Comment créer un escalier extérieur sécuritaire et esthétique ?

L’escalier extérieur n’a pas qu’une fonction utilitaire.
Il peut devenir le prétexte d’un aménagement
, voire d’un geste architectural design.

Le choix des matériaux, de la forme et du style que vous donnerez à votre escalier en feront selon votre objectif soit un escalier extérieur ultra discret qui se fond dans la façade de la maison ou dans le paysage environnant du jardin, soit un élément de premier plan de votre aménagement extérieur.

Et à ce titre, certains escaliers extérieurs sont de véritables chefs-d’œuvre !

Matériaux, réglementation, sécurité, entretien et prix : une page complète et un guide précieux pour construire votre escalier extérieur.

escalier jardin en pente

Où installer un escalier extérieur ?

Techniquement, un escalier extérieur est une suite de marches et une rampe (main courante) qui permettent d’aller d’un point A à un point B, sur deux niveaux différents.

Il peut être :

  • un escalier de secours pour l’évacuation de la maison
  • un escalier extérieur de maison, qui va du garage à l’entrée principale de la maison
  • un escalier extérieur avec palier pour accéder aux différentes entrées d’une maison multi étages, ou avec plusieurs appartements
  • un escalier desservant une terrasse suspendue
  • un escalier extérieur de jardin, pour circuler plus facilement dans un terrain très pentu.

Selon les pièces (intérieures ou extérieures) et aménagements de jardin que l’escalier dessert, il peut être :

  • Isolé et complètement indépendant de l’habitation
  • Accolé à la façade
  • Sur un talus proche de la maison
  • Légèrement décollé de la maison par une petite passerelle par exemple.

Certains escaliers sont protégés par une marquise ou une avancée de toit.
D’autres sont exposés.

La forme, le style, le nombre de marches d’escalier extérieur, l’orientation et le matériau sont variables. C’est la disposition des pièces et la topographie du terrain qui décideront des caractéristiques de l’escalier : colimaçon, droit, demi ou quart tournant, revêtement d’escalier extérieur

L’escalier extérieur pour accéder à une habitation à étages

escalier en bois pour extérieur

L’escalier extérieur d’entrée est généralement droit et large. Il peut comprendre un palier si la pente pour accéder à l’entrée principale est vraiment trop raide.

Généralement, ce type d’escalier part d’une cour vers la porte d’entrée, ou du garage vers la porte d’entrée lorsque le garage est plus bas que le rez-de-chaussée de la maison.

Typiquement, l’escalier d’accès principal par l’extérieur a son pendant à l’intérieur lorsqu’on est dans un cas de garage en demi-niveau ou en sous-sol.

On a tendance à faire pour ces escaliers des marches beaucoup plus larges que nécessaire, voire en arc de cercle.

Si jusqu’ici les architectes aimaient « coller » ces escaliers contre la façade, ils sont maintenant plus intéressés à les éloigner au contraire et à les poser à même le terrain, dans un talus par exemple.

Ce sont des escaliers forcément éclairés la nuit, et dont le style et le matériau se doivent d’être parfaitement en accord avec celui de l’architecture de la maison.


L’escalier extérieur pour jardin en pente

escalier extérieur en métal

Autre cas de figure assez classique : les maisons avec terrain en pente, et jardin suspendu. Le jardin est bien souvent aménagé en plusieurs niveaux ou terrasses, avec des enrochements ou des murs de soutènement, le long desquels courent quelques volées d’escalier. Il s’agit rarement d’un seul escalier, mais plutôt d’une succession de marches plus ou moins larges, avec plusieurs paliers.

Il est tout à fait possible d’opter pour une mixité de matériaux dans ce cas, en adaptant l’escalier extérieur au style de la zone du jardin desservie.

On appelle aussi ce genre d’escalier extérieur un escalier paysager : parce qu’il est précisément possible de le végétaliser, d’utiliser des matériaux naturels, de le tapisser de plantes couvrantes, de gazon, de gravier, etc.

Si l’escalier extérieur d’accès est plutôt du domaine de l’architecte de la maison, l’escalier de jardin sera plus de la compétence de l’architecte paysagiste.

Cet escalier est généralement en contact direct avec le sol (terre) qui lui sert d’appui. Il est très rare qu’il ait une structure porteuse autonome.


L’escalier extérieur pour terrasse surélevée

escalier de terrasse

L’escalier extérieur de terrasse permet de relier directement le jardin ou la cour à une terrasse sur pilotis ou terrasse suspendue.

Généralement, depuis l’habitation on a également un accès direct à la terrasse, mais l’escalier supplémentaire permet d’y accéder par le jardin plutôt que par la partie résidentielle.

Ce type d’escalier se doit de se marier parfaitement avec le style et le matériau principal de la terrasse, puisqu’il est dans sa continuité.

Généralement, on choisit un escalier qui permette de gagner de la place, les pilotis ou piliers de la terrasse occupant déjà suffisamment d’espace.

Les règles de construction d’un escalier extérieur

aménagement d’un escalier extérieur

L’escalier extérieur est doublement dangereux : c’est un escalier, donc avec des marches qui constituent un risque de chute, et on l’emprunte avec des chaussures souvent mouillées, sur des revêtements de marche exposées aux intempéries et à la pluie.

Il faut donc suivre des règles de DTU et des normes précises de construction pour l’installation d’un escalier et d’une main courante pour escalier extérieur.

C’est la norme NF P01-012A qui est relative à la conception et à la pose des garde-corps et des rampes d’escalier extérieur à usage privatif. Les autres aspects de l’escalier ne sont pas soumis à des intitulés de normes, bien qu’il soit vivement recommandé dans les bonnes pratiques de suivre les règles de l’art en la matière.

  • La hauteur des marches d’un escalier extérieur doit être comprise entre 16 et 21 cm
  • La profondeur du giron doit être comprise entre 21 et 32 cm
  • La longueur de la marche d’escalier extérieur doit être d’au moins 70 cm

Ces mesures permettent à la personne qui pratique l’escalier d’avoir suffisamment de place pour poser son pied sur les marches, de ne pas être surprise par une hauteur inégale des marches, et de pouvoir confortablement emprunter l’escalier, dans un axe droit.

La hauteur réglementaire de la rambarde d’escalier extérieur est fixée à 1 mètre minimum, dès lors que la distance entre le haut de l’escalier et le sol est de plus de 40 cm. Cela afin d’éviter tout risque de chute.

La distance maximale entre les barreaux d’un garde-corps est de 18 cm à l’horizontale et 11 cm à la verticale. Ainsi, les enfants ne pourront pas passer entre les barreaux du garde-corps d’escalier extérieur.

marches escalier extérieur

Si un escalier extérieur a plus de 25 marches d’affilée, il est recommandé de construire un palier entre deux volées de marche, ceci afin que le piéton puisse se reposer et faire une pause. Par ailleurs, la présence d’un palier limite la hauteur de la chute.

On recommande généralement pour un escalier extérieur une pente comprise entre 15° et 25° (contre 25 à 35° pour un escalier d’intérieur).

L’encombrement au sol du seuil de l’escalier est plus ou moins dicté par l’espace disponible. Pour éviter une montée trop raide, on aura tendance à choisir un encombrement au sol plus important, mais avec un tournant ou angle qui permette une montée plus douce.

Dans le cas d’un escalier extérieur en colimaçon, ou sur fût central, le pilier principal qui est l’élément porteur doit être solide et supporter le poids de l’escalier et des personnes qui l’empruntent en portant une charge.

La construction d’un escalier extérieur suppose une modification de l’existant. Vous devez donc demander un permis de construire, quelle que soit sa surface, à partir du moment où l’escalier d’extérieur est accolé à votre habitation.

Si l’escalier extérieur de jardin est un escalier isolé permettant de circuler le long de la pente de terrain, aucun permis de construire n’est nécessaire (sauf si vous faites des opérations de terrassement ou d’enrochement pour sa construction).

Les normes régissant les escaliers extérieurs pour les lieux publics ou recevant du public font l’objet d’une réglementation différente de celle des escaliers extérieurs à usage privé.

Les différents types d’escaliers extérieurs

escalier extérieur en colimaçon

L’escalier d’extérieur peut être :

  • droit
  • hélicoïdal (en colimaçon)
  • quart tournant
  • demi-tournant
  • de forme libre, sur mesure et atypique.

Il n’y a pas vraiment de règle en la matière : choisissez la forme d’escalier qui s’adaptera le mieux à votre configuration !

Et n’oubliez pas le style de votre aménagement extérieur : un escalier aux lignes très droites et anguleuses sera adapté pour une maison contemporaine et épuré, tandis qu’un escalier courbe et doux sera plus classique et plus naturel.

Le garde-corps devra évidemment être adapté au style de votre escalier, de même que le matériau devra convenir à l’utilisation que vous faites de votre escalier extérieur (ne pas être glissant à proximité d’une piscine, ni trop salissant près du potager, etc.).

N’oubliez pas l’éclairage : un escalier extérieur est également utilisé la nuit, et à ce titre il est important de bien signaler les marches et les obstacles dans l’obscurité.

photo escalier extérieur

Escalier d’extérieur droit

Avantages

Inconvénients

  • Classique
  • Moins cher que les autres types d’escaliers
  • Peut être utilisé comme escalier principal
  • Pose rapide
  • Pratique
  • Simple à concevoir et à poser
  • Tous matériaux
  • Emprise au sol importante
  • Généralement plus long, donc la chute est plus dangereuse sans palier intermédiaire
  • Manque d’originalité : il faut jouer avec les matériaux

Escalier d’extérieur en colimaçon

Avantages

Inconvénients

  • Emprise au sol minimale
  • Meilleure luminosité grâce à l’absence de contremarche
  • Souvent esthétique et original
  • Croisement impossible
  • Difficile à pratiquer pour les enfants ou personnes à mobilité difficile
  • Généralement utilisé en escalier de secours ou pour l’accès aux endroits peu usités
  • Impossible de transporter des charges lourdes ou encombrantes
  • Ne peut pas être utilisé comme escalier principal
  • Plus dangereux

Escalier d’extérieur tournant

Avantages

Inconvénients

  • Permet d’optimiser l’espace et d’adoucir la montée
  • Un espace de rangement de jardin supplémentaire peut être aménagé sous les marches
  • Se place presque exclusivement contre une façade ou dans un angle
  • Il est difficile d’y transporter des objets encombrants
  • Il est plus cher que l’escalier droit

Comment rendre un escalier extérieur antidérapant ?

solution antidérapante pour escalier extérieur

Les marches des escaliers extérieurs sont soumises aux agressions de la pluie, de la neige, du gel…

À défaut d’un entretien régulier, un escalier extérieur se recouvre de micro algues et de mousse, qui retiennent l’eau et rendent les marches glissantes. Il faut donc régulièrement entretenir votre escalier extérieur pour éviter la formation de cette couche glissante.

Par ailleurs, certains matériaux naturellement lisses (le verre, le marbre, le carrelage…) rendent les montées et descentes encore plus dangereuses. Le choix du matériau de l’habillage d’escalier extérieur est donc primordial. Le bois, les métaux avec revêtement antidérapant, la pierre non lisse sont des matériaux moins glissants du fait de leur rugosité.

Il existe par ailleurs quelques solutions antidérapantes :

  • Bande antidérapante adhésive en caoutchouc, à poser en nez de marche, sur un escalier propre et sec et un revêtement poncé, à température inférieure à 20 degrés.
  • Vernis antidérapant, compatible avec tous les matériaux sauf avec le métal.
  • Vitrification antidérapante : pour le bois uniquement. Une couche de vernis, une très mince couche de sable fin, de la même couleur que le bois, et une dernière couche de vernis de vitrification le lendemain.
  • Tapis d’escalier extérieur, se découpe à la taille de votre escalier, en jonc de mer ou en corde (il peut aussi être en fibres synthétiques) et s’agrafe pour recouvrir des marches d’escalier extérieur en bois ou se colle sur le béton et la pierre. Il permet également d’amortir le bruit des semelles sur les marches d’escalier.
    Carrelage escalier extérieur antidérapant.

Un garde-corps avec main courante sera toujours la première précaution anti chute sur un escalier extérieur. 

Un bon éclairage de nuit de chaque marche et contremarche (attention à l’emplacement des leds) sera également très important pour éviter les accidents.

Quel matériau pour un escalier extérieur ?

Escalier extérieur en bois

bois pour escalier extérieur

Présentations

Avantages

Inconvénients

Rondins de bois sur le sol maintenus par des piquets et marches végétalisées.

En traverses paysagères avec graviers.

En planches, avec un axe central ou 2 axes latéraux.

En poutres, sur une structure acier.

Limons en bois sur structure bétonnée…

Facile à scier et polyvalent pour dessiner des marches de diverses formes.

Large choix d’essences.

Charme rustique ou moderne.

Confortable pieds nus.

Très esthétique.

Antidérapant, si bien entretenu.

Peut être traité et peint.

Naturel et écologique
Existe en kit.

Plus léger que le béton.

Longévité moindre que celle d’un escalier maçonné ou en fer forgé.

À même le sol, il se dégrade rapidement s’il ne repose pas sur des lambourdes ou des fondations.

Le bois doit être traité pour être imputrescible.

Les bois naturellement résistants à l’humidité (bois exotiques ou traités THT) sont très chers.

Nécessite un entretien régulier à la brosse et l’application d’un saturateur.

Quel bois choisir pour un escalier extérieur ?

Vous devrez choisir au minimum un bois de classe 4, idéalement de classe 5 (norme NF EN 335).

Chêne
Hêtre
Cèdre rouge
Bois exotiques
Bois THT

Bois autoclave
Sapin
Frêne brun
Sapin Douglass
Ipé

Le prix d’un escalier extérieur en bois est en moyenne de 2000 € pour un escalier droit et de 3500 € pour un escalier hélicoïdal.


Escalier extérieur en béton

escalier extérieur en béton

Présentations

Avantages

Inconvénients

Marches blocs en béton (éléments d’escalier extérieur préfabriqués).

Structure et marches en béton, recouvert de pierres naturelles en facette.

Structure acier et marches béton, ou inversement.

Escalier en béton coffré avec des moulures et imitant la pierre ou le bois.

Escalier en béton avec carrelage.

Escalier en béton avec bardage bois.

Escalier incrusté dans le sol avec pavés de béton.

Escalier préformé béton et résine.

Escalier en dalles décoratives de béton.

Contremarches et bordures béton avec marches en graviers.

Solide et robuste.

Bon marché.

Il existe une multitude de façons de personnaliser le béton.

Le béton se marie très bien avec le verre, l’acier et la pierre.

Longévité très importante.

Résiste très bien à l’humidité.

Construire un escalier extérieur en parpaing est plutôt plus facile que de couler un escalier en béton.

Poids élevé des escaliers en béton en kit : il faut des engins de levage pour les placer.

Lourd et massif.

Difficile à mettre en place seul : il faudra faire appel à un maçon.

La structure porteuse doit être calculée pour une charge importante.

Fondations indispensables,
l’entretien dépendra de la présence ou non de revêtement.

Long à construire (coffrage, coulage, séchage…).

Le prix d’un escalier extérieur en béton est en moyenne de 1200 € pour un escalier droit et de 4500 € pour un escalier hélicoïdal.


Escalier extérieur en métal (acier, aluminium, fer forgé)

Escalier extérieur en métal

Présentations

Avantages

Inconvénients

Escalier extérieur en fer forgé.

Escalier extérieur en acier ou en acier cortène.

Escalier extérieur en acier inox.

Escalier extérieur en acier galvanisé.

Escalier extérieur en fer forgé.

Escalier en métal hélicoïdal.

Escalier extérieur en colimaçon en métal ajouré.

C’est l’un des seuls matériaux à permettre de réaliser un escalier hélicoïdal.

Emprise au sol et ombre projetée réduite avec l’absence de contremarches.

Léger.

Excellente longévité.

Adapté aux architectures design ou industrielles pour un escalier extérieur moderne.

Solide et durable.

Selon le métal, le poids est très variable.

Le fer forgé est très cher, mais permet d’avoir des modèles de rampe d’escalier en fer forgé extérieur ou de marches uniques, sur mesure, et très décoratives.

Grande liberté de conception.

Très rapide à poser pour un modèle pré assemblé en usine.

Absorbe la chaleur en été et peut devenir brûlant.

Si l’acier est poli (inox) l’escalier est éblouissant.

Attention à la rouille : il faudra traiter vos escaliers contre l’oxydation.

Prix élevé.

La mise en place doit être supervisée par un professionnel pour éviter les infiltrations qui fragiliseraient la structure porteuse et le garde-corps.

Possiblement bruyant selon la résonance du métal choisi.

Plus cher qu’un escalier en bois ou en béton.

Plus glissant, à moins de faire des marches dentelées.

Le prix d’un escalier extérieur en métal est en moyenne de 6000 € pour un escalier droit en acier et de 10 000 € pour un escalier hélicoïdal en acier.

Le prix d’un escalier extérieur en fer forgé sera pratiquement toujours sur devis (réalisation sur mesure).


Escalier extérieur en pierre

Escalier extérieur en pierre
escalier entrée maison
escalier extérieur en pierre non taillée

Présentations

Avantages

Inconvénients

Escalier extérieur maçonné avec pierres de parement.

Escalier extérieur en pierre reconstituée.
Escalier extérieur en gabions de pierres.

Grosses pierres plates à même le sol pour des marches en pierre.

Escalier extérieur en grès ou marbre massif.

Escalier extérieur en ardoise synthétique.

Escalier extérieur sculpté dans la roche.

Escalier extérieur en pierres sèches.

Style classique indémodable.

Large variété de pierres avec chacunes une esthétique différente.

La pierre reconstituée est moins chère.

Les pierres de parement vous permettront d’habiller une structure en béton.

Il est possible de faire un escalier habillé en pierre ou en pierre massive.

Cachet incomparable des doubles escaliers en marbre avec une balustrade en colonnades de pierre.

Extrêmement robuste.

Éternel.

Traditionnel ou moderne.

Impossible de faire un escalier colimaçon en pierre.

Lourd et plus difficile à manipuler pour la pose.

En ardoise, seule la pierre synthétique peut être utilisée en pierre pour escalier extérieur.

La pierre naturelle est très chère.

Construction lourde, longue, qui demande un savoir-faire très spécifique et un tailleur de pierre.

Traitement hydrofuge et/ou oléofuge de protection.

Le prix d’un escalier extérieur en pierre est en moyenne de 15 000 € pour un escalier droit. Il peut monter beaucoup plus haut.

Besoin d'un jardinier pour votre jardin ?

Les étapes de construction pour faire un escalier extérieur

Comment  calculer le nombre de marches pour un escalier extérieur ?


C’est ici que les conseils d’un architecte ou d’un menuisier sont très précieux.
Le calcul dépendra de l’angle, de la structure, de la hauteur et de la forme de l’escalier.
Cependant, la règle générale est que pour une montée confortable et sécurisée :

  • Les marches doivent toutes être de hauteur identique
  • Dans le cas d’escalier à plusieurs volées de marches, le nombre de chaque volée doit être identique.
  • La hauteur idéale d’une marche doit se situer entre 15 et 18 centimètres.
  • Le giron (distance entre deux nez de marche qui se suivent) doit mesurer entre 24 et 35 centimètres.

On appelle ce calcul la formule de Blondel :

2 hauteurs de marche + 1 giron = 61 à 63 centimètres.

Pour couler un escalier extérieur en béton :

comment construire un escalier extérieur en béton
  1. Marquez les emplacements, hauts et bas, de votre structure.
  2. Préparez le sol, c’est-à-dire creusez et coulez des fondations si nécessaire.
  3. Scellez les piliers ou limons pour escalier extérieur.
  4. Coffrez le socle de l’escalier extérieur.
  5. Effectuez le ferraillage.
  6. Coffrez ensuite l’escalier avec des limons provisoires sur lesquels vous dessinerez les marches.
  7. Coulez le béton de l’escalier.
  8. Après une semaine de séchage du coffrage d’escalier extérieur, décoffrez.
  9. Posez votre garde-corps et fixez-le.
  10. Posez votre revêtement.
  11. Installez vos éclairages et finitions.

Pour monter un escalier extérieur modulaire en kit :

  1. Calculez le nombre de marches.
  2. Tracez l’encombrement de l’escalier.
  3. Décaissez le sol sur 20 cm.
  4. Installez votre semelle.
  5. Logez le module de base de l’escalier en kit.
  6. Tapissez le fond du trou avec du tout-venant.
  7. Vérifiez le niveau.
  8. Ajustez la base pour que ses bords soient au niveau du sol.
  9. Remplissez le premier module avec du béton pour bien le stabiliser.
  10. Posez ensuite le deuxième module (ou bloc marche d’escalier extérieur) en emboîtant les ergots dans les écrous du premier module.
    Après avoir vérifié l’alignement des deux modules et la planéité de la marche fixez l’ensemble.
  11. Répétez pour les modules suivants.
  12. Fixez si nécessaire l’habillage des contremarches et côtés directement dans la structure en kit.

Entretien d'un escalier extérieur

La liste des outils et produits à utiliser : 

Brosse manuelle
Cristaux de soude
Dégriseur pour bois
Eau savonneuse
Mortier de ragréage pour béton/pierre
Nettoyeur haute pression (escalier métal seulement)

Paille de fer ou brosse métallique escalier métal seulement)
Peinture antirouille
Protecteur antioxydant
Saturateur et lasure microporeuse pour bois 

escalier paysager

Prix d’un escalier extérieur

Prix d’une construction d’escalier extérieur par un artisan 

entre 600 et 10 000 €

Prix d’un escalier extérieur en béton 

900 à 4000 €

Prix d’un escalier extérieur pas cher en kit 

85 à 200 € la marche

Prix d’un escalier extérieur en bois 

950 à 9000 €

Prix d’un escalier extérieur en métal  

1500 à 10 000 €

Prix d’un escalier extérieur en pierre naturelle 

8000 à 25 000 €

Prix d’un escalier extérieur pas cher (premier prix pour un modèle en kit de 3-6 marches) 

à partir de 200 €

Prix d’un escalier hélicoïdal d’extérieur   

500 à 1000 €

Prix moyen d’un escalier extérieur Leroy Merlin droit 

1800 €

Prix moyen d’un escalier extérieur tournant 

2200 €

Prix moyen d’un escalier extérieur hélicoïdal 

3000 €