Taille conifères et résineux : guide pratique

Les conifères ont un arbre généalogique à embranchements assez complexes à distinguer, dont principalement : pins, melezes, epiceas, cathayas, cèdres, sapins, keteleerias, tsugas, araucarias, wollemias, cypres, sequoias, génévriers, thuyas, taxodes…

Même si certains conifères peuvent atteindre plus de 100 mètres de hauteur (Sequoiadendron gigantea), ce sont des arbres ou arbustes qu’on retrouve souvent dans les haies de jardins.

Comment savoir si un arbre est un conifère ou un résineux 

Facile. C’est exactement la même chose. Le conifère est un résineux, et inversement. Les deux termes sont synonymes et ne distinguent pas deux espèces botaniques différentes.

Ils ont généralement une beauté assez singulière, avec un port très élancé et très ferme, les branches se tiennent bien entre elles. La ramification est presque toujours axillaire.

Leur organe reproducteur est un cône, d’où le terme de conifère. Le cône abrite les graines, pendant toute la durée de leur développement, enfermées dans des logettes complètement closes.

tailler conifere

On oppose typiquement cette famille d’arbres aux feuillus, en raison de la présence de résines huileuse et le fait que ces arbres n’ont pas de feuilles, mais des aiguilles ou écailles. Les résineux sont, en majorité, persistants. C’est-à-dire qu’ils ne perdent pas leurs aiguilles ni ne jaunissent pendant l’hiver.

Ce sont des arbres qui résistent très bien à la sécheresse et au froid. Environ 60 % des espèces de résineux ou conifères sont endémiques de la zone tempérée.

Liste des principaux résineux de nos jardins

Il existe environ 650 espèces de résineux, ou conifères, dans le monde. Voici les plus courants sous nos latitudes.

Nom des conifères

Caractéristiques principales

Conseil de taille

Pin mugo
Genévrier commun
Cyprès sempervirens
Épinette bleue
Genévrier rampant
Cyprès de Leyland
Thuya
Sapin de Nordman

Petits et discrets, ombrage minime et hauteur modérée

Quelle période pour tailler les thuyas ?

Idéalement en octobre, en vous assurant bien qu’il n’y ait aucune trace de maladie.

Quand tailler les cyprès ?

Jamais ? Un cyprès a un port inégalable : laissez faire la nature. Toutefois si l’arbre prend un volume trop imposant, commencez par alléger le houppier vers la fin de l’automne.

À quel moment procéder à la première taille cyprès Leyland ?

Attendez que votre arbuste ait au moins 2 ans si vous souhaitez leur donner une forme.

Cèdre du japon
Cèdre crayon
Cèdre bleu de l’atlas
Cyprès de chine
Épicéa
Épinette noire

Acacia
Kauri
Mélèze
Sapin de douglas
Pin d’Alep
Séquoia géant

Peuvent monter très haut à maturité


Pousse lente


Quelle est la période taille sapin ?

Pour faire une taille d’entretien d’un sapin, attendez que la sève soit « redescendue », voire la période hivernale si vous habitez dans une région au climat doux.

Libocèdre
Mélèze « eurolepis »
Wollemia

Conifères « hybrides », variétés récentes


Conifères à fleurs ou à épines colorées.

Comment tailler des conifères rampants ?

Les conifères de rocaille ou rampants auront tendance à se développer de manière un peu imprévisible, selon les réserves d’eau qu’ils trouvent dans le sol et leur voisinage.
Pour les diriger dans un sens ou dans l’autre : taillez les plus jeunes branches qui se dirigent du mauvais côté.

Pinus mugo « Varella »
Thuya plicata « Whipcord »
Juniperus horizontales » Ice Blue »
Chamaecyparis Obtusa « Fernspray Gold »

Conifères nains pour pots, terrasses et balcons


Port très compact


Graphiques et persistants

Quand faire la taille des conifères nains ?

Les conifères nains se taillent un peu comme des bonsaïs. La taille doit donc être chirurgicale, avec parcimonie, et plutôt au printemps et à l’automne.

Quand tailler les conifères ?

Un des inconvénients principaux de la taille des résineux est la sécrétion de résine, qui endommage la lame de coupe et qui va abonder si l’arbre se sent « attaqué ».

C’est pourquoi la période de taille des conifères se situe en juin-juillet ou au contraire en hiver, pour tailler au moment où la résine sera le moins abondante.

Si vous préférez pincer vos conifères plutôt que les tailler, le printemps et l’automne conviendront parfaitement.

Planter, arroser et entretenir les conifères

Assez faciles à cultiver passé la période de plantation et les deux premières années, les conifères exigent assez peu d’entretien.

Si vous les utilisez en couvre-sol ou plantation de rocaille, ils garniront assez rapidement vos massifs.

En haie, ils peuvent facilement selon l’espèce gagner jusqu’à 80 cm de hauteur en une année : choisissez bien si vous ne voulez pas tailler votre haie 3 fois par an !

Périodes de plantation : les conifères se plantent de septembre à octobre, après les grosses chaleurs et hors période de sécheresse. Il faut toutefois que le sol soit encore suffisamment chaud pour que l’enracinement se passe bien. Si votre climat est doux vous pouvez planter jusqu’en octobre. Sinon, attendez le redoux fin avril-début mai.

Type de sol : les résineux aiment un sol acide, mais bien drainé.

Exposition : vos conifères apprécieront un bon ensoleillement.

Arrosage : arrosez beaucoup la première année lorsque votre conifère est encore fragile. Si les racines dessèchent, l’arbre mourra rapidement. Vous pouvez ensuite arroser de manière plus sporadique. Attention, le sol doit être bien drainé et respirant. Sinon, au contraire, les racines risquent le pourrissement.

Pourquoi et comment tailler les résineux ?

Du fait même de leur silhouette typique (pour la plupart) et monoaxiale, la taille des résineux n’est pas forcément recommandée.

taille conifere nuageLa mode de la taille des conifères en "nuages"

La plupart des conifères sont soit élancés et hauts soit coniques ou pyramidaux

Mais lorsque ceux-ci sont plantés en haie, vous pourriez vouloir garder le contrôle sur leur hauteur.

Certains jardiniers aiment donner à leurs conifères un air de topiaire, en sculptant leur volume.

Il est assez difficile de « rajeunir » une haie de conifères vieillis avec la taille : les bois anciens sont épais et les nouveaux rameaux auront du mal à percer.

Les conifères sont malheureusement victimes de nombreuses maladies parasitaires. Au moindre signe de leur présence : traitez et coupez les branches infectées.

tailler resineux

Comment tailler un sapin bleu ?

La taille du sapin bleu consiste à rectifier la forme si la flèche plie, et à supprimer les branches redressées anormalement.

Lorsqu’ils ont pris trop de hauteur, la cime des résineux aura tendance à s’aplatir : en ce cas un éclaircissement du houppier peut aider en allégeant la ramure pour redresser la flèche.

Si vos conifères s’aplatissent au sommet, éclaircissez la couronne, c’est encore la meilleure manière de tailler sapin trop haut sans devoir l’étêter. Conserver la flèche est en effet indispensable pour permettre la croissance de l’arbre et lui garder son allure naturelle !

Comment tailler un épicéa ?

Commencez par ôter toutes les branches déperissantes ou gênantes.
Créez des aérations dans la couronne pour favoriser la pénétration du vent ou de la lumière. Vous pouvez couper des branches jusqu’à 10 cm de section : les résineux cicatrisent plutôt bien.

Les épicéas font partie des résineux qui peuvent atteindre de grandes hauteurs, et qui ont besoin de grand terrain, loin des limites mitoyennes.

Élaguer les nouvelles branches basses sur la base du tronc répond essentiellement à un besoin humain : pour permettre aux habitants du terrain de se mettre sous leur ombre ou de circuler autour (attention à la résine).