Guide du chauffage de terrasse : types, conso et idées

Le chauffage extérieur de terrasse, curieuse habitude venue des pays froids et spécialement populaire depuis l’interdiction de fumer à l’intérieur dans les lieux publics, est devenu un accessoire de l’aménagement de terrasse.

Gaz, électricité ou bois : l’offre est vaste pour le chauffage pour terrasse.

Découvrez les appareils, leur efficacité et leur prix avant de faire votre choix.

chauffage de terrasse

Pourquoi chauffer sa terrasse ?

Une terrasse est un aménagement de jardin dont la vocation est de profiter au maximum des beaux jours, c’est-à-dire le printemps et l’été.

Cependant, lorsqu’on a la chance d’avoir un jardin avec terrasse, on en veut toujours plus ! Après tout, qui a dit que les barbecues d’hiver étaient interdits ?

Dans le cas des terrasses de restaurants et de bars, que ce soit pour des raisons sanitaires ou parce que l’on est fumeur, il est important pour les commerces d’avoir des terrasses chauffées, sur lesquelles les clients peuvent se réunir en extérieur, même lorsqu’il fait froid.

Afin d’être en mesure de profiter de sa terrasse lorsqu’il fait froid, deux solutions :

  • avoir une terrasse-véranda, avec des baies vitrées qu’il est possible de fermer lorsque la météo est moins clémente
  • ou le chauffage de terrasse.

Qu’est-ce qu’un chauffage extérieur ?

chauffage infrarouge

Le chauffage de terrasse, également appelé chauffage extérieur, permet de chauffer un espace extérieur restreint (balcon, patio, petite terrasse) et de rendre l’extérieur un peu plus confortable lorsqu’il s’agit de rester assis ou immobile.

Il existe plusieurs solutions techniques pour chauffer l’extérieur.

Les principales sont :

  • le parasol chauffant 
  • le brasero ou cheminée de terrasse
  • le chauffage électrique de terrasse ou chauffage soufflant
  • le chauffage à infra rouge
  • le chauffage à air pulsé

Ces appareils de chauffage extérieur utilisent des énergies différentes, et sont adaptés à des performances et conditions variées.

Chauffer sa terrasse : est-ce écologique ?

chauffer terrasse

Disons-le tout de suite, car c’est important, avant de passer en revue les appareils de chauffage pour terrasse. Chauffer l’air extérieur est très contestable d’un point de vue écologique.


L’impact du chauffage sur l’environnement est déjà important lorsqu’on parle de chauffage intérieur, mais lorsqu’on étend ce principe à l’extérieur, cela devient presque une absurdité.


Pour la simple est bonne raison que les chauffages émettent du CO2 et que le CO2 fait partie des gaz à effet de serre :


Consommation pour 1h de chauffage sur une surface de 90 m²

Émission de CO2 pour chaque énergie

Émission de CO2 pour 1 semaine d’utilisation (10h) par un particulier

Émission de CO2 estimée pour 1 semaine d’utilisation par un commerce de type restaurant ou bar

Parasol chauffant à gaz

6,75 kg de propane/heure ou 100 kWh

274 g CO2/kWh pour le propane

274 kg CO2. C’est-à-dire autant de CO² qu’une voiture de grosse cylindrée qui parcourt 350 km.

> 4 T de CO2

Radiateur électrique de terrasse

27 kWh

50 g CO2/kWh électrique (production d’énergie)

13,5 kg de CO2
(production d’énergie)

> 450 kg de CO2
(production d’énergie)

Pour cette raison, en ce qui concerne les établissements accueillant du public, le chauffage d’extérieur devrait connaître un durcissement de la législation dans les mois qui viennent.

 
On comprendra effectivement que si l’empreinte carbone du chauffage intérieur est difficile à supprimer, l’impact écologique d’un filet d’air chaud pour prendre une bière en terrasse est vraiment trop cher payer pour la planète…

Les différentes méthodes pour chauffer une terrasse

Parasol chauffant : le chauffage de terrasse au gaz

Parasol chauffant gaz

L’appareil connu sous le nom de « parasol chauffant » est un chauffage de terrasse gaz en inox, individuel et sur pied, fonctionnant la plupart du temps au propane en bouteille (bien que certains modèles fonctionnent au butane).

Le parasol chauffant est une colonne (cheminée de chauffage extérieur à gaz) surmontée d’un réflecteur à son sommet, qui diffuse de manière homogène la chaleur sous le périmètre couvert par le « parasol ».

Ce genre de chauffage au gaz pour terrasse se place très proche d’une table, au-dessus des utilisateurs.

La plupart des parasols de chauffage gaz en extérieur sont montés sur roulettes et donc mobiles. La bouteille de gaz est cachée dans le pied de l’appareil, ce qui lui confère un certain poids et une bonne stabilité.

Sa vitesse de chauffe est très rapide et c’est un appareil de chauffage réglable.
Il faut savoir que c’est le réflecteur, c’est-à-dire le toit du parasol, qui assure l’essentiel de la puissance de chauffe. Plus il est couvrant et enveloppant, plus le chauffage de terrasse sera efficace. Puisque l’air chauffé s’envole moins rapidement.

Son autonomie varie entre 15 h et 29 h de fonctionnement avec une bouteille.

Il existe toutefois quelques parasols chauffants électriques, mais ces modèles sont plus rares. Ses performances sont beaucoup moins intéressantes que celles du parasol à gaz : faible capacité de chauffe et de diffusion de chaleur et montée en température relativement lente.

Généralement le design des chauffages parasols est assez bien pensé et agréable : acier, inox, aluminium et éclairage à LED ou néon.

Seuls les modèles marqués CE garantissent une sécurité par thermocouple (l’arrivée de gaz se coupe si la flamme s’éteint) et une sécurité anti-basculement.

Brasero et cheminée ou poêle d’extérieur

Depuis toujours, lorsque l’homme a eu besoin de se réchauffer à l’extérieur, il a fait un feu de bois.

Aucune raison que cette source de chaleur originelle ne disparaisse sous prétexte du confort moderne. Le bois a des qualités thermiques imbattables.

Il existe donc naturellement plusieurs moyens de se chauffer en extérieur grâce au bois :

  • brasero
  • chauffage de terrasse à granulés
  • poêle à bois pour terrasse
  • cheminée extérieure
  • foyer extérieur à bois…

Le brasero de jardin

Brasero

Le brasero est un chauffage d’extérieur très convivial, d’autant plus qu’il peut également servir de barbecue !

Le principe est très simple : un contenant enterré ou hors-sol, pare-feu, en béton, acier, brique, pierre ou fonte, dans lequel on fait brûler des bûches ou du charbon de bois (il existe même des braseros à granulés de bois).

Le brasero est souvent à ras du sol, et le groupe de personnes à réchauffer se regroupe autour du feu.

Le brasero en pierre ou brique réfractaire permet d’emmagasiner la chaleur par inertie et de chauffer un peu plus.

La chaleur du brasero est très concentrée, et dépendra du nombre et de la taille des bûches, ainsi que de l’intensité des flammes.

On trouve des modèles de brasero en acier très contemporains, avec des lignes épurées, tout comme des braseros en pierre très rustiques, au style d’un chalet scandinave.

Le brasero est, comme tous les appareils à bois, très esthétique (le spectacle des flammes), chaleureux et convivial.

Ces dernières années, les braseros mexicains ont gagné nos terrasses, en hiver comme en été : ces braseros en terre cuite évoquent les pays du sud et combinent accessoire de cuisine (barbecue et petit four) en matériau naturel, ainsi que la chauffe grâce aux propriétés réfractaires de la terre cuite.

La cheminée d’extérieur

cheminée extérieure

La cheminée d’extérieur est un concept de design hérité des pays scandinaves qui l’utilisent depuis longtemps pour se réchauffer après un bain dans les sources chaudes et une douche glacée !

Le foyer de la (souvent très grosse) cheminée en pierres est un foyer ouvert alimenté régulièrement, avec des fauteuils en bois et couvertures situés à proximité.

Les poêles à bois de terrasse

poêle à bois

Le poêle à bois extérieur ou poêle à bois pour terrasse est très proche du brasero, à ceci près qu’il est équipé d’une cheminée et d’une vitre pour pouvoir observer les flammes dans le foyer.

Le poêle extérieur est conçu pour emmagasiner un maximum de chaleur grâce à des matériaux convecteurs (réfractite ou fonte, pierre ollaire…) et la restituer lentement.

Le poêle à bois de terrasse existe en bûches et en granulés.

Il ne permet pas une utilisation comme appareil de cuisson.

Radiateur électrique

radiateur électrique extérieur

Il existe une grande variété de chauffage de terrasse électrique extérieur : chauffage électrique pour terrasse, chauffage infrarouge pour terrasse, chauffage électrique soufflant pour terrasse, chauffage électrique extérieur pour terrasse à bain d’huile, parasol électrique chauffant…

Le chauffage extérieur électrique produit des joules, l’unité calorifique de l’électricité.

Le conducteur (ventilateur, résistance, ou lampe infrarouge) va ensuite transformer cette énergie en chauffage, par convection ou par rayonnement.

L’installation d’un chauffage électrique sur une terrasse est simple, vous aurez seulement besoin d’une prise d’alimentation sur votre terrasse.

Les appareils électriques destinés à l’extérieur répondent à des normes électriques de sécurité et d’étanchéité et doivent impérativement être marqués NF ou CE.

Si à l’achat le chauffage électrique n’est pas très cher, c’est sa consommation sur le compteur qui fera monter la facture assez rapidement.

Le chauffage électrique a cependant l’inconvénient de produire une chaleur peu homogène et très volatile, qui ne conviendra pas aux surfaces non couvertes (terrasse avec un store banne ou pergola avec toit).

Les radiateurs électriques soufflants produiront rapidement de la chaleur, mais sont bruyants et très gourmands en électricité. Ils restent toutefois beaucoup plus efficaces que le chauffage de terrasse infrarouge.


Tableau comparatif des chauffages de terrasse

Découvrez ci-dessous notre avis sur le chauffage de terrasse, en fonction des appareils utilisés :

Chauffage de terrasse

Avantages

Inconvénients

Prix

Chauffage extérieur au gaz (parasol chauffant)

Chaleur efficace sur un périmètre restreint (en dessous du parasol).


Monte rapidement en température.


Mobile.


Design.

Très gros pollueur.


Les bouteilles de gaz ont une faible autonomie.


Ne convient pas pour une grande surface.


C’est le réfracteur qui fait l’essentiel du travail : les réfracteurs trop petits seront moins efficaces.

95 à 1500 € (les modèles de parasols chauffants électriques sont les plus chers).


35 € la bouteille de propane.

Chauffage extérieur au bois (poêle à bois pour terrasse ou brasero)

Très agréable et très esthétique.


Plus écologique que le gaz et l’électricité.
Permet de combiner un mode de cuisson.

La chaleur est produite très lentement après l’allumage. Tout dépendra de la taille et du nombre de bûches.


Il faut réalimenter très souvent le feu.


Ne chauffe que dans un périmètre très restreint autour du foyer.

De 100 € pour un brasero à 400 € pour un poêle à bois extérieur.


Environ 40 € la stère de bois.

Chauffage extérieur électrique (radiateur soufflant)

Mobile.


Grand choix de designs.


Plus sécuritaire que le gaz ou le feu (à condition d’être CE ou nF).


Économique à l’achat.

Grosse consommation électrique.


L’efficacité est très contestable à moins d’être juste au-dessous ou très proche. Sans toit de terrasse ou parasol, l’air chaud s’envole aussi vite qu’il est produit.

De 70 à 150 € en moyenne.


En moyenne 0,18 € le kWh.

Comment choisir son chauffage de terrasse ?

chauffage terrasse extérieur

Il y a quatre critères fondamentaux pour choisir votre chauffage de terrasse :

  • le critère environnemental, en quel cas le chauffage extérieur au bois est le « moins pire » des chauffages extérieurs 
  • le critère d’efficacité, pour lequel le parasol chauffant se démarque nettement de ses concurrents, à moins que vous n’ayez l’espace suffisant pour faire un très grand feu de bois
  • le critère pratique, pour lequel le chauffage électrique et le chauffage au gaz d’extérieur sont plus commodes
  • enfin, le critère esthétique : les designers ont fait de très grands efforts pour le dessin de tous leurs appareils de chauffage de terrasse, toutes énergies confondues. Seul le bois garde l’avantage incontestable du spectacle du feu.

Le plus écologique

Le chauffage pour terrasse extérieure le plus polluant est le gaz, le moins polluant le bois.

L’électricité n’émet pas de CO2 quand elle est transformée en chaleur. En revanche, son mode de production peut être polluant.

Le plus efficace

Autant le préciser rapidement : si votre terrasse n’est pas équipée d’un toit ou a minima d’un auvent (et éventuellement de brise-vent sur les côtés latéraux), ou si elle est battue par les vents, votre chauffage de terrasse sera d’une efficacité nulle.

Il vous fait impérativement un « abri » pour garder sur votre terrasse autant que possible l’air chauffé.

Le chauffage à gaz est le plus puissant de tous, dans la mesure où il est rare de pouvoir faire un brasier dans son jardin.

Si vous avez une très grande terrasse à chauffer ou si vous recevez du public, vous aurez besoin de plusieurs appareils pour chaque point chaud.

Le parasol chauffant produira de la chaleur en quelques secondes, le radiateur soufflant immédiatement, le radiateur infrarouge après quelques minutes et le poêle à bois ou brasero généralement après 5 à 10 minutes.

De manière générale, la chaleur verticale (parasol chauffant ou radiateur infrarouge fixé en hauteur) du chauffage pour terrasse couverte est plus confortable que la chaleur horizontale.

Le plus pratique

Le radiateur électrique ou radiateur à gaz pour extérieur a l’avantage d’être mobile. Ils sont d’ailleurs souvent sur roulettes.

Si vous voulez pouvoir facilement déplacer un radiateur de terrasse pendant son fonctionnement, assurez-vous toutefois qu’il n’y ait aucun câble ou obstacle sur le passage.

Du fait de son poids et de la dangerosité des flammes, vous ne pourrez pas déplacer un chauffage extérieur au bois pendant son fonctionnement. Il faudra attendre qu’il soit éteint et refroidi.

Sur le plan des réglages, si le parasol chauffant et le radiateur de terrasse disposent de boutons de réglages et de commandes, l’opération est plus incertaine pour un poêle de terrasse.

Sur le plan de la sécurité, veillez impérativement à ce que vos appareils respectent le standard européen d’Indice de Protection (IP).

Le radiateur soufflant est très bruyant (on le réserve généralement au chauffage de chantier ou chauffage de terrasse professionnel pour les événements).

Le chauffage à gaz, qu’il soit parasol ou colonne chauffante à gaz l’est aussi, mais c’est plus supportable).

Les autres systèmes sont silencieux, si ce n’est le craquement des bûches dans l’âtre.

Le plus esthétique

Quelle que soit l’énergie utilisée, les chauffages de terrasse sont disponibles dans toutes les tailles, formats et styles.

L’esthétique ne devrait donc pas être un problème, puisque vous aurez l’embarras du choix.

Il ne vous restera qu’à choisir entre les flammes visibles et les lampes chauffantes.

chauffage pour patio

Quelques règles de sécurité pour le chauffage extérieur

  • éloignez tout produit inflammable (alcool, tissus…) du chauffage
  • faites entretenir régulièrement vos équipements à gaz
  • installez un détecteur de fumée sur votre terrasse
  • ne branchez jamais vos radiateurs électriques extérieurs sur une rallonge : toujours sur une prise à la terre, sans intermédiaire
  • ne couvrez jamais un appareil de chauffage qui fonctionne
  • ne faites pas brûler de pommes de pin ou de bois de résineux dans votre brasero de terrasse : ils émettraient des projections de résine brûlante
  • ne gardez jamais de bouteilles de propane à l’intérieur de votre domicile
  • ne jamais laisser fonctionner votre chauffage extérieur sans surveillance
  • ne laissez pas les enfants approcher
  • ne touchez jamais l’appareil quand il est chaud
  • posez toujours votre chauffage extérieur sur une surface plate, stable, et solide
  • si votre chauffage extérieur au gaz émet une odeur, coupez-le immédiatement et faites venir un professionnel pour l’entretien (attention à l’intoxication au monoxyde de carbone)

Chauffage extérieur : la réglementation

Ce sont les réglementations municipales et arrêtés préfectoraux* qui encadrent la juridiction du chauffage de terrasses se situant sur le domaine public.

*(En novembre 2020, un projet de loi nationale était à l’étude, mais pas encore entré en vigueur. À l’issue du Conseil de défense écologique du 27 juillet 2020, la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, a clairement affiché l’intention du gouvernement d’interdire aux bars et aux restaurants de chauffer leurs terrasses à la fin de l’hiver 2021).

Chaque municipalité applique donc des contraintes variables, parmi lesquelles les plus récurrentes sont :

  • Les bouteilles de gaz butane des parasols chauffants à gaz doivent être impérativement stockées et utilisées à l’extérieur. Leur stockage en cave ou en sous-sol interdit.
  • Les installations électriques de chauffage doivent répondre à la norme NF C 15-100 2002 et 2005, avec une protection des appareils IP 45. Une attention et une protection particulières devront être apportées aux câbles au sol ou aériens.
PARASOL CHAUFFANT

Comment installer un parasol chauffant ?

  1. Déballez toutes les pièces de votre parasol chauffant.
  2. Assemblez-les selon les instructions données par le mode d’emploi.
  3. Vissez solidement les parties qui doivent l’être.
  4. Assurez-vous de retirer tous les morceaux de papier, carton, polystyrène, plastique et films protecteurs, intérieur et extérieur.
  5. Avant de brancher votre bouteille de gaz, vérifiez l’étanchéité du détendeur en le vaporisant d’eau savonneuse : si aucune bulle n’apparaît, il est étanche.
  6. Mettez en marche votre appareil sous surveillance : l’odeur de brûlé doit disparaître au bout de quelques minutes.
  7. Si vous devez nettoyer votre appareil, ne le faites pas à l’alcool à brûler : un chiffon imbibé d’eau chaude savonneuse suffira amplement.
Quelle bouteille de gaz utiliser pour mon parasol chauffant ?


Un parasol chauffant peut fonctionner avec du gaz butane ou du gaz propane. Le gaz accepté par le détendeur est indiqué par le fabricant sur l’emballage de l’appareil.

Cependant, seul le propane peut résister au gel. Le propane étant un gaz sous haute pression, les bouteilles de gaz propane doivent obligatoirement être stockées à l’extérieur (risque d’explosion).

Prix du chauffage de terrasse

Prix moyen d’un chauffage de terrasse

de 100 à 500 €

Prix d’un chauffage de terrasse électrique pour 4 m²

90 €

Prix d’un chauffage suspendu électrique à infrarouge 

en moyenne 300 €

Prix d’un chauffage à gaz à air pulsé 

de 150 à 1000 €

Prix d’un chauffage extérieur mural électrique 

de 100 à 500 €

Prix d’un poêle à granulés d’extérieur  

environ 1500 €

Prix d’un parasol chauffant électrique

de 50 à 800 €

Prix d’un parasol chauffant pour terrasse de professionnel

de 600 à 1500 €

Prix d’un chauffage parasol à gaz design en acier

500 €

Prix de pose d’un chauffage de terrasse par un professionnel

tarif compris entre 100 et 300 € (hors fournitures)

Prix de la location de chauffage extérieur

Environ 30 € par appareil et par week-end.


Comptez 80 à 100 € pour 1 appareil pendant 1 semaine.


Gaz non fourni.