Le gazon canadien : utilisation, entretien, prix et avis

Ce qu’on appelle « gazon canadien » ou parfois encore « Perfect Grass » (c’est une marque déposée), est un produit de « réparation » de pelouse mis au point et commercialisé par la marque Canada Green.

À quoi sert ce "gazon venu du froid" ?

Peut-il vraiment résister au chaud comme au froid les plus extrêmes ?

Et pousse-il véritablement "même sur le béton" ?

Découvrez notre avis sur ce fameux gazon de regarnissage...

gazon canadien

Qu’est-ce que le gazon canadien ?

Sécheresse, canicule, travaux… votre pelouse peut avoir été victime des éléments et des utilisations qui en ont été faites. Par endroit, l’herbe va jaunir. Sécher, puis tout simplement mourir.

Pour réparer votre pelouse, vous avez deux solutions :

  1. Resemer un gazon à l’endroit dénudé (à condition de retrouver exactement la même variété, et de caler la pousse sur celle du reste de la pelouse pour ne pas avoir une tache plus verte, plus dense ou au contraire plus nue que sur le reste de votre pelouse).
  2. Ou réparer la partie abîmée avec du gazon canadien.

Le gazon canadien est donc un produit qui contient :

  • un mélange de graines (50 %)
  • un fertilisant (10 %)
  • de la vermiculite (40 %)
pousse du gazon canadien

Le gazon canadien Perfect Grass se sème à la volée sur la partie de gazon endommagé.

L’action combinée de la vermiculite et de l’engrais spécialement formulé vont permettre une pousse de graine de gazon canadien à une vitesse inégalable par n’importe quel autre type de gazon.

Les graines sont généralement un mélange de graminées pour gazon.

La nature du mélange contient au moins 20 % de fétuques rouges traçantes (pour un vert toute l’année, même en été), 20 % de ray grass anglais (pour la résistante incomparable au piétinement) et 10 % de pâturin des prés (qui résiste au gel et à la canicule).

Cette recette de graminées permet d’avoir un gazon toujours vert, et qui combine des capacités de résistance climatique et mécanique.

Le fertilisant utilisé est un engrais organique de type NPK dosé à 4-10-4, (4 % d’azote, 10 % de phosphore et 4 % de potassium). Cette répartition étant celle qui correspond le mieux aux graminées.

Qu’est-ce que la vermiculite ?

gazon et vermiculite

La vermiculite est une roche argileuse ( silicate d’alumine hydraté, de la famille des micas) à l’état de paillettes.


Elle va nourrir le gazon immédiatement, sur le moyen terme, et inciter les racines du gazon à s’enfoncer et à s’installer rapidement et solidement. Ceci grâce à sa capacité d’échange cationique.


Elle libère ainsi de manière régulière et lente du potassium et du magnésium assimilables par la plante.


On s'en sert en isolation et comme substrat en hydroponie (culture sans humus).


On retrouve un taux moyen de 50 % de vermiculite dans les substrats de jardinage hydroponiques et des substrats dits « légers » ou pour « plantations de balcon ». Elle rend le terreau moins lourd. On l’utilise aussi par exemple sur les toits-terrasses végétalisés.

La vermiculite est stérile, inerte et imputrescible. Elle est capable de retenir 50 % de son poids en eau. Sa texture est légère et aérée (elle ne gonfle pas avec l’eau, elle se dégrade en paillettes. ) Son pH est neutre.

Dans le cas du gazon canadien, la vermiculite a pour fonctions essentielles :

  • De replacer le substrat là où il en manque, ou de remplacer un substrat de mauvaise qualité
  • D’améliorer la germination des graines
  • De stimuler la croissance du gazon
  • De renforcer les racines
  • De stopper les champignons et moisissures
  • De stocker l’eau pour éviter les dégâts liés à la sécheresse
vermiculite jardin

La vermiculite : est-ce vraiment écologique ?


Avec le recul et l’expérience, on a fini par comprendre que la vermiculite au jardin devait s’utiliser de manière temporaire (elle finit par être asphyxiante pour le sous-sol et les racines), et à la limiter aux stades de semis et bouturage, ou lorsque le substrat naturel ne peut pas être utilisé.


La vermiculite, selon sa provenance, peut contenir de l’amiante, ce qui représente un risque de santé pour les travailleurs qui l’extraient et la travaillent. La plupart des vermiculites vendues en France font l’objet d’un contrôle de sa teneur en amiante afin de respecter le cadre légal.


L’idéal serait de la mélanger à de la tourbe, mais la tourbe est interdite en France en raison de la protection des tourbières.

La vermiculite est par définition une matière non renouvelable, ni compostable, ce qui ne joue pas en faveur de l’écologie...

Les différents types de gazon canadien

Le gazon canadien est commercialisé par une seule marque, vous ne trouverez pas de choix de variétés.

Dans votre mélange de gazon canadien, vous trouverez un mélange préparé de variétés de gazon : ray grass anglais et fétuque principalement.

Ces variétés sont sélectionnées pour leur résistance à l’écrasement et aux températures extrêmes (dans une certaine mesure).

Vous n’aurez pas véritablement de choix de gazon canadien : c’est un gazon qui se veut tout terrain et costaud. Il ne vise donc pas la clientèle à la recherche de gazon ornemental ni de gazon écologique.

Le gazon canadien est plutôt un gazon « sport ».

  • Plus la proportion de ray grass est importante, plus le gazon sera sportif.
  • Plus la proportion de fétuques (ou autres graminées) est importante, plus on visera une recherche d’esthétique et de gazon qui reste vert toute l’année.

Où semer du gazon canadien ?

  • aire de jeu
  • terrain de sport
  • sur les talus
  • soleil ou ombre
  • sur sol nu, contre les adventices
  • sur un toit végétalisé
  • pour combler les trous dans les pelouses abimées
  • là ou la terre est de mauvaise qualité ou fine

Dans son discours commercial, la marque qui a popularisé le gazon canadien, à savoir Canada Green, avance que son gazon, grâce justement à la vermiculite, est capable de pousser partout, absolument partout, au soleil, à l’ombre, sur sol riche ou pauvre, sec ou humide, sous des températures extrêmes, et même sur le béton !

Qu’il y pousse, certainement.

Mais y reste-t-il longtemps, et en bonne santé ?...


Le gazon canadien sera particulièrement adapté aux aires de sports. Ou là ou le gazon a généralement du mal à pousser, comme sur les chemins piétonniers ou les aires dédiées au pique-nique, le gazon canadien ne se laissera pas impressionner par le piétinement.

Sur la terre nue ou les patchs de pelouse gelée, séchée ou abîmée : le gazon canadien n’a pas de vocation ornementale, mais il poussera très rapidement et offrira une bonne couverture sur les tâches de terre nue sur votre terrain. Les talus y compris.

Le ray grass contenu dans le mélange de gazon canadien a tendance à dominer les autres graminées.


Si vous semez par-dessus, ou débordez sur un autre type de gazon plus fragile ou moins rustique, il se peut que le ray grass dans votre gazon canadien s’impose et grignote rapidement les autres variétés végétales.


Ce n’est pas un gazon invasif, mais c’est un gazon parfois agressif dans la concurrence pour l’eau.

Avantages et inconvénients du gazon canadien

  • Résistant au piétinement
  • Résistant à la sécheresse
  • Résistant au gel
  • Pousse ultra rapide
  • Vert toute l’année
  • Bien pour les endroits sou le substrat naturel est de mauvaise qualité ou trop mince
  • Pousse partout
  • Peu ornemental
  • A tendance à coloniser les autres variétés de gazons
  • Demande des tontes fréquentes
  • Peu écologique : vermiculite non renouvelable et non compostable
  • Regarnissage assez fréquent
  • Cher à l’achat

Comment semer du gazon canadien ?

semeuse orly

1) Dans le cas du gazon canadien, la période de semis est étendue de mars à fin novembre

2) Commencez par tondre votre pelouse

Passez la grelinette sur le sol pour aérer la terre.
Si nécessaire, scarifiez l’endroit à engazonner.
Dispersez au besoin une couche très légère de compost.

3) Pour semer le gazon canadien, on procède à la volée

Si d’ordinaire on mélange une petite poignée de sable fin aux graines pour semer à la volée, ne faites surtout pas cela pour le gazon canadien. La vermiculite remplira ce rôle.
Semez les graines de gazon canadien par grosses poignées, de façon homogène, par passages croisés.
Semez un jour sec et sans vent.
Si vous semez sur une grande surface, avancez lentement et faites des pas réguliers lorsque vous jetez vos graines en balançant votre bras de droite à gauche.
Lors du passage croisé, jetez vos poignées de graines de manière à dessiner des « croix ».
Si la surface est vraiment très vaste, utilisez un épandeur ou semoir.
Vérifiez de visu que votre sol semble recouvert de manière homogène.

4) Passez le rouleau à gazon

5) Arrosez très légèrement en pluie fine avec un arrosoir à pomme

Évitez de marcher sur la pelouse regarnie pendant environ 3 à 4 semaines.

Comment entretenir son gazon canadien ?

calendrier entretien jardin

Le gazon canadien comprend déjà un fertilisant azoté pour accélérer sa reprise. Mais cet engrais ne suffira pas ad vitam. Au bout de 6 mois environ, puis au moins 1 fois par an, vous pourrez apporter de nouveau de l’engrais NPK à votre gazon canadien. Ou à défaut, du compost finement tamisé.

Avec le gazon canadien, pensez surtout à aérer la pelouse grâce à une grelinette, en piquant régulièrement le gazon de manière à décompacter les racines.

Scarifiez également au printemps pour décourager la mousse de s’installer.

Vous pouvez également rouler le gazon canadien.
Pour ce faire, passez le rouleau à gazon avant l’hiver et juste avant la période de sécheresse. Cela permettra aux racines de bien s’ancrer sous terre pour se protéger du chaud (ou du gel).

Cela permettra également d’éviter que des crevasses ne se forment et que les graminées ne se déchaussent du terrain. Sur vos talus et appentis, cela aidera le compactage de la terre et ralentira l’érosion.

Le gazon canadien retient bien l’eau grâce à la vermiculite : inutile de trop arroser.

Ne tondez pas votre pelouse canadienne à plus du tiers de sa hauteur, gardez toujours un minimum de 5 cm de brins. En été, augmentez la hauteur de tonte (de 8 à 10 cm).

Pratiquez le mulching : laissez sur place le gazon canadien que vous venez de tondre.

Ou trouver du gazon canadien ?

Vous pourrez acheter du gazon canadien dans toutes les jardineries avec un site de vente en ligne ainsi que dans les rayons de certaines grandes surfaces de bricolage :

  • Du gazon canadien chez Castorama
  • Du gazon canadien chez Jardiland
  • Du gazon canadien chez Leroy Merlin...

Prix d'une pelouse en gazon canadien

Comptez un peu plus de 15 € pour le prix du gazon canadien en sac de 1 kg (sachet Perfect Grass).

Ce qui vous permettra de regarnir environ 30 à 60 m² selon le fabricant.
Dans la réalité, tablez sur 14m2 de terre nue recouverte.

Ramené au prix du mètre carré de gazon canadien, cela fait environ 1,50 à 2,50 € le mètre carré.

Le gazon canadien en rouleau n’est pas encore proposé sur le marché en France.

Notre avis sur le gazon canadien

Esthétique

Le rendu est essentiellement celui du ray grass : rustique, résistant, mais classique. Il jaunit en hiver avec le froid.

Usages

Gazon de regarnissage et pour les terrains peu accueillants.

Prix
Cher !

Résistance
La résistance du ray grass qui compose une bonne partie du mélange gazon canadien est sans comparaison possible avec les autres gazons : écrasement, arrachage, tallage, il résiste à tout.

Longévité
La longévité moyenne du gazon canadien est bonne, environ 5 ans. L’avantage étant qu’il reverdit et se resème facilement.

Entretien
Il faut le tondre souvent. 

Écologie
C’est le point faible du gazon canadien : la vermiculite n’est pas sans reproche...

Confort

Pas exactement doux, mais on peut quand même le fouler à pieds nus.

Peut-on regarnir sa pelouse avec du spray pour gazon ou spray herbe gazon ?

Au rayon des techniques d’engazonnement nord-américaines, autre que le gazon canadien, on trouve du « gazon en spray », "gazon liquide » ou « hydromousse ».

Comme un spray de peinture pour gazon en quelque sorte, il se branche sur votre tuyau d’arrosage et permet de regarnir rapidement et facilement les patchs et trous dans la pelouse avec un rendu vert immédiat… sur tous types de sols.

Il s’agit de graines mélangées à un produit dont la composition n’est pas toujours très claire.

Ce produit contient essentiellement des colorants et des graines végétales plus proches des mousses et lichens que des graminées !

Nous déconseillons son emploi en raison de doutes sur la toxicité pour les animaux (et les végétaux), pour le prix rédhibitoire et pour le rendu esthétique douteux...

Peut-on fabriquer soi-même du gazon canadien ?

Mélangez en de bonnes proportions vermiculite, graminées et fertilisant, et vous obtiendrez votre propre recette de gazon canadien.