Comment tailler un peuplier ? Guide complet (2021)

Le peuplier, arbre géant des campagnes, des bords de rivières et de canaux, et géant des jardins.

Sur cette page nous vous expliquons comment cultiver le peuplier : soins, multiplication, taille d'entretien et élagage du peuplier lorsque celui-ci atteint plus de 30 mètres.

tailler un peuplier

Peuplier : fiche de présentation

Le peuplier est un arbre primitif, dont l’existence sur Terre remonte à quelque 130 millions d’années.

Un peuplier peut vivre jusqu’à 400 ans, si le vent n’a pas brisé son bois relativement fragile entre temps.

Le peuplier est un arbre à feuilles caduques, qui jaunit à l’automne avant de se dénuder pour l’hiver.

On le retrouve au bord des rivières, comme le saule, ou planté en « avenue de peupliers », au bord des routes ou ils servent de brise-vent et pour procurer de l’ombrage.

Le peuplier a une croissance assez rapide (il peut atteindre 20 mètres en moins de 15 ans).

Les anglophones l’appellent « cottonwood » (arbre à coton), en raison des aigrettes soyeuses qui habillent ses graines.

Les peupleraies (plantations de peupliers) sont une production importante de bois pour la France, qui est un grand exportateur de bois de peuplier (un bois tendre et léger, sans nœud ni veines, idéal pour les charpentes, caisses d’emballage, bourriches, boîtes à camembert ou encore les allumettes).

Le peuplier est un géant, qui peut monter à plus de 50 mètres.

feuille peuplier

Ne vous fiez pas à la feuille pour identifier le peuplier : selon la variété elles sont très différentes.

Le saviez-vous ?


Il y a débat parmi les étymologistes pour avoir si « populus » dont le nom peuplier est issu en latin, désigne « le peuple » ou « l’arbre qui se plie » ou « l’arbre qui s’agite », selon que l’accent tonique est mis sur la première ou la deuxième syllabe…

Le peuplier dans nos jardins

peuplier alba
peuplier jardin
peuplier d'italie

Bien que le peuplier ne soit pas a priori un arbre ornemental, il est possible d’en retrouver dans les jardins.

Même si, encore une fois, il est plus fréquent dans les peupleraies, les bords de route ou de canaux, les berges de fleuves…

La plus grande difficulté du peuplier en jardin est sa taille : pour un tel géant, il faut un grand jardin, pas de présence de câbles électriques… Et pas de voisin regardant sur la hauteur des plantations.

Il faut savoir que les racines du peuplier d'Italie aura tendance à détruire tout sur son passage : dallage, allées…

À planter loin de toute construction ! Son pollen est très allergisant, voici une autre raison de l’éloigner de vos fenêtres.

Par ailleurs le peuplier est traditionnellement cultivé en alignement, donc à moins que vous n’ayez une grande allée à peupler de peupliers…

Pour ce qui est de la rusticité., le peuplier peut supporter des hivers rudes  allant jusqu’à - 25 degrés. Son seul véritable ennemi est le vent fort. Si votre jardin subit de fortes bourrasques, un jeune peuplier sera à protéger derrière un mur (lointain).

Pouvant atteindre une largeur jusqu’à 5 mètres, le peuplier fera cependant une haie brise vue idéale pendant l’été (l’hiver, n’oubliez pas qu’il perd ses feuilles).

Il existe cependant des cultivars plus adaptés à la plantation en jardin, qui ne dépassent pas les 6 mètres et qui offrent une variété de couleurs appréciable au jardin.

Manger du peuplier


L’écorce interne du peuplier baumier est épaisse, sucrée et juteuse, elle était consommée par les Amérindiens qui la mélangeait à de la graisse de poisson.

Les Kootenay de l’Ouest avaient l’habitude de récolter la sève du peuplier baumier et de la consommer comme boisson rafraîchissante.

Les bourgeons du peuplier noir (qui contiennent une forme naturelle d’aspirine) sont excellents contre les infections urinaires et les rhumatismes chroniques. On les utilise en infusion ou en teinture. L’écorce du peuplier noir sert également de remplaçant à la quinine pour traiter les indigestions et quelques troubles neurologiques.

Le vin de bourgeons de peuplier est un tonique anti rhume autrefois très connu dans nos campagnes : faites macérer 100 grammes de bourgeons concassés (recueillis au printemps) dans un litre de vin, avec 40 grammes d’écorce d’orange. Filtrer après 10 jours. Attention : le goût de propolis est très fort, et va vous « assommer » les papilles pendant quelques heures.

L’écorce de peuplier blanc est un vermifuge.

Le charbon végétal de peuplier absorbe les gaz intestinaux et peut diminuer sensiblement les effets de certains poisons.

Les espèces de peupliers

feuilles de peuplier blanc
feuilles de peuplier commun

Le peuplier est proche du saule.

Les principales variétés de peuplier sont leuce (peuplier blanc ou faux-tremble) et aegiros (peuplier noir), mais le genre peuplier compte une cinquantaine d’espèces, essentiellement hybrides (les hybridations servent à l’exploitation du peuplier, pour le rendre moins fragile aux attaques d’insectes) :

  • Populus abaso : peuplier mexicain
  • Populus alba : peuplier blanc, ses feuilles ont des reflets argentés 
  • Populus leucoides : peuplier collier et peupliers à grandes feuilles de l’est de l’Amérique du Nord et de l’Asie de l’Est
  • Populus Tacamahaca : peuplier baumier (parce que ces bourgeons résineux sont très parfumés) des régions montagneuses, tirant son nom amérindien de ses origines nord-américaines
  • Populus turanga : peuplier subtropical que l’on trouve en Asie et en Afrique
  • Populus canadensis : peuplier du Canada ou encore Peuplier hybride euraméricain, un peuplier à l’écorce lisse dans ses jeunes années, utilisé pour la fabrication de contreplaqué
  • Peuplier grisard (populus canescens) : au port en colonne qui va s’élargir avec le temps
  • Peuplier d’Italie (populus nigra italica) : un peu plus élancé que les autres peupliers, il fut importé en France par Bonaparte qui le découvrit lors de ses campagnes
  • Peuplier de Simon pyramidal (populus simonii fastigiata) : hauteur de 8 à 10 mètres, plus adapté aux petits jardins
  • Peuplier tremble ou faux tremble (populus tremula)  : originaire d’Europe, d’Asie et d’Afrique du Nord. Son nom vient de ce que sa feuille de couleur vert bronze « tremble » et s’agite au moindre coup de vent
  • Peuplier pleureur (populus tremula pendula) : de 5 à 6 mètres, ses feuilles tremblent à la moindre brise

Besoin d'un jardinier pour votre jardin ?

conseils pour entretenir votre peuplier

  • Semis

  • Plantation

  • Multiplication

  • Arrosage

  • Fertilisation

  • Traitements et soins

Plantation

Pour planter un peuplier, choisissez un endroit exposé au soleil, loin de votre maison et de toute construction, avec un sol si possible très profond et neutre (pH entre 5,5 et 7). Le peuplier n’aime pas les sols trop filtrants (sables ou graviers).

Si votre sol naturel abrite du sureau, des orties ou du lierre, il devrait être accuillant pour le peuplier.

Bien que le peuplier se plante en haie, vous aurez intérêt à alterner les variétés, pour ne pas que les maladies se transmettent trop facilement entre deux spécimens.

  1. Plantez le peuplier à la fin de l’automne.
  2. Plantez toujours en sol humide, en décaissant largement et en tuteurant (haubanage) votre arbuste dès qu’il atteint 1,50 m.
  3. Ajoutez au sol de la corne broyée pour planter le peuplier.
  4. Retaillez de 1/3 la ramure du peuplier.

Guide de taille du peuplier

Pourquoi tailler le peuplier ?

La taille du peuplier est presque une non-question : le peuplier ne se taille pas !

La seule taille que vous devriez vous autoriser sur cet arbre est :

  • L’étêtage d’un peuplier trop haut et dangereux
  • La taille de formation d’un peuplier encore jeune, pour supprimer quelques branches mal orientées et lui assurer un beau port (émondage du peuplier).
élagage peuplier

Attention : peuplier danger

La hauteur maximum du peuplier peut allègrement dépasser 30 mètres ! 


C’est la raison pour laquelle, même s’il est capable de vivre 400 ans,
après 30 ou 40 années de vie, on va généralement abattre un peuplier.


On estime malheureusement qu’à cet âge,
 le peuplier va avoir tendance à se creuser et à devenir dangereux.

Quand tailler le peuplier ?

Taillez le peuplier avant la reprise de la végétation en mars-avril.

La taille de formation est faite en hiver ou au début du printemps.

En effet, cela permet, en l’absence de feuillage, une meilleure visibilité des défauts à supprimer. Elle s’opère en février mars, l'année de plantation, avant le démarrage de végétation.

Les outils pour tailler le peuplier

  • Coupe branche avec allonge (échenilloir) : tant que l’arbre reste accessible
  • Dès que l’arbre dépasse une hauteur de 5 m : faire appel à un professionnel équipé du matériel de grimpe adéquat.

Comment tailler un peuplier ?

taille formation peuplier
  • Taille de formation du peuplier
    Pendant les premières années, l’arbre élabore son fût. Vous pouvez l’aider à être bien droit (et résistant) en supprimant les fourches et les branches latérales trop grosses.
    Conservez une flèche centrale, toujours bien droite, en vous aidant d’un hauban si besoin.

  • Taille d’entretien du peuplier
    Si des branches sont malades ou mortes, en hiver seulement, avec des outils bien désinfectés.
  • Élagage en hauteur du peuplier (étêtage)
    Si avec l’âge, le peuplier devient un danger pour les habitations proches ou fils électriques, il sera nécessaire de l’élaguer en hauteur.

Pour cette dernière intervention, adressez-vous sans hésitation à un professionnel : l’élagage du peuplier est dangereux, c’est un travail en hauteur avec une tronçonneuse, qui supposera une nacelle ou une grimpe avec cordage !

Prix d’une taille de peuplier par un jardinier

Le tarif d’élagage du peuplier va exiger l’intervention d’un élagueur-grimpeur, au tarif horaire moyen compris entre 60 € à 75 €.

Le prix d’élagage d’un peuplier d’une hauteur supérieure à 20 m est compris entre 350 et 500 €

Le peuplier survivra-t-il à l’étêtage ?

Pas sûr. Étêter un arbre provoquera un traumatisme. Les bourgeons latents au cœur de l’arbre peuvent être réveillés et se développer jusqu’à fendre le tronc.

La prise au vent est également plus forte, pour un bois qui n’est déjà pas très résistant aux mouvements de traction et poussée…

La plaie d’étêtage est également une porte d’entrée royale pour les maladies…

Peut-on changer la forme d’un peuplier ?

Taillez votre peuplier en têtard si vous voulez éviter qu’il ne prenne trop de hauteur, et lui donner une forme très « vintage ».

Comment empêcher un arbre malade de contaminer toute une haie de peupliers ? 

Tout dépend de la maladie.

Si c’est le pourridié des racines, il ne faut pas attendre, au premier signe et la maladie étant incurable : abattez et surtout déracinez le peuplier, désinfectez la terre et ne replantez rien avant 2 ans.

Comment élaguer un peuplier haut ?

Le peuplier noir, moins fragile que ses semblables, peut largement dépasser 40 ans. À cet âge il dépassera 30 mètres de haut, et une forte bourrasque ou tempête pourrait casser son tronc et exposer les habitations alentour à un danger.

Si vous avez un très grand peuplier chez vous, faites intervenir un élagueur-grimpeur au moindre signe de faiblesse ou si la hauteur de l’arbre vous inquiète.

Comment élaguer un peuplier d’ornement ?

  • Distinguez les branches qui ne sont pas destinées à être charpentières, celles qui poussent dans le mauvais sens ou gênent, ainsi que les branches mortes ou blessées.
  • Supprimez-les.
  • Supprimez également les branches à écorce incluse, fréquentes chez les peupliers.