Ensoleillement du jardin : quelle est la meilleure exposition ?

Nord, Sud, Est, Ouest… Nous connaissons tous la boussole.

Nous savons également tous que le soleil se lève à l’Est et se couche à l’Ouest.
Soit.

Mais que faire de ces informations ? Comment orienter les plantations du jardin ? Quoi planter à l’ombre, ou au soleil ? Et que faire des points cardinaux ?

Nous levons pour vous ce mystère géophysique.

exposition jardin

Pourquoi l'ensoleillement est-il si important ?

L’exposition, d’une maison ou d’un terrain, désigne son orientation sur la boussole et par conséquent, la quantité de soleil qu’elle reçoit, aux différentes heures de la journée.

« Exposition » se réfère donc dans un premier temps à l’exposition au soleil (qu’on appelle aussi ensoleillement).

Les spécialistes du climat considèrent qu’on peut parler d’exposition au soleil lorsque le soleil produit 120 watts par mètre carré de surface. On mesure l’ensoleillement en minutes, ou en heures.

La durée d’ensoleillement est une information très importante car elle détermine pour une habitation dans son ensemble (terrain) :

  • les besoins en chauffage
  • les besoins en éclairage
  • les pans de mur sur lesquels situer les ouvertures (fenêtres, velux, baies vitrées…)
  • l’isolation
  • la possibilité de planter tel ou tel végétal sur des zones particulières du terrain
  • la prise au vent
  • les zones du jardin les plus sensibles au gel
  • la vitesse de réchauffement du terrain en journée

L’exposition est la première information que prendra un architecte avant de dessiner un projet de construction. Avant même la topographie. Il en va de même pour un concepteur de jardin.

exposition jardin potager

L’influence de la lumière sur le jardin

Le besoin de lumière est vital pour les plantes, comme pour les humains.

La lumière du soleil assure la photosynthèse (grâce à la chlorophylle des feuilles) et permet aux végétaux de se nourrir et se développer.

Mais s’il est vrai que les plantes ont besoin de soleil, elles doivent aussi parfois en être protégées. Notamment avec le réchauffement climatique et le trou dans la couche d’ozone créé par les gaz à effet de serre. Les rayonnements du soleil sont aussi dangereux que bénéfiques.

On ne peut pas faire de généralité en la matière, mais on estime que 6 h d’ensoleillement par jour suffisent. Après cela il faut que les plantes soient au moins partiellement à l’ombre, au risque de griller.

D’ailleurs le soleil brûlant d’été, même pour les plantes avides de lumière, peut griller une plante en quelques jours seulement.


N’arrosez jamais vos plantes en plein soleil : l’eau restée sur les feuilles agira comme un miroir et ne fera qu’accélérer la brûlure du soleil !


L'intéret d'une bonne exposition au vent

On a tendance à l’ignorer, mais « exposition » désigne aussi l’exposition aux vents.

Peu importe dans quelle région de France vous vivez : vous êtes exposé au(x) vent(s). Et les plantes sont affectées par eux.

Certains de ces vents sont humides, d’autres secs, mais il y a aussi des vents chauds et des vents froids, des vents poussiéreux ou sableux…

Et chacun d’entre eux exercera son influence au jardin. Voici pourquoi il ne faut pas seulement considérer l’exposition nord et luminosité, mais surtout ce que cela signifie en terme d’exposition au vent.

Voici la liste de quelques-uns des vents en France :

Région

Exposition aux vents

Côte Ouest - Val de Loire

Drau N/NE
Galerne NO

Bretagne

Galerne NO
Nordet NE
Suroît SO
Noroît NO
Kornog O

Normandie

Horzain N
Forain S
Noroît NO
Suroît SO
Suet SE

Ile-de-France

Père-Lachaise E

Champagne-Bourgogne

Bise N/NE
Dret vent O
Écorche-ville N
Galerne NO
Noroît NO
Soulaire S/SE

Jura et Alpes

Bise N/NE
Foehn S
Lombarde NE/SE
Vent Fort SO/O
Vaudaire SE
Vent blanc O

Vallée du Rhône

Bise N/NE
Mistral NO/N

Massif central

Burle N
Traverse O/NO

Sud-Est et Corse

Autan S/SE
Grec NE
Vent du Nord
Sirocco S
Mistral NO/N
Tramontane N/NO

Sud-ouest et Pyrénées

Autan S/SO
Balaguère S
Galerne NO
Tramontane N/NO

Outre-mer

Alizés NE/SO

Les effets du vent au jardin

Le vent a plusieurs effets au jardin.

Certains jardiniers le considèrent comme un ennemi invisible, responsable de  :

  • branches cassées
  • chute précoce des feuilles
  • croissance ralentie
  • évaporation foliaire
  • fleurs et fruits arrachés
  • haie penchée
  • plants déracinés
  • protection thermique du sol balayée
  • sols asséchés
  • stress hydrique
  • verse (les tiges sont définitivement couchées sur sol)

Mais heureusement, le vent joue également un rôle positif et bénéfique au jardin : transport des graines, pollinisation, évacuation de la chaleur dans les houppiers des arbres, échanges gazeux (photosynthèse)…

Vous devez donc apprendre à jardiner avec le vent, et protéger votre jardin du vent :

  • Installez une haie brise vent, une fois que vous avez repéré les principaux vents qui soufflent sur votre jardin.
  • Tuteurez les plantes aux tiges trop souples ou fragiles.
  • Bordez le potager de plantes arbustives.
  • Installez des châssis mobiles ancrés au sol.
  • Paillez les cultures et lestez le paillis avec des branches ou pierres (ou un paillis en voile).
  • Arrosez plus, mais moins souvent.
La girouette

Pour savoir comment le vent souffle au jardin, nos anciens utilisaient déjà leur précieuse girouette !

Celle-ci indique dans quelle direction souffle le vent (pour la vitesse il vous faudra un outil plus sophistiqué : l’anémomètre).

Attention : la pointe de la girouette indique toujours d’où vient le vent (et non l’inverse!)

Comment connaître l’exposition d’un jardin ?

connaître orientation maison

De plus en plus, en construction comme en jardinage, on essaye de construire des maisons « bioclimatiques », c’est à dire qui tiennent compte de l’ensoleillement et de l’exposition aux vents pour optimiser les performances thermiques et énergétiques.

Avant l’aménagement d’un jardin, tenir compte des vents et de l’ensoleillement (l’exposition du jardin en général), tout comme de la nature des sols (argileux, sablonneux, acide…) est une attitude raisonnable.

Apprenez à composer avec la nature plutôt que d’essayer de la contrarier. Elle vous le rendra au centuple.

Si, pour connaître l’orientation de sa maison, une simple boussole suffit, c’est un peu plus compliqué pour calculer l’ensoleillement du jardin.

Trouver facilement un jardinier pour vos travaux d'élagages, d'entretien de jardin ou d'aménagement

  • Observez
    Observez l’ensoleillement du jardin.
    Observez l’exposition au vent.
    Tenez compte du facteur ombre projetée : les bâtiments, les arbres voisins, les saisons…
    Faites un relevé des conditions réelles au jardin avant de décider des futures plantations. Bien sûr cela demande un peu plus de patience et moins de précipitation, mais c’est une posture rationnelle.
    Faites vos observations en été lorsque le feuillage est optimal. Les ombrages seront plus visibles.
    Quadrillez votre jardin en déterminant chaque zone : potager, veger, arbres, fruitiers, massifs, sous bois…
    Notez sur chaque zone les heures d’ensoleillement et d'ombrage.
    Exemple : «  Sous le saule pleureur, soleil de 8 h à 14 h et ombre de 14h à 21 h en été ». 
    Vous saurez qu’à cet endroit, les plants auront bien leur 6 h d’ensoleillement.
    À l’inverse, si « Autour de la cabane à outils, soleil de 12 h à 15 h et ombre de 15 h à 21 h en été ».
    Vous devrez composer avec des plantes qui n’auront que 3 h d’ensoleillement par jour.
    Cela vous permettra de faire une cartographie des plantes et arbres d’ombre, de mi ombre et de soleil.
    Attention : faites une analyse de votre sol ! Connaître l’acidité et la composition de sols aux divers endroits aidera également à cartographier votre jardin.
    L’application Greenastic est un outil fantastique pour faire cette préparation.
  • Les algorithmes
    Si vous n’avez pas la patience, fiez vous aux algorithmes de l’intelligence artificielle. Il existe des outils en ligne pour vous indiquer l’ensoleillement d’une parcelle d’après ses coordonnées.
    Ces applications utilisent les données de Météo France.
    Lumen
    SunEarth
    Heliorama
EXPOSITION AU VENT

Que planter au jardin selon l'ensoleillement ?

La majorité des végétaux a besoin d'au moins six heures d'ensoleillement par jour.

La plupart des légumes-fruits et fruits sont très gourmands en lumière et nécessitent de six à huit heures (et idéalement plus!) de plein soleil, le plus possible entre 9 h et 15 h.

La plupart des légumes-feuilles et legumes-racines se contenteront de mi-ombre ou ombre.

Les plantes qui se plaisent à l’ombre

Ail
Ancolie
Anémone du japon
Anémones de printemps
Angélique
Astilbe blanche
Basilic
Bégonia
Blettes
Bruyère
Campanule des Carpates
Campanule muralis
Cassis
Cerfeuil
Chou kale
Ciboule
Ciboulette
Cœur de Marie

Colchiques
Cresson
Cyclamens
Échalote
Épinards
Fougères
Fraisier des bois
Framboisier
Géranium vivace
Groseillier
Hortensia
Hostas
Jacinthes des bois
Laitue
Légumes-feuilles et légumes-racines
Lierre
Mâche
Mélisse

Menthe
Muguet
Mûrier
Pensée
Perce-neige
Persil
Petite pervenche
Primevère
Rhubarbe
Romarin
Roquette
Saxifrage
Sternbergias
Valériane
Verveine
Violette

Astuces anti-ombre

  • Assurez le drainage et surveillez l’humidité du sol.
  • Captez la chaleur en installant des housses, tunnels ou mini serres, voire des cloches en verre.
  • Espacez vos plantations pour ne pas qu’elles entrent en compétition pour les nutriments.
  • Exploitez les zones de soleil si votre jardin est trop ombragé. Allez le chercher là où il est : sur le toit, la terrasse, la façade…
  • Installez un matériau réfléchissant (aluminium) derrière vos plantes qui manquent de lumière. Faites de même sur la terre pour réfléchir la lumière vers le feuillage.
  • Protégez vos plantations contre les nuisibles et les champignons qui auront tendance à préférer l’ombre.
  • Renoncez aux légumes fruits, qui ont besoin d’être gorgés d’eau et de soleil pour pousser.
  • Si vous en avez à proximité, peignez les murs en blanc.

Les plantes qui se plaisent en plein soleil

Agapanthe
Arbousier
Bignone
Buddléia
Cactus 
Céanothe
Cistes
Coquelicot
Coquelourde
Coréopsis
Cyprès
Dahlia
Delospermas

Eucalyptus
Gaura
Graminées
Jasmin
Joubarbes
Laurier rose
Lavandes
Légumes -fruits
Millepertuis
Mimosa
Nepeta
Olivier
Oranger du Mexique

Origans
Orpins
Perovskaia
Pin parasol
Plumbago
Potentille
Pourpier à grande fleur
Santolines
Sauges
Sedums
Stachys
Thyms

plante et soleil

Comprendre l'étiquetage des plantes

Lorsque vous achetez un arbre ou une plante en jardinerie, l’étiquette vous indique l’exposition à respecter pour la mise en terre.

Des pictogrammes indiquent :

Plein soleil : plantes ou arbres nécessitant plus de 8 heures d’ensoleillement.
Mi-soleil : plantes ou arbres nécessitant du soleil la majeure partie de la journée, filtré en partie par quelques constructions légères ou arbres.
Mi-ombre : plantes ou arbres nécessitant 4 à 8 heures d’ensoleillement.
Ombre : plantes ou arbres nécessitant 2 à 4 heures d’ensoleillement.
Ombre dense : plantes ou arbres nécessitant uniquement de la lumière indirecte.

L'orientation du jardin : quoi planter ?

orientation du soleil pour potager

Planter au Nord

Planter au Sud

Planter à l'Est

Planter à l'Ouest

Astilbe
Azalée
Bégonia
Camélia
Ciboule
Ciboulette
Consoude
Cornouiller
Cyclamen de perse
Égopode
Fougère
Fuchsia
Hortensia
Hosta
Lierre
Mahonia
Mélisse
Muguet
Oseille
Rhododendron

Agave
Aloès
Bidens
Bignone
Bougainvillier
Cactus
Capucine
Ciste
Cordyline
Dipladenia
Gaura
Gazania
Glycine
Hibiscus
Hortensia
Laurier-rose
Lavande
Lilas
Olivier
Pelargonium
Plumbago
Sedum
Solanum
Yucca

Bruyère
Cerfeuil
Chèvrefeuille
Cognassier du japon
Framboisiers
Géranium vivace
Hellébore
Houx
Impatience
Laurier-tin
Marguerite
Menthe
Persil
Pétunia
Pivoine
Rose trémière
Rosier
Seringat
Spirée
Viorne

Astilbe
Bignone
Camélia
Clématite
Diascia
Glycine
Hélichryse
Héliotrope
Houblon
Ligulaire
Magnolia
Menthe
Œillet
Oranger du Mexique
Pétunia
Phlox
Pittosporum du japon
Pivoine
Rosier
Sauge
Scaevola
Spirée
Tabac
Trachelospermum jasminoides
Weigelia

Comment utiliser le Feng Shui au jardin ?

Le Feng Shui donne des instructions sur l’emplacement des points d’eau (fontaines, bassins, piscines…) Ils ne doivent jamais être à l’arrière de la maison et cachés (comme nous le faisons dans 99 % des cas).

Dans l’esprit Feng Shui, l’énergie de l’eau va influencer la vie et le bien-être des habitants de la maison… et du jardin !

À l’avant de la maison : des formes naturelles, un espace dégagé et tourné vers l’extérieur.
À l’arrière de la maison : des arbres, hauts, massifs, protecteurs.
Sur les côtés : des bordures, des haies, des massifs.

J’ai une exposition nord-ouest : le soleil jusqu’à quelle heure ?

L’ensoleillement d’un jardin nord-ouest est généralement ensoleillé l’après-midi. 

On considère donc qu’il est à mi-ombre (ou mi-soleil), et pourrait légèrement manquer de lumière en hiver.

Quelle est la meilleure exposition ?

  • La piscine : Sud, pour être ensoleillé aux heures de baignade (10 h-17 h). 
  • La terrasse : exposition Ouest, pour profiter des derniers rayons du soleil en fin de journée.
  • Le bassin à poissons : Est, pour avoir la lumière douce du matin et ne pas surchauffer l’après-midi en été.
  • Le bassin de plantes aquatiques : Est ou Ouest, pour avoir maximum 6 h de soleil par jour (mi-ombre)
  • Exposition du jardin potager : Sud ou Ouest, pour avoir un maximum de soleil « chaud ».
  • Les arbres fruitiers : Nord, pour ne pas risquer de cuir les fruits sur l’arbre et accélérer leur chute.