Comment tailler le saule pleureur et saule crevette ? Guide (2021)

Le saule : une grande famille d'arbres et arbustes ornementaux aux rameaux et au feuillage spectaculaire, qui donnent un aspect romantique à n'importe quel jardin.

Tailler le saule pleureur, tailler le saule crevette... Quelles techniques de taille utiliser pour élaguer le saule, quand et comment s'y prendre, et apprendre à cultiver et bouturer le saule pleureur. Découvrez nos conseils sur cette page.

tailler saule pleureur

Saules : fiche de présentation

La famille du saule (salix) comprend 360 espèces d’arbres, arbustes et arbrisseaux qui poussent à l’état sauvage dans les zones fraîches et humides.

Les plus connues étant le saule pleureur, le saule crevette ou encore le saule tortueux. Ces saules sont très différents les uns des autres : tandis que certains atteignent une hauteur de 25 mètres, d’autres sont bas et rampants.

Les saules tirent leur nom d’une racine commune indo-européenne qui veut dire « qui roule, tourne ». Cette appellation fait référence à la souplesse des rameaux de saule. À ce propos, du saule sauvage on exploite l’osier en osiériculture (jeunes rameaux souples de l’année, utilisés en vannerie).

Les saules, qui sont avant tout des plantes vivaces, ont tendance à coloniser spontanément les berges de rivière et de cours d’eau les plus lumineux.

Les pépiniéristes cultivent depuis longtemps des hybrides ornementaux du saule, pour que ces arbres magnifiques et très décoratifs trouvent leur place au jardin, pas forcément près des rivières et cours d’eau. Mais les saules s’hybrident également spontanément, dans la nature.

C’est comme ça qu’on retrouve des saules en massifs, isolés au milieu d’une pelouse, voire même en haie, à condition de trouver un sol frais.

Les aspects du saule sont très variés, avec des ports retombants, étalés, en boule et buissonnants, des rameaux jaunes, blancs, pourpres, droits, arqués ou tortueux.

branches saule
  • Le saule pleureur fait partie des grands arbres qui habitent l’imaginaire romantique et mélancolique, avec ses longues branches qui retombent au sol et forment des arcs naturels ponctués de bourgeons veloutés.
    La durée de vie du saule pleureur peut atteindre un âge canonique de 120 ans, résistant aux hivers jusqu’à -40°C, ainsi qu’aux périodes de sécheresse.
  • Le saule crevette est un arbuste très décoratif, recherché pour son feuillage panaché de blanc et de rose.
  • Le saule tortueux est particulièrement populaire chez les fleuristes ou décorateurs qui font avec ses rameaux tortueux jaunes et rouges en tortillons de superbes compositions.
Le saviez-vous ?


La signification de l’arbre saule pleureur (salix alba tristis : le saule blanc triste) évoque la mélancolie et le deuil chez les poètes et dans la littérature.

Certains attribuent cette symbolique à l’effet produit par la rosée du matin qui coule le long des branche et feuille de saule pleureur, jusqu’au sol, comme des larmes.

Le saule dans nos jardins

Si tout le monde n’a pas la chance d’avoir un cours d’eau qui serpente sur sa propriété, on trouve des hybrides de saules obtenus par greffe à vocation décorative et ornementale, conçus pour s’adapter aux jardins.

Ces saules de jardin offrent une multitude de couleurs dans leurs feuillages.

Les mini saules ont particulièrement la cote, plantés en pot ou en massifs, avec des branches retombantes et très graphiques.

Les bourgeons argentés des saules ainsi que les chatons jaunes ou verts très parfumés de certaines variétés jouent également un rôle dans la décoration du jardin. En plus d’attirer les insectes pollinisateurs !

saule crevette

Les saules taillés en têtard, qui reviennent à la mode, sont des lieux de prédilection pour la nidification des oiseaux (pics, mésanges, troglodytes, chouettes chevêches…) et l’hivernage des petits mammifères. Les saules ont toujours joué un rôle important pour la biodiversité.

Outre cet aspect ornemental, le saule au jardin, et plus particulièrement les racines du saule pleureur, permettent de stabiliser les sols friables.

Ces dernières années, on a redécouvert l’intérêt de l'osier vivant et recommencé à tresser les jeunes rejets de saule pour en faire des clôtures, tipis ou tentes de jardin en bois vivant.

Achat de saule pleureur

L’achat de saule pleureur se fait aisément en grande surface de jardinerie (saule crevette Jardiland, saule crevette Gamm Vert, saule pleureur Botanic…), tant cet arbre est populaire.


Le prix d’un saule pleureur de taille adulte (diamètre > 6-8 cm) se situe aux environs de 120 €, tandis que le prix d’un saule crevette sur tige sera d’environ 30 €.

Les espèces de saules

saule tortueux

Saule tortueux

saule marsault

Saule pleureur Marsault

  • Salix alba : le saule blanc ou saule pleureur (salix alba tristis) fait partie des plus grands saules (25 m de haut). Reconnaissable au-dessous blanc de ses feuilles, il est typique, isolé au bord d’un cours d’eau pour retenir le terrain de ses puissantes racines. Ses rameaux souples et légers retombent naturellement.
  • Salix matsudana tortuosa : le saule tortueux ou saule pleureur tortueux a des rameaux en tortillons qui le rendent particulièrement esthétique l’hiver, lorsque toutes ses feuilles sont tombées.
  • Salix viminalis : l’un des saules des vanniers que l’on rencontre souvent taillé en têtard en osiériculture.
  • Salix integra : le saule crevette flamingo aux petites feuilles vertes et roses, qui tombent en hiver pour laisser le premier rôle à ses jeunes rameaux rouges.
  • Salix sachalinensis Golden Sunshine : un saule buissonnant de 4 m de haut avec des feuilles lancéolées et des ramures jaune doré. Il est particulièrement mis en valeur seul au milieu d’un massif de plantes basses, ou planté en haie.
  • Salix caprea pendula : ou saule marsault pleureur est un saule de petite taille aux longs rameaux retombants. On le remarque particulièrement pour ses chatons jaunes et son feuillage bicolore vert et gris.
  • Salix integra Hakuro-Nishiki : les fameux saule crevettes. C’est un petit saule de 1 à 2 mètres de haut qui tire son nom de la couleur rosée et crème de ses jeunes pousses. Le saule crevette en pot ou le saule crevette buisson taillé pour avoir un joli port rond sont des incontournables des patios et jardins.
  • Salix purpurea nana : le saule nain ou saule pleureur nain ne dépasse pas 1,50 m de haut. Mais son caractère compense sa taille : un beau feuillage dense et gris bleuté, des rameaux brillants teintés de rouge et des chatons vert pourpre.
  • Salix nigra : le saule noir porte de longues feuilles étroites en port étalé jusqu’à 12 m de haut. Son écorce brun foncé renforce son allure sévère.
  • Salix babylonica crispa : ce saule pleureur chinois peut atteindre 15 m de haut, et presque autant de large ! Ses branches retombantes ont des feuilles étroites et longues, qui prennent une forme de spirale.
  • Salix vitellina : le saule planté pour des réalisations en osier vivant (haies, clôtures, cabanes, tipis…) avec ses rameaux grêles jaune doré qui se tressent facilement.
  • Salix herbacea : c’est un saule miniature ! Il ne dépasse pas 10 cm. On le considère d’ailleurs comme un saule pleureur bonsaï, avec ses toutes petites feuilles rondes, dentées et brillantes.
saule crevette flamingo

Saule crevette Flamingo

Osier, le saule utilisé en vannerie

saule osier
saule vannerie

L’osier sert en vannerie à confectionner des paniers notamment.

La souplesse et la solidité des jeunes branches de saule se tressent avec une grande facilité pour confectionner à peu près n’importe quoi.

Plusieurs espèces de saules sont cultivées dans les oseraies, pour produire de l’osier de différentes couleurs : vert avec salix viminalis, jaune avec salix alba-vittelina, pourpre avec salix purpurea, brun avec salix triandra, noir avec salix daphnoides « Aglaia », rouge avec salix fragilis et orange avec salix alba « Britzensis ».

Nos conseils pour entretenir votre saule pleureur

  • Semis

  • Plantation

  • Multiplication

  • Arrosage

  • Fertilisation

  • Traitements et soins

Plantation

  • Pour planter un saule pleureur, choisissez un endroit ensoleillé, mais qui peut rester suffisamment humide et frais pour les besoins de l’arbre.
  • Pour un meilleur développement, choisissez un emplacement isolé. Attendez que l’arbre s’étoffe pour composer un massif autour de la plantation du saule crevette par exemple.
  • Planter un saule tortueux devra se faire en tenant compte de son environnement l’hiver : il faut que son ramage nu soit mis en valeur.
  • Plantez le saule à 20 mètres minimum de toute construction : les racines du saule pleureur sont très pénétrantes.
  • Ne plantez en pot ou bac que les espèces naines : un saule grande taille ne s’y plaira pas.

Guide de taille du saule pleureur et saule crevette

taille saule crevette tige

Pourquoi tailler le saule ?

La taille du saule pleureur favorise sa croissance. Inutile de pratiquer une taille sévère : la taille raisonnée suffira amplement à améliorer son port et la repousse de rameaux.

La taille du saule tortueux permet de soigner l’apparence de ses branches tordues, et de garder les plus spectaculaires pour les épaissir.

Tailler le saule permet d’éliminer les branches malades ou cassées, qui pourraient inviter des parasites et maladies.

Un saule qui n’a pas été taillé en entretien pendant plusieurs années aura besoin d’un élagage ou d’être rabattu pour lui redonner forme et port, et limiter sa hauteur.

Tailler le saule pleureur en partie basse de ses branches (celles qui touchent le sol) permet de ne pas s’empêtrer les pieds en se promenant dans le jardin.

Trouver facilement un jardinier pour vos travaux d'élagages, d'entretien de jardin ou d'aménagement

Quand tailler le saule ?

Quand tailler le saule crevette ? Le saule crevette peut se tailler à la fin de l’hiver ou au début du printemps.

Quand tailler le saule pleureur ? Le saule pleureur se taille en hiver après la chute de ses dernières feuilles, au plus tard en mars.

Ne taillez pas pendant une période pluvieuse ou de gel, les blessures de taille pourraient souffrir de moisissure.

Les outils pour tailler le saule

  • Coupe branches pour supprimer les tiges du bas.
  • Faites appel à un élagueur-grimpeur pour les arbres de plus de 5 mètres.

Comment tailler un saule ?

rabattre un saule
  • Tailler un saule crevette
    Le saule crevette se taille soit en touffe buissonnante soit en saule crevette sur tige, en bouquet.
    Ce qui signifie que vous pouvez rabattre le saule crevette sans hésitation : l’arbre n’a pas à dépasser 1,50 m
    La taille sévère du saule crevette, au plus près du tronc, permettra de régénérer l’arbre.
  • Tailler un saule pleureur
    L’élagage du saule pleureur est une intervention bien supportée par l’arbre, à condition d’être faite dans de bonnes conditions (propreté des outils et coupe nette).
    On peut même tailler un saule pleureur en têtard, il y survivra sans trop de mal si l’on s’y prend au début de sa croissance. C’est d’ailleurs ce qui est fait pour la culture de l’osier.
    Ne modifiez pas le port naturel retombant de l’arbre.
    La flèche doit être limitée, au profit des branches extérieures.
    Ne jamais étêter un saule : aérer sa couronne si l’arbre devient trop envahissant.
  • Tailler un saule tortueux
    Le saule tortueux doit être taillé sévèrement chaque hiver pour entretenir les rameaux graphiques de cette espèce.
    La taille de formation du saule tortueux consiste à supprimer tous les départs de branches latérales jusqu’à ce que le saule ait atteint la hauteur et le diamètre souhaités.

Prix d’une taille de saule par un jardinier

Le prix pour l’élagage d’un saule pleureur dépendra de sa hauteur générale.

Comptez environ 100 € pour un élagage régulier d’entretien et 200 € pour un élagage plus sévère.

Comment fabriquer de l'hormone de bouturage avec du saule ?

L’eau de saule est une hormone de bouturage naturelle ! C’est la raison pour laquelle le bouturage des branches de saule est d’ailleurs aussi facile.

C’est l’acide salicylique présent dans l’eau de saule qui permet la formation de nouvelles racines.

Pour fabriquer de l’eau de saule :

  1. Coupez des tiges de saule de 3 cm de diamètre minimum.
  2. Placez-les dans un seau d’eau de pluie pendant 3-4 semaines.
  3. Vous pouvez également broyer et écraser les branches dans l’eau pour un résultat plus rapide (3-4 jours).
  4. Une sorte de gel va se former naturellement. Vous pourrez stocker ce gel en pots de verre.
  5. Lorsque vous aurez besoin de bouturer une plante, vous n’aurez qu’à tremper la bouture dans le gel obtenu, en remplacement de la poudre d’hormones de bouturage.

Comparez les tarifs de jardinier en ligne