propagation de l’infection.

Quels sont les risques liés au dessouchage ?

Dessoucher un arbre provoque immanquablement un bouleversement du sous-sol.

  • Dessoucher peut endommager les fondations, infrastructures, fossés, berges et digues en bouleversant la topographie.
  • Dans les cas très particuliers de terrains sur lesquels ont eu lieu des batailles (Meuse, Verdun, Ardennes…), un danger guette : des explosifs ou armes chimiques peuvent avoir été recouverts par des racines et présenter le risque d’exploser au moment du retrait de celles-ci.
  • Lorsque le dessouchage est suivi d’un labour, il favorise les graminées, fortement concurrentes des jeunes plants d’arbres, et qui vont avoir tendance à assécher le sol pour les autres arbres ou végétaux alentour.
  • Le dessouchage chimique pose un problème environnemental : la plupart des produits utilisés n’empoisonnent pas que l’arbre, mais également le sol et plusieurs autres espèces, animales ou végétales. Ces produits rendent le sol stérile, on ne peut rien replanter après. Une réglementation stricte encadre l’usage des biocides ou du dessouchage chimique.

Comment dessoucher un arbre ?

Face à la tâche parfois herculéenne que peut représenter le dessouchage (plus l’arbre était gros, plus la souche sera difficile à extraire), les gens ont souvent tendance à la laisser en place s’ils n’ont pas de projet particulier de culture à cet endroit.

Dessoucher peut se faire de plusieurs façons :

1. Méthode naturelle

dessoucher naturellement

La méthode la plus naturelle (et la plus longue) pour dessoucher consiste à dévitaliser l’arbre naturellement, en laissant le temps faire son œuvre.

Vous pouvez simplement accélérer le processus en arasant et en creusant la souche le plus possible pour y mettre de la terre et des plantes : en quelques années, la souche finira par se décomposer et disparaître.

Le risque étant que le pourrissement s’installe, avec maladies et champignons. Vous devrez donc appliquer régulièrement un fongicide, et ne pourrez pas faire cela si l’arbre abattu était malade.

Vous pouvez également, si votre commune l’autorise, creuser la souche au maximum et la remplir d’aiguilles de pins et de brindilles et leur mettre le feu. Il faudra renouveler l’opération plusieurs fois. Le feu n’ira pas jusqu’aux racines, mais vous éliminerez ainsi la plus grosse partie de la souche.

N’ajoutez pas d’essence ou de pétrole : c’est interdit !

Vous pouvez également creuser des trous dans la souche et y placer des gousses d’ail, qui libéreront une une substance toxique dans la sève qui viendra à bout de la souche (si elle est petite).

Autre astuce : si l’essence de l’arbre abattu ne produit pas de rejets, installez votre compost directement sur la souche ! L’activité de décomposition accélérera celle de la souche. Si l’arbre était une essence à rejets : il risque de faire des repousses !

Si vous vous demandez comment faire pourrir une souche d’arbre, il est possible également d’accélérer la disparition de la souche en la recouvrant d’une bâche noire pour la priver de lumière.

2. Méthode manuelle

dessoucher à la main

On peut dessoucher à la main  à l’aide de sécateur, tronçonneuse, coupe-branches et d’un extracteur manuel (barre à mine sou tire-souche). Le dessouchage manuel est incontestablement la méthode la plus physique, qui exigera de bons outils et des bras costauds.

La technique consiste à creuser des tranchées de déracinement autour des nombreuses racines principales de l’arbre, à l’aide d’une pince à talon, de sécateurs, tronçonneuses et autres outils manuels.

Une fois toutes les racines sectionnées, des plus petites aux plus grosses, il faut alors extraire la masse racinaire du sol au moyen d’un tire-fort ou de barre à mine.

Les outils pour dessoucher à la main

Pelle
Hache
Binette
Élagueur
Tronçonneuse

Coupe branches
Machette
Tire-fort
Barre à mine

Sécateur

Pince à talons
Bêche
Gants, lunettes et tenue de protection
Chaussures de sécurité

3. Méthode mécanique pour dessoucher

dessoucheuse rogneuse

On peut dessoucher un arbre au palan,  à l’aide d’un tracteur, d’une pelleteuse, ou de tout autre moyen de traction mécanique motorisée, ou bien à l’aide d’une rogneuse de souche ou autrement appelée dessoucheuse.

Cette méthode suppose d’avoir un accès facile aux engins sur votre terrain, et de probablement laisser des traces de leur passage sur votre pelouse…

Qui plus est il faudra la plupart du temps louer les engins en question et cela a un coût.

De son côté, la rogneuse de souche (ou dessoucheuse, ou raboteuse de souche) et plus rapide, mais aussi plus dangereuse. Il est vivement conseillé de laisser un professionnel utiliser cette machine formée d’un disque à couteaux pivotant de manière circulaire à très haute vitesse.

La dessoucheuse est une sorte de broyeuse géante et sans aucune pitié, qui va transformer la souche et ses racines en copeaux de bois.

Vous pourrez trouver dans le commerce une petite rogneuse de souche, mais elle ne sera pas adaptée pour les arbres à diamètre moyen ou gros.

Il est possible de louer une dessoucheuse mais encore une fois, tenez vous à distance de cet engin si vous n’avez pas l’habitude d’utiliser des outils forestiers

4. Méthode chimique pour dessoucher

destructeur de souche

À l’aide de produits chimiques dévitaliseurs (chlorate de soude ou produit à base de sulfate d’ammonium sont désormais interdits), pour empoisonner l’arbre sur plusieurs mois et l’empêcher de produire des rejets et rendre ses racines moins résistantes.

Le dessouchage chimique est définitivement la plus « facile » des méthodes… mais aussi la plus discutable du point de vue de l’écologie. Cette méthode est en effet très agressive.

On utilise de nos jours en dessouchage chimique des produits spécifiquement formulés et appelés « destructeur de souche » ou « dévitaliseur de souche ». Ils contiennent généralement un débroussailleur arbricide qui s’injecte dans la souche après avoir percé profondément avec un foret de gros diamètre toute sa surface, pour pénétrer jusqu’aux racines. On réinjecte du produit tous les mois, selon la taille de la souche.

Certaines personnes utilisent des solutions salines ou du salpêtre : sachez que le sel rend le sol complètement stérile et que rien d’autre ne repoussera (pas même le gazon !)

Glyphosate pour dessoucher  


Le glyphosate (Round Up) étant très nocif pour la faune, il est autorisé… mais nous le déconseillons (surtout si vous voulez replanter par la suite !)


Comment dessoucher un arbuste ou petit arbre ?


Plus l’arbre est petit, plus le dessoucher sera aisé !

Si vous avez suffisamment d’outils, de temps et d’huile de coude, vous n’aurez pas nécessairement besoin d’un professionnel.

  1. Abattez l’arbre à l’aide d’une tronçonneuse.
  2. Éloignez-le et débitez-le avant soit de le faire sécher, soit de l’éliminer en déchetterie.
  3. Creusez autour de la souche.
    Il faudra retirer le plus de terre possible, pour dégager le plus de racines possible. Plus vous creuserez, plus vous faciliterez l’extraction.
  4. Déracinez
    À l’aide de votre arsenal d’outils, élaguez et coupez les racines. Tirez bien dessus pour les enlever du sol sur toute leur longueur.
  5. Essouchez
    Par essouchage, on entend tronçonnage de la souche en gros morceaux, Veuillez à avoir une machine suffisamment puissante et à respecter les conditions d’utilisation.
  6. Extrayez les morceaux de souche et tout ce qui peut l’être.
    Rebouchez le trou pour aplanir, dans l’idéal avec du terreau et un peu de fongicide naturel.

Comment retirer une souche d’arbre moyen ou gros ?

Pour les arbres moyens et gros, le dessouchage mécanique est le plus indiqué.

Il sera dans ce cas préférable de faire appel à un professionnel, qui aura tous l’équipement et les engins nécessaires.

Si vous vous demandez comment dessoucher un arbre avec un palan : paysagistes, jardiniers, entreprises de travaux forestiers, spécialistes de l’élagage sauront vous prêter main-forte dans ce genre de chantier.

Trouver facilement un jardinier pour vos travaux d'élagages, d'entretien de jardin ou d'aménagement

Que faire de la souche d'arbre déterrée ?

  • Laissez sécher la souche au moins 1 an avant de l’utiliser comme bois de chauffage.
  • Si l’arbre abattu était malade, vous devrez retirer 50 cm de terre tout autour et désinfecter (fongicide) le sol puis le laisser sécher 1 an au soleil et à l’air avant de penser à replanter. Dans ce cas, débarrassez-vous en déchetterie de la souche et de la terre extraite.
  • En sylviculture (culture forestière), on broie et réintègre la souche au sol en compost, pour ne par perturber l’équilibre des strates du sol : il serait privé d’une source importante de carbone notamment utile à la production d’un humus forestier profond propice à une bonne rétention de l’eau par le sol.

Réglementation du dessouchage

  • En France pour dessoucher en forêt sans reboiser (c’est-à-dire pour transformer un terrain sylvicole en agricole), il faut une autorisation de défrichement.
  • Vous devez vous assurer qu’aucune conduite de gaz, d’eau, d’électricité ne passe sur votre terrain là ou vous dessouchez.
  • Lorsque la souche est située en limite de propriété, vous devrez négocier un éventuel droit de passage sur le terrain adjacent pour dessoucher.
  • Si le dessouchage risque de gêner la circulation sur une route ou un sentier, vous devez informer la commune afin qu’elles assure la sécurité de la voirie.
  • Vérifiez que le feu est autorisé dans votre commune avant de brûler votre souche !
  • En espaces boisés classés (EBC), vous devrez faire une déclaration préalable pour le dessouchage.
  • Les dessouchages en forêts localisées en site Natura 2000 sont soumis à autorisation par l’article L. 124-5 du Code forestier
  • Enfin, si certains petits travaux d’aménagement de jardin sont éligibles à une réduction fiscale ou à un crédit d’impôt, ce n’est pas le cas pour le dessouchage.

Dessoucher un arbre : le prix

Prix d’un dessouchage chimique : compter entre 25 et 90 € pour les destructeurs de souches.
Prix d’un dessouchage manuel :
comptez environ 100 € pour une pince à talon et 150 € pour un tire-fort, en plus des outils de base.
Prix d’un dessouchage mécanique
: 100 à 250 € par jour pour la location d’une dessoucheuse et 45 € par jour pour la location d’un treuil électrique.
Prix d’un dessouchage par un professionnel ou une entreprise
: 50 à 250 € pour une souche de moins de 55 cm de diamètre, jusqu’à 500 € pour une souche jusqu’à 90 cm de diamètre. Pour les gros arbres : sur devis.

Comment enlever des racines ?

Comment déraciner un arbre facilement ?

Comment dessoucher thuyas ?

Les vieux thuyas peuvent avoir de grosses racines, mais elles ne descendent jamais très profond. Une extraction manuelle ou avec une mini pelle sera efficace.

Comment dessoucher une haie ?

Tout dépendra des essences d’arbres ou arbustes qui composent votre haie ! Une haie de thuyas s’enlèvera sans problème avec une mini pelle, mais pour dessoucher une haie de peupliers, dont les racines primaires peuvent descendre jusqu’à plusieurs mètres, vous aurez besoin de l’intervention d’un professionnel !

Comparez les tarifs de jardinier en ligne