Le démoussage de toit : pourquoi s’y atteler rapidement ?

La mousse et le lichen sont des phénomènes végétaux naturels qui se développent sur les toitures, même en bonne santé.

Selon l’exposition, le climat et le matériau de votre toit, et selon les arbres de votre terrain, vous aurez à composer avec le démoussage de toiture.

Nos conseils pour entretenir, nettoyer et traiter votre toit contre la mousse.

demoussage de toiture

D’où vient la mousse de toit ?

La mousse est une plante chlorophyllienne née des spores d’arbres, qui comme tous les végétaux a besoin d’eau et de lumière.

Contrairement aux autres plantes cependant, elle n’a pas besoin de terre, car elle n’a tout simplement pas de racines. La mousse ne s’étend pas en hauteur, mais en surface. Ou mieux que sur un toit trouver eau et lumière, sur une grande surface plane ?

Les toitures et façades sont, par définition, des supports idéaux pour « cultiver » la mousse.

La mousse se développe en particulier sur les toitures humides entourées d’arbres hauts.

Pourquoi démousser sa toiture ?

mousse toit

Le problème lié à la mousse pourrait donc rester uniquement esthétique, si la mousse ne s’avérait pas également dangereuse pour les toitures et in extenso pour le bâti.

Premièrement, la mousse sur le toit met en péril son étanchéité. Elle agit comme une éponge qui stocke l’eau, finit par gonfler et soulever les tuiles et engendre des infiltrations et des problèmes d’humidité sous-toiture, et potentiellement des chutes de tuiles ou de couverture de toit.

Autre souci lié aux mousses sur le toit : elles vont finir par se décoller et atterrir dans vos chéneaux et gouttières, risquant ainsi de boucher l’évacuation de vos eaux pluviales. Ce genre de problème entraîne en revanche de vrais risques sur l’étanchéité de vos murs et des potentielles infiltrations d’eau sous le toit et dans vos cloisons.

La mousse de toit va également rendre poreuses vos tuiles et polluer vos réservoirs d’eau de pluie.

Pour toute cette raison, le démoussage de toiture fait partie de l’entretien nécessaire et important d’une toiture.

Le démoussage de toit doit être fait à la fois en prévention et en traitement curatif, pour prolonger la longévité de votre couverture de toit et l’étanchéité de votre habitation.

La technique du fil de cuivre : une fausse bonne idée


Une sorte de croyance populaire à classer dans la liste des recettes de grand-père voudrait que tendre un fil de cuivre au point le plus haut de la toiture empêche la mousse de pousser sur le toit.

Cela s’inspire du fait que les ions contenus dans le cuivre détruisent la mousse, les algues et le lichen par oxydation.

L’expérience a montré que cette « astuce » était sans grande incidence sur la mousse.
En revanche le cuivre qui se dissout dans l’eau de ruissellement va faire oxyder vos pièces de zinc sur le toit, donc toutes vos gouttières.

Qui plus est le cuivre est nocif pour les plantes (si vous récupérez l’eau de pluie pour arrosage), ainsi que pour les animaux (en particulier les batraciens et poissons) et les humains.

Les outils et produits pour démousser

Le matériel

materiel demoussage
equipement demoussage

Pour le démoussage de votre toiture, selon le matériau de couverture et les produits utilisés, l’entreprise de nettoyage utilisera :

  • Sécurité : échelles de toit, lignes de vie, combinaisons, protections masque, gants…
  • Outils : brosse à manches de diverses tailles, brosses à main, grattoirs et couteaux, nettoyeur haute pression, sacs de déblayage de déchets verts, filtres pour descentes d’eau…
  • Produit de démoussage de toiture
  • Produit de prévention et traitement (algicide/fongicide)
  • Peinture ou écran chimique hydrofuge

Attention : avant de nettoyer votre toiture, fermez ou coupez l’alimentation de vos réservoirs d’eau de pluie afin qu’aucune saleté n’y pénètre et ne pollue votre eau de pluie.


Installez également des filets au-dessus de vos gouttières pour empêcher qu'un bouchon de mousse n'obstrue l'évacuation.

Les produits de démoussage

demousseur de toit

Selon le degré de salissure, le matériau et la technique (nettoyeur ou brosse), divers produits sont à disposition.

  • Les produits de nettoyage écologique : savon noir, acide citrique, bicarbonate de soude…
  • Eau de javel et chlore : à proscrire absolument !
    N’utilisez jamais de javel ou de chlore pour démousser votre toiture. Ces produits de nature très agressive rendront votre toiture poreuse et vous exposeront aux infiltrations d’eau ! Des tuiles poreuses fendront sous l’effet du gel ! Le démoussage de toiture à la javel est par ailleurs nocif pour l’environnement.
  • Les produits de démoussage dits écologiques : vous trouverez plusieurs gammes d’algicides et fongicides écologiques et respectueux de l’environnement. À privilégier pour un démoussage de toiture naturel.
  • Algicide-fongicide : ce produit permet de lutter contre la réinstallation des algues et champignons sur votre toiture. C’est un « désherbant » spécial pour toiture. Certains anti mousses font 2 en 1 et incluent un hydrofuge.
  • Peinture hydrofuge : la peinture hydrofuge ajoute un film imperméabilisant sur votre couverture de toit. La pluie glisse et ne stagne pas : les mousses ne peuvent pas s’installer. La peinture hydrofuge se réapplique tous les 2 à 5 ans selon conditions et matériau. La solution hydrofuge s’applique à la brosse ou par pulvérisations. Plusieurs couches doivent être appliquées sur la surface à traiter.

Démousser la toiture, le guide

Les parties du toit à démousser

Les parties de toiture pour lesquelles vous devez faire un travail de nettoyage en raison de leur susceptibilité d’accueillir de la mousse sont :

  • La cheminée
  • La couverture bien entendu
  • Les avancées et débords de toit
  • Les fixations, rives et éléments décoratifs
  • Les gouttières, chéneaux et descentes de toit
  • Les noues
  • Les ouvertures (velux) et grilles de ventilation

Démousser soi-même le toit : les risques


Bien que cela soit possible, nous vous déconseillons de procéder au démoussage et à l’entretien de votre toit vous-même.


Ce travail en hauteur est dangereux à plus d’un titre, en particulier en raison des produits utilisés qui rendent le toit glissant. Seule une entreprise de démoussage de toiture habituée à ce genre de travaux pourra monter sur le toit avec toutes les mesures de sécurité requises, afin de prévenir tout risque de chute. Si vous utilisez des produits chimiques, vous pourriez par exemple faire un malaise ou avoir des étourdissements qui vont augmenter les risques de tomber.


De même, en marchant sur votre toit, vous pourriez l’endommager et créer un glissement de la couverture entraînant des dégâts matériels.


Les règles de sécurité du travail sur toit et l’équipement nécessaire sont extrêmement importants.


Enfin, si vous avez des panneaux photovoltaïques sur votre toit ou une toiture en chaume, faites impérativement appel à des professionnels.

Trouver facilement un jardinier pour vos travaux d'élagages, d'entretien de jardin ou d'aménagement

La technique de démoussage selon le type de couverture

demousser toit

Toiture métallique
Les toitures métalliques en bac acier, tôle, cuivre et zinc sont très résistantes aux mousses du fait de leur non-porosité (la mousse ne s’installe pas).

Le démoussage sera très rare, dans le cas par exemple où il s’agit d’une cabane en milieu boisé.

Tuiles de terre cuite
Ce sont les toitures les plus sujettes aux mousses et lichens.

Utilisez une brosse à main ou un nettoyeur haute pression et appliquez un traitement préventif antifongique ou hydrofuge.

Tuiles béton
Utilisez une brosse à main ou un nettoyeur haute pression avec un nettoyant à base de bicarbonate de soude ainsi qu’un algicide spécialement adapté à ce matériau.

Appliquez un traitement préventif antifongique ou hydrofuge. 

Si votre toiture est en béton amianté : il est interdit de le nettoyer. Vous devrez le remplacer.

Ardoise naturelle
Utilisez une brosse à main et un antifongique ou algicide spécialement adapté à ce matériau.

Sur l’ardoise, la peinture hydrofuge est proscrite.

Ardoise synthétique
Utilisez une brosse à main ou un nettoyeur haute pression avec un nettoyant à base de bicarbonate de soude ainsi qu’un algicide spécialement adapté à ce matériau.

Appliquez un traitement préventif antifongique ou hydrofuge.

Étapes du démoussage

Les étapes du démoussage de toit sont les suivantes :

  1. Inspectez le toit et réparez des éventuelles tuiles cassées et des joints ou infiltrations.
  2. Bouchez les évacuations d’eau pour ne pas créer d’engorgement 
  3. Nettoyez avec une brosse et un produit nettoyant adapté : en cas de démoussage à la main, vous devrez utiliser une brosse avec ou sans manche télescopique. Préférez une brosse assez douce, non abrasive (paille de fer…) Récupérez dans un sac ou filet à déchets la mousse retirée au fur et à mesure, avant qu’elle n’encombre et ne bouche vos gouttières.
  4. Nettoyez avec un nettoyeur haute pression : pour les taches et la mousse incrustée, si votre couverture le permet, utilisez un nettoyeur haute pression, avec précaution, en veillant à ne pas régler l’appareil à pleine puissance (il pourrait décoller vos tuiles). Passez le nettoyeur en dirigeant le jet dans le sens de la pente et en évitant les jointures et interstices. Gardez une distance minimale de 30 cm entre le toit et l’embout du jet.
  5. Appliquez le traitement curatif : le nettoyage seul ne suffira pas. Vous devez empêcher la mousse de revenir en appliquant un produit antimousse (algicide ou fongicide) et un éventuel apprêt hydrofuge. Votre toit sera protégé contre l’humidité et l’effet de porosité.
  6. Laissez sécher : le démoussage de toiture prend généralement 2 jours, car il faut laisser sécher le produit entre deux couches.
  7. Rincez si le produit le requiert.
  8. Appliquez un traitement hydrofuge préventif.
  9. Nettoyez et débouchez les gouttières et évacuations.

Démoussage de toiture : quand le faire ?

Nettoyage préventif : au printemps, chaque année, un nettoyage de surface et rapide.

Démoussage : lorsque vous constatez la présence de mousse sur votre toiture. Opérez après la chute des dernières feuilles, par temps sec, mais en dehors des grosses chaleurs qui évaporeraient les produits trop rapidement. L’automne est donc la saison idéale pour procéder.

Traitement préventif : une fois tous les 2 à 5 ans, au printemps.

Prix pour un démoussage de toiture

demoussage (9)-min

Le prix moyen au m² d’un démoussage de toiture dépend du matériau de couverture, de la pente du toit et de l’état général de votre toiture.

Le tarif pour un démoussage de toiture réalisé par un professionnel sur une toiture en bon état, sans besoin de rénovation ou réparation, se chiffre en moyenne de 30 à 45 € par mètre carré (prix d’un nettoyage toiture forum).
Cela inclut tout le matériel, les produits et la sécurisation du chantier en hauteur.

Le traitement antimousse pour toiture est vendu entre 1,20 et 4 € le litre en moyenne. 1 litre couvre environ 5 m² (un seul passage). Soit entre 0,24 et 0,80 € le mètre carré. Ajoutez plus de 1000 € de matériel pour vos travaux (sécurité et équipements), ce qui justifiera n’importe quel exemple devis démoussage de toiture par un professionnel !

Les artisans utilisent des nacelles pour ce genre de travaux : environ 350 €/jour en location.

  • Prix du démoussage de toiture au m²
  • Prix d’un démoussage de toiture en tuiles en terre cuite : 20-30 €
  • Prix d’un démoussage de toiture en béton :15-25 €
  • Prix d’un démoussage de toiture en ardoise naturelle : 30-50 €
  • rix d’un démoussage de toiture en ardoise synthétique : 15-25 €

Le nettoyage simple de toiture (sans mousse, sans traitement, et préventif) coûte de 7 à 15 € le m².
Le démoussage toiture avec traitement coûte de 15 à 27 € le m².

Pour ce qui est du nettoyage des gouttières : comptez entre 50 à 150 € par gouttière.

Nos conseils

Les travaux de démoussage de toiture et de nettoyage de gouttières réalisés par un professionnel bénéficient d’un taux de TVA réduit à 10 % (si logement occupé depuis plus de 2 ans).

Profitez de votre démoussage de toiture pour confier à votre artisan le démoussage de votre terrasse : vous obtiendrez des tarifs dégressifs.


Comment démousser un toit en ardoise ?

Bien qu’elle résiste des décennies, l’ardoise en soi est un matériau fragile.

Les toitures en ardoise se nettoient et se démoussent uniquement à la main (pas de nettoyeur haute pression) avec un produit écologique adapté, qui respecte le matériau, et par un artisan qui saura se déplacer et manipuler un toit en ardoise.

L’ardoise se rince à l’eau claire, avec un adjuvant anti calcaire et traces.
Désinfecter ensuite l’ardoise permet d’éliminer les spores et les champignons en prévention après le démoussage de toiture ardoise.

Les ardoises naturelles ne se peignent pas et les produits hydrofuges endommageraient leurs propriétés naturelles.

Comment éviter la mousse sur le toit ?

Plantez vos arbres à distance de votre habitation.

Privilégiez les arbres au feuillage persistant.

Élaguez régulièrement.

Ramassez une à deux fois par an les végétaux et feuilles dans vos gouttières.